[71] Saône-et-Loire n°18 sep/oct/nov 2019
[71] Saône-et-Loire n°18 sep/oct/nov 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep/oct/nov 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Saône-et-Loire

  • Format : (195 x 275) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : parc historique de spectacles à Tournus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
www.saoneetloire71.fr LE DÉPARTEMENT UTILE POUR LES FAMILLES ET LES PERSONNES LES PLUS FRAGILES 107 C’est un nombre en constante évolution. 107 femmes ont trouvé la mort en France depuis le 1er janvier, des femmes victimes de violence, celle de leur conjoint… Celles pour qui le Département a décidé de renforcer encore son action. 12 SAÔNE-ET-LOIRE 71 I AUTOMNE I 2019 I N°18
FLORENCE BATTARD Vice-présidente chargée des services au public, de la concertation citoyenne et des réseaux VIF www.saoneetloire71.fr VIOLENCES INTRAFAMILIALES ENCORE PLUS DE LIENS ET DE RÉSEAUX POUR LUTTER CONTRE CE FLÉAU Denise, Irina, Marie, Eliane… Depuis le 1er janvier 2019, 107 femmes ont été tuées par leur conjoint en France, étranglées, battues à mort, tuées par balle… En Saône-et-Loire, au cours du premier semestre 2019, l’Observatoire départemental des violences intrafamiliales a identifié pas moins de 364 victimes. Si ce sujet fait l'actualité aujourd'hui avec le Grenelle contre les violences conjugales, le Département agit depuis 2005, sous l’impulsion de Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, en s’impliquant dans les réseaux de lutte contre les violences intrafamiliales. Un investissement qui s’est considérablement intensifié au fil du temps aux côtés des élus, des forces de l’ordre, des travailleurs sociaux et des diverses institutions et associations, notamment depuis 2017, en votant le renforcement de son engagement lors de l’assemblée de décembre, puis en 2018, en mettant la lutte contre les VIF au cœur des priorités départementales. L’objectif de son rôle dans ces réseaux VIF étant de mieux prévenir et intervenir, mais aussi de mieux coordonner les actions en renforçant les liens avec les différents partenaires. Prendre en charge les victimes, les protéger, les guider, les accompagner dans leurs démarches, sont autant d’objectifs de ce réseau qui favorise un traitement concerté des demandes. La prévention est également un volet majeur dans ce soutien, auprès des enfants, victimes collatérales dont le nombre est difficile à évaluer auprès desquels une campagne d’informations a été lancée. Pour dire STOP aux Violences intrafamiliales  : www.saoneetloire71.fr VIF  : 3919 (Appel anonyme et gratuit) ou 03 85 41 42 42 Enfance en danger  : 119 (Appel anonyme et gratuit) ou 03 85 39 56 03 QU’EST-CE QUE LES VIF ? LES VIOLENCES INTRAFAMILIALES REGROUPENT LES VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE ET DES MEMBRES QUI CONSTITUENT LE FOYER. ELLES RECOUVRENT DE MULTIPLES ACTES ET COMPORTEMENTS  : > violences physiques (gifle, coup, étranglement, atteintes à l’intégrité corporelle), > violences verbales et psychologiques (hurlements, injures, dénigrement, humiliation, harcèlement, contraintes, menaces, chantage, manipulation), > violences sexuelles (agressions sexuelles, viols, harcèlement sexuel, exploitation sexuelle, mutilations sexuelles), > restrictions des libertés (confiscation de ressources, de papiers d’identité, de véhicule, aliénation économique, administrative et sociale, enfermement, séquestration). TÉMOIGNAGE « La lutte contre les violences intrafamiliales nous concerne tous. Question sociétale, complexe, elle doit, à l’heure du Grenelle des violences conjugales, réunir l’ensemble des acteurs (Etat, collectivités territoriales, associations…) autour d’un projet commun qui s’appuie sur des pratiques concertées. La majorité départementale, sous l’impulsion d’André Accary, a décidé de mettre en œuvre une politique volontariste en faisant des violences intrafamiliales une priorité dès 2018. La présence de nos services (maisons départementales des solidarités) dans l’ensemble des territoires, nos compétences en la matière, font du Département un acteur majeur de lutte contre les VIF. Une lutte qui exige l’implication de tous, la conviction de chacun. » SAÔNE-ET-LOIRE 71 I AUTOMNE I 2019 I N°18 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :