[68] Haut-Rhin magazine n°65 avr/mai/jun 2019
[68] Haut-Rhin magazine n°65 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (245 x 295) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : plan séniors, un engagement fort pour nos ainés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 PORTRAIT Il ne cessait de répéter que sa vie était un conte de fées peuplé de monstres. De ses névroses, Tomi Ungerer qui vient de nous quitter à l’âge de 87 ans avait fait le terreau d’une œuvre foisonnante, géniale et universelle. EN 5 DATES Comment diable un même artiste peut-il exceller dans des registres aussi variés que l’affiche publicitaire, le dessin érotique, le livre pour enfants ? De ses ouvrages pour adultes jugés sulfureux en leur temps, jusqu’aux Trois brigands et au Géant de Zeralda, chefs-d’œuvre absolus de la littérature enfantine, Tomi Ungerer excella dans tous les genres. Un génie éclectique qui beaucoup dérangea, certains déniant même à l’auteur de « Fornicon » le droit de faire des livres pour enfants. Son goût pour l’érotisme, Tomi l’assuma pleinement  : « Tout comme la mer, c’est pour moi une libération ». Mais pour le reste, ses détracteurs n’avaient-ils pas vu que l’artiste y dénonçait la mécanisation du sexe et par là-même l’artificialisation des rapports humains ? « Ce long échalas méphistophélique » selon les mots de l’écrivain Bernard Clavel Tomi Ungerer LE MORALISTE INQUIET 1931 Naissance de Jean-Thomas dit Tomi Ungerer à Strasbourg 1940-1945 Subi l’endoctrinement nazi dans son école à Colmar 1956 Part pour New York avec 60 dollars en poche 1998 Prix Hans-Christian-Andersen, le Nobel du livre pour enfants 2019 Mort à Cork en Irlande est assurément un diablotin et un agent provocateur qui a fait de la bravade son arme favorite pour mener à bien son combat contre la bêtise, le racisme et l’intolérance. Mais bien plus encore, Tomi Ungerer aura été un homme inquiet, angoissé, marqué à jamais par le totalitarisme, ce mal absolu qu’il a côtoyé au cours de son enfance. « J’ai eu droit à un embrigadement intellectuel sans pareil. Pendant ces 4 années, j’ai été conditionné comme un chien de Pavlov. Ce lessivage de cervelle m’est resté comme une tache indélébile dont je n’ai jamais réussi à me débarrasser ». Très tôt, Tomi prend conscience de la relativité de toute chose, de l’omniprésence du mal, des démons prêts à resurgir dès que les esprits s’endorment. Alors, pour ne jamais baisser la garde, il s’est inventé une devise  : « don’t hope, cope ! ». N’espère pas, agis. « Finalement le grand truc dans la vie, c’est de tourner la merde en engrais. C’est ce que j’essaye de faire ; donner un terrain fertile au sourire ».
JE T’AIME MOI NON PLUS En 1956, Tomi quitte l’Alsace et part pour new York avec 60 dollars en poche et une cantine de dessins et de manuscrits. « Je ne voulais plus entendre parler de l’Alsace et de la guerre ». D’emblée, il adorera cette ville qui le lui rendra au centuple. En quelques années, Tomi devient une star. Très vite, sa renommée est mondiale. L’Alsace toutefois mettra de longues années à le reconnaître. Lui en veut-elle de l’avoir quittée ? Tomi y reviendra pourtant très régulièrement, mais davantage pour des retrouvailles ethniques. « Je n’ai jamais retrouvé la liberté en Alsace et pourtant je suis bien ici, avec mes amis, les paysans, les ouvriers, les gens du peuple. Je me sens à l’aise quand je parle alsacien. J’éprouve alors le plaisir intense de la complicité que génère le dialecte. Mais à bien y réfléchir, j’ai eu deux ports d’attache dans ma vie  : New York et plus tard l’Irlande. Ils ont un point commun  : la mer, un large horizon que rien ne vient limiter. L’Alsace est trop frileuse, elle n’est pas assez visionnaire, manque de curiosité et d’ouverture à l’autre. Au moindre problème, chacun se retire dans sa coquille. C’est ce que j’appelle l’escargotisme, et je suis terriblement allergique à l’escargotisme alsacien. La bonne nouvelle c’est que nous pouvons en guérir ! Grâce aux langues notamment. Voilà pourquoi je suis pour l’apprentissage précoce de l’allemand dès l’école maternelle. Un jour, j’ai demandé à un gamin de 6 ans s’il apprenait l’allemand. « Non » dit-il « Maman déteste les Allemands ». Si on les déteste, c’est une raison de plus pour apprendre leur langue. Il est plus efficace de détester les Allemands en allemand qu’en français ! ». J’ai eu deux ports d’attache dans ma vie  : New York et l’Irlande. Ils ont un point commun  : la mer, un large horizon que rien ne vient limiter. « CE MONDE M’EFFARE » Tomi aimait les compliments. Non pas par vanité, mais parce qu’ils le rassuraient et lui permettaient de combattre son angoisse et son sentiment d’insécurité permanente. Le gratifier d’humaniste en particulier le ravissait. Et il l’était en effet. Homme de devoir et de mémoire, Tomi était de ceux qui portent attention au monde. Son œuvre foisonne de cette crainte de l’aliénation grandissante de notre monde à la technique, de la mécanisation et de la dépersonnalisation de notre rapport au vivant. Lorsqu’il évoquait sa ferme en Irlande, ce n’était pas pour épater le gogo. « J’ai eu à un moment donné jusqu’à 600 moutons et 60 vaches. Cette ferme, je voulais qu’elle soit un refuge, un lieu de ressourcement pour mes enfants. Mais avec le réchauffement climatique, si demain le Gulf Stream ne remonte plus l’Atlantique, toute la moitié nord de l’Europe connaîtra un climat subpolaire ». Face à ce désastre, Tomi n’espérait pas, il agissait. « Je n’ai jamais été un optimiste, bien au contraire je suis plein de désespoir. Mais le désespoir est une force beaucoup plus réaliste que l’espoir et qui évite bien des désillusions ! ». En alsacien Ùf Elsassisch EN SAVOIR PLUS « L’esprit frappeur », un film documentaire exceptionnel consacré à Tomi Ungerer par le réalisateur américain Brad Bernstein. MDA68 Maison des Adolescents du Haut-Rhin 03 89 32 01 15 Consultation gratuite et confidentielle https://maisondesados.haut-rhin.fr 65 AVRIL 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :