[76] Seine-Maritime n°22 mar/avr 2019
[76] Seine-Maritime n°22 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de mar/avr 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Maritime

  • Format : (190 x 290) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,2 Mo

  • Dans ce numéro : au naturel pour demain !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
SEINE-MARITIME MAGAZINE 10 ACTUS ON EN PARLE ! HANDICAP SUIVEZ le chien guide ! L’association Chiens Guides d’Aveugles de Normandie améliore la mobilité et renforce l’autonomie des personnes malvoyantes à la fois en leur confiant des cannes électroniques mais aussi en leur attribuant des chiens guides. 7 c'est le nombre de mois qu'il faut pour éduquer un chien guide d'aveugle et ce, à partir de ses 12 mois. On traverse les passages piétons sans faire attention à cette voix un peu métallique. Elle retentit et se perd dans le bruit ambiant du trafic, des conversations et de la vie alentour. En fait, elle provient d’un boîtier de feu rouge, dispositif sonore destiné aux personnes malvoyantes et aux aveugles. Pour eux la réalité est d’abord un voile noir avant d’être un écheveau de sonorités qu’il s’agit de démêler au plus vite pour trouver son chemin. Même avec de l’expérience, l’exercice est loin d’être aisé. Alors il existe des assistants qui peuvent les accompagner. Ce matin, dans cette rue de Bonsecours, c’est le cas. Claire Auzou marche aux côtés de son garde du corps  : Laujac, un labrador de 3 ans, attentif, sondant les environs et qui a changé la vie de la jeune femme. « Il y a deux ans, je travaillais en ESAT, dans le conditionnement. J’avais du mal à me repérer au milieu des palettes, elles changeaient tout le temps de place. J’ai donc fait une demande de chien guide ». Pour Claire, la démarche est courageuse et salutaire, comme l’assure Maxime Bobet, responsable de l’école Chiens Guides d’Aveugles de Normandie, située à Honguemare-Guenouville. « Il fallait un chien calme pour le tempérament de Claire, pour le foyer où elle vit, l’ESAT où elle travaille et aussi pour la rue. Il ne devait pas se laisser déconcentrer par des chats ou répondre trop souvent aux sollicitations des passants. On a étudié quelques possibilités et c’est Laujac qui a parfaitement correspondu au profil recherché ». Utilité publique. Spécialisée dans les formations de ces aidants bien particuliers, la structure est reconnue d’utilité publique et peut accueillir jusqu’à 20 chiens en éducation. « Nous vivons uniquement grâce aux dons et aux legs. Un chien comme Laujac représente un coût de 25 000 euros. Nous fournissons aussi parfois des cannes électroniques d’une valeur de 5 000 euros. Peu de gens malvoyants nous contactent pour procéder à une demande. Beaucoup pensent qu’ils n’y ont pas le droit ou qu’ils doivent y aller de leur poche. Pourtant une majorité peut y prétendre ! » Au-delà de l’aspect financier, l’association sollicite aussi des familles d’accueil pour les chiots de deux mois à un an et pour les chiens un peu plus âgés. Une manière de leur épargner le chenil pendant le temps des week-ends et pour les accueillants de contribuer à leur formation en suivant les conseils de l’équipe spécialisée. En attendant de croiser d’autres collègues, Laujac escorte sereinement Claire entre les intersections et les obstacles, ouvrant la voie à celle qui ne voit pas. ▶ Plus d'infos  : www.chien-guide.org
ON DÉCRYPTE ESCAPE GAME Enquête à bord du Transmanche ferry... — Et si vous pouviez jouer les enquêteurs à bord d’un ferry entre Dieppe et Newhaven ? Cet escape game, unique en son genre, vous est proposé par la société Brainscape en collaboration avec le Département et Transmanche Ferries. En effet, tous les week-ends jusqu’au 31 mars, remontez le temps jusqu’en 1944, au moment où la Résistance est à l’œuvre en Normandie. Le réseau Shelburn a pour objectif principal d’exfiltrer des pilotes alliés qui, après une dure bataille au-dessus de la Manche, se sont écrasés en territoire occupé. Le réseau attend votre aide pour une mission de la plus haute importance  : infiltrer un bâtiment ennemi pour pirater les communications et ainsi donner une chance de secourir ces malheureux aviateurs. Plus d'infos  : Informations et réservation sur www.brainscape.fr/ferrytales ou au 02 35 07 41 38. TERRITOIRE Il était une fois à la campagne… — Il n’est pas toujours facile d’avoir accès à une bibliothèque quand on vit en milieu rural. C’est pour cette raison que l’association Lis-moi une histoire intervient dans plusieurs communes de la Seine-Maritime. Créé en 2003 et forte de bénévoles comme de professionnels, l'association propose gratuitement et sans inscription des temps de lecture à voix haute à des enfants de 0 à 4 ans et à leurs parents. Le Conseil Départemental soutient ce projet qui, pour l’instant, concerne les communes de Ry, Quincampoix, Catenay, Critot, Montville, Eslettes, Ste-Croix-sur-Buchy et qui devrait bientôt se développer en d’autres points du territoire. Plus d'infos  : 76info.net/lismoiunehistoire DR Lis-moi une histoire dixit Ida DAUSSY, la Fécampoise star en Corée Ambassadrice. 1991  : Busan en Corée du Sud, à 9 000 kilomètres de la Seine- Maritime. Ida Daussy, jeune étudiante fécampoise pose ses valises pour y effectuer un stage. Le coup de foudre pour « le pays du matin calme » est immédiat. Et il est réciproque, comme le prouve son étonnante carrière dans les médias coréens. « J’ai enseigné le Français, élargi mon cercle de connaissances. Un jour, une chaîne de télévision m’a démarchée pour apparaître dans une émission sur la culture française. » Dès lors, la notoriété d’Ida s’accroît au fil de ses participations à des shows de plus en plus importants. « Ma vie est devenue le Truman Show ! J’ai même annoncé ma grossesse en direct avec une photo du bébé inutero ! » Aujourd’hui, Ida sort un livre sur son vécu et sur la société coréenne… qui grâce à elle, connaît la Seine- Maritime. « J’ai emporté la télé coréenne à Rouen, à Fécamp et même à Allouville-Bellefosse, pour voir le fameux chêne ! » Plus d'infos  : Ida Daussy, Corée à Cœur, éditions L’Atelier des Essais. DR Ida Daussy MARS - AVRIL 2019 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :