[74] Haute-Savoie Mag n°157 nov/déc 2015
[74] Haute-Savoie Mag n°157 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°157 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Haute-Savoie

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,1 Mo

  • Dans ce numéro : agir sur le long terme pour faire plus et plus durablement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
En direct du Conseil départemental ZOOMSUR 18 Haute-Savoie mag I N°157 I La formation des agents départementaux à l’éco-conduite L’accomplissement des missions de service public du Département induit de nombreux déplacements de ses personnels. C’est pourquoi la collectivité a décidé de mettre en place pour ses élus et ses agents, une formation à l’éco-conduite. Objectif  : réduire de 1000 tonnes équivalent CO 2 son bilan carbone d’ici 2020 et économiser ainsi 165 000 € par an de carburant. La formation dure une demi-journée. La partie théorique est axée sur l’analyse de la conduite et les informations sur le véhicule, l’environnement et la sécurité. Elle est complétée par l’analyse des trajets, illustrés par les mesures effectuées lors de la conduite (consommation, freinages, rapports de boite, coupures d’injection…). La partie pratique comporte deux trajets  : l’un pour identifier les points à travailler, le second trajet pour initier le conducteur à l’éco-conduite. À l’issue, les agents repartent avec un bilan chiffré et commenté de leur parcours et sont normalement capables de réduire leur consommation de 7% (environ 1 l/100 km en moyenne). Dans les six mois suivants, ils sont invités à vérifier leurs acquis et mesurer leurs progrès. 300 personnes ont déjà été formées depuis la mise en place de cette action en 2013, permettant une économie de 120 tonnes équivalent CO 2 par an. L’amélioration des conditions de logement des saisonniers Dans un département à forte attractivité touristique comme la Haute- Savoie, les travailleurs saisonniers sont nombreux et se retrouvent régulièrement confrontés à la pénurie de logements, seuls 70 à 80% d’entre eux étant logés par leur employeur. Face à cette problématique, le Département encourage notamment le recours aux « lits froids » (par exemple des meublés non loués car ne correspondant plus aux attentes actuelles de la clientèle). Cette année, il a ainsi apporté un soutien à la Communauté de Communes du Haut-Chablais, qui a expérimenté l’organisation d’une cellule logement au sein de l’auberge communale du Cloret à Essert-Romand. Fermé depuis deux ans, l’établissement présentait toutefois un niveau d’équipement très correct avec 9 chambres dont 8 individuelles. 7 d’entre elles ont été pourvues d’un coin cuisine et l’ensemble du bâtiment a été équipé du WiFi. Deux logements situés à Montriond viennent compléter l’offre, l’objectif étant de mobiliser à terme 60 logements. La participation du Département a représenté 34 000 € sur un budget total de 68 000 € . Le compostage des biodéchets dans les collèges En lien avec les actions menées pour éviter le gaspillage alimentaire, plusieurs collèges ont choisi de procéder au compostage des biodéchets issus des repas pris au self. Une démarche qui implique étroitement les collégiens. Ceux-ci apprennent en effet à trier le pain, les aliments crus et les aliments cuits, et peuvent ainsi se rendre compte de la quantité de restes gaspillés à la fin du repas. Des collégiens volontaires diffusent ensuite ce nouveau geste de tri auprès de leurs camarades. Ce sont eux également qui apportent les biodéchets dans les composteurs, réalisent le brassage et vérifient la bonne décomposition des déchets, puis distribuent le compost mûr ou l’utilisent dans un cadre pédagogique. 12 collèges sont déjà engagés dans cette démarche, 6 compostent leurs biodéchets sur site et 6 les envoient en unité de méthanisation. Au niveau mondial, le gaspillage alimentaire produit 7% des émissions annuelles de Gaz à Effet de Serre (production, transformation, distribution et élimination des denrées non consommées). Dep74 -L. Guette CCHC – Y. Tisseyre Dep74 –L. Guette
DOSSIER Tour d’horizon des enjeux, objectifs et priorités de la politique de développement durable du Département avec Christelle Petex, Vice-présidente du Conseil départemental chargée du développement durable, de l’environnement et des forêts, élue du canton de La Roche-sur-Foron. Christelle Petex n Quels sont les enjeux d’une politique de développement durable pour la collectivité départementale, tant sur le plan environnemental, qu’économique et social ? Le développement durable n’est pas une politique en soi, comme l’action sociale, les collèges ou l’aménagement et l’entretien routier. Il s’agit plutôt d’une manière d’aborder les sujets de façon décloisonnée. En prenant en compte par exemple les relations qu’entretiennent l’activité économique et la cohésion sociale, on peut voir en quoi l’économie impacte les besoins en solidarité et comment les politiques d’insertion professionnelle peuvent constituer une opportunité pour le développement de certaines activités économiques. Pour le Département, l’enjeu est d’introduire une transversalité entre ses politiques, qui leur permettra d’être efficientes, les effets des unes venant impacter positivement les autres. Une logique « gagnant-gagnant » que la collectivité souhaite également faire émerger sur le territoire. n Quelles pourraient être les pistes d’amélioration à apporter à ce qui est déjà en œuvre ? À partir du premier bilan que constitue le rapport développement durable, il s’agit de se réinterroger sur les dynamiques de développement économique et social de la Haute-Savoie, au regard de ses ressources disponibles, tant environnementales que sociales. En nous appuyant sur ce formidable outil qu’est l’Observatoire Départemental (voir p.10-11), nous pouvons désormais avoir une vision large, dite systémique, des problématiques très particulières de notre territoire. Cette vision partagée viendra alors renforcer la transversalité dans les débats au sein des commissions et par conséquent des politiques. Avec l’objectif que les effets des politiques départementales se ressentent autant que possible dans les trois piliers du développement durable  : la préservation des ressources, une économie responsable et l’épanouissement des êtres humains. Dep74 -L. Guette « Introduire une transversalité trait entre les politiques départementales, qui leur permettra d’être efficientes. » n Quelles seront les grandes lignes pour 2016 ? De nouvelles actions sont-elles prévues ? À l’issue des trois premières années de mise en œuvre du Plan Climat Energie, un nouveau bilan carbone de l’institution est en cours de réalisation. Il s’agit de vérifier si les efforts réalisés pour réduire nos émissions de Gaz à Effet de Serre nous permettront d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Pour y parvenir, le Département investit efficacement dans la rénovation thermique de ses bâtiments et la mobilité de ses équipes, deux postes représentant plus de la moitié des émissions. Pour ce qui est du territoire hautsavoyard, le Contrat de Plan État- Région signé en février dernier pour 6 ans, flèche des actions en faveur de la transition écologique et énergétique, que le Département soutient activement, afin qu’elles ne restent pas lettre morte. Elles concernent la qualité de l’air, la rénovation thermique du parc privé, le développement du biométhane pour n’en citer que quelques unes. n Entretien En direct du Conseil départemental/Entretien Haute-Savoie mag I N°157 I 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :