[72] La Sarthe n°133 jan/fév/mar 2014
[72] La Sarthe n°133 jan/fév/mar 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°133 de jan/fév/mar 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Sarthe

  • Format : (225 x 295) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : non au découpage arbitraire et ruralicide de la réforme cantonale !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
LA SARTHE EN ACTION territoire L’Assemblée départementale dit non au redécoupage cantonal La majorité départementale du Conseil général a clairement et fermement donné un avis défavorable au projet de redécoupage cantonal proposé par le gouvernement. Le Conseil général a découvert le 2 décembre le projet de carte cantonale concocté au Ministère de l’Intérieur. L’Assemblée départementale s’est réunie le 6 janvier pour émettre un avis consultatif. Les débats qui ont duré plus de 3 heures et demie ont vu s’affronter deux conceptions, celle de la Majorité défendant un futur Conseil départemental, représentant tous les territoires, celle de la Minorité, partisane du redécoupage sur la base démographique, sans prendre en compte les spécificités géographiques. Le redécoupage et ce qui va changer Les électeurs auraient dû élire leur conseiller général en mars 2014 en même temps que les municipales. Le gouvernement a décidé de repousser ce scrutin en mars 2015 et d’en modifier la physionomie. Ce seront non plus des élections cantonales mais des élections départementales pour élire les conseillers départementaux, pour une durée de 6 ans. Le scrutin au Conseil départemental aura lieu dans le cadre d’un canton, dont le nombre sera réduit, passant en Sarthe de 40 à 21. 2 conseillers départementaux seront élus par canton soit 42 en Sarthe au lieu des 40 conseillers généraux actuels, soit moitié moins de cantons mais plus d’élus ! Chaque canton sera représenté par un binôme : un homme – une femme. L’incohérence du projet ou les raisons du refus Tout en reconnaissant la nécessité de revoir les contours des cantons, la Majorité départementale a voté contre ce projet qui entraîne une véritable fracture rurale, en dénonçant l’esprit et la méthode. Démembrement de la ruralité, projet qui ne prend pas en compte les périmètres des bassins de vie, manque de cohérence territoriale, moyenne d’habitants des cantons urbains inférieure à celles des cantons ruraux, anéantis- sement du travail prospectif engagé par les communes ou intercommunalités, conséquences financières pour les communes qui perdent leur statut de chef-lieu de canton : ce sont les principales causes de la forte mobilisation contre le projet. L’équilibre du territoire en danger Par ses compétences et les politiques qu’il développe, le Département est une collectivité de proximité. Son assemblée délibérante se doit d’être garante d’un équilibre départemental. Vérité aujourd’hui, inquiétudes pour l’avenir avec le redécoupage qui modifie notamment la représentativité des territoires ruraux au profit des zones urbaines. Le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls souhaite que la nouvelle carte cantonale soit utilisée pour repenser l’organisation de l’Etat, de la puissance publique et des services publics. Le panneau signalétique Danger de la 1 ère page de ce magazine n’est vraiment pas usurpé ! La ruralité menacée ! ! Réforme cantonale Non au découpage arbitraire et ruralicide ! Ils ont déclaré Gilles Leproust, Conseiller général du canton d’Allonnes : « Je suis persuadé que ce nouveau mode de scrutin aggravera la fracture entre les électeurs et les politiques » Dominique le Mèner, Conseiller général du canton de Montmirail : « Cette réforme entraîne un découpage mortifère pour la démocratie locale et les petites communes » Jean-Pierre Chauveau, Conseiller général du canton de Mamers : « La nouvelle carte cantonale est un coup porté au principe d’un aménagement équilibré du territoire » Fabienne Labrette-Ménager, Conseiller général du canton de Fresnay-sur Sarthe : « On appelle ce redécoupage territorial « remembrement », je dirais plutôt démembrement » Christophe Counil, Conseiller général du canton le Mans Sud-Est : « S’agissant des conséquences financières pour les communes qui perdent leur statut de chefs lieux de canton et qui se voient ainsi privées de la Dotation de Solidarité Rurale, nous partageons votre inquiétude » Jean-Pierre Vogel, Conseiller général du canton de Bonnétable : « Le Conseiller général des territoires ruraux sert de fonction support, y compris technique, aux maires de son territoire » Louis-Jean de Nicolaÿ, Conseiller général du canton du Lude : « Nous atteignons le pompon de l’incohérence. Je me demande si les gens vont s’y retrouver dans l’élection future » 14
Projet de la nouvelle carte cantonale proposé par le gouvernement, remis le 2 décembre 2013 au Conseil général : vote défavorable du Conseil général le 6 janvier 2014 ± Canton de Mamers Canton de Mamers Canton de Sillé-le-Guillaume Canton de Sillé-le-Guillaume Canton de La Ferté-Bernard Canton de Bonnétable Canton de Bonnétable Canton de Canton de La Ferté-Bernard La Ferté-Bernard e Canton Canton de Loué de Loué Canton de Saint-Calais 16 11 11 10 10 13 13 12 12 16 14 14 Canton Canton de de Savigné-l'Evêque Savigné-l'Evèque 15 Canton Canton de de La La Suze-sur-Sarthe 15 Canton Canton de de Changé Changé Canton Canton de Saint-Calais de Saint-Calais Canton Canton de de Sablé-sur-Sarthe âteau-du-Loir Canton Canton d'Ecommoy d'Ecommoy 10 : Le Mans 1 11 : Le Mans 2 Canton 12 Canton : de Le La Mans de Flèche La 3 Flèche 13 : Le Mans 4 14 : Le Mans 5 15 : Le Mans 6 10 : Le Mans 1 16 : Le Mans 7 11 : Le Mans 2 12 : Le Mans 3 0 5 10 Kilomètres 13 : Le Mans 4 14 : Le Mans 5 15 : Le Mans 6 16 : Le Mans 7 Canton Canton du Lude du Lude Canton Canton de Château-du-Loir de Chateau-du-Loir 10 : Le Mans 1 11 : Le Mans 2 12 : Le Mans 3 13 : Le Mans 4 14 : Le Mans 5 15 : Le Mans 6 16 : Le Mans 7 0 5 10 Kilomètres 0 5 10 Kilomètres 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :