[68] Haut-Rhin magazine n°64 jan/fév/mar 2019
[68] Haut-Rhin magazine n°64 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°64 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : vers la collectivité européenne d'Alsace.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 VERS LA COLLECTIVITÉ EUROPÉENNE D’ALSACE + DE CAPACITÉ D'AGIR POUR L'ALSACE > Le 29 octobre dernier, les présidents des Conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut- Rhin, le président du Conseil régional et le Premier ministre ont signé une déclaration commune en faveur de la création de la Collectivité européenne d’Alsace. Elle sera mise en place au 1er janvier 2021. À partir de janvier 2019, les Départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin uniront leurs forces pour bâtir le projet. Concrètement, quels avantages apportera-t-elle aux Alsaciennes et aux Alsaciens dans leur vie quotidienne ? Quelles sont les nouvelles compétences qui s'ajouteront à l'aide aux familles, aux seniors, aux personnes en situation de handicap, en insertion, à l'action pour l'éducation, la santé, les transports, la culture, le sport… ? Retrouvez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur cette future collectivité unique en France. efficace Les compétences de la future Collectivité européenne d'Alsace seront celles des Conseils départementaux actuels (action sociale, routes départementales, collèges...) auxquelles s'ajouteront des compétences spécifiques et particulières à l'Alsace issues de la Région Grand Est et de l'Etat. Simplification administrative, capacité d’agir retrouvée et mutualisations à l’échelle de l’Alsace  : la Collectivité européenne d'Alsace se traduira par davantage d’efficacité. de proximité L’Etat maintiendra les Préfectures de Colmar et de Strasbourg. Tous les services actuels des Conseils départementaux seront maintenus et renforcés dans les territoires alsaciens, du Sundgau à l'Outre-Forêt. d’Alsace Depuis 2015 et l'apparition de la Région Grand Est, l’Alsace avait disparu de la carte institutionnelle, des plaques d’immatriculation et même des moteurs de recherche… Avec la Collectivité européenne d'Alsace, c’est un retour effectif de l’Alsace politique et institutionnelle. Avec une seule assemblée composée de Conseillers d'Alsace, dotée de compétences "sur mesure", l'Alsace disposera de réelles et nouvelles capacités d'agir pour assurer sa prospérité et son développement futur. Le logo de l'Alsace sera aussi de retour sur les plaques d'immatriculation, aux côtés des numéros 67 et 68 ! bilingue La Collectivité européenne d'Alsace sera la collectivité pilote pour l’apprentissage de l’allemand et de l’alsacien et de l’animation culturelle à l’école et hors temps scolaire. Elle déploiera un dispositif de recrutement d’enseignants bilingues complémentaire à celui de l’Education nationale pour accroître l’offre éducative en Alsace. Un Pôle d’excellence consacré au bilinguisme et aux coopérations éducatives et transfrontalières sera créé avec des moyens nouveaux  : un centre de ressources pédagogiques, des dispositifs de formation… C'est un atout fondamental pour l'emploi des jeunes Alsaciens. pour les transports En plus des routes départementales que les Conseils départementaux gèrent déjà, les routes nationales, dont l’A35 et l'A36, seront transférées à la nouvelle collectivité avec les moyens nécessaires à leur gestion et leur entretien. Cette évolution prévoit aussi un mécanisme financier de régulation du trafic poids lourds de transit. Les recettes reviendront à l’Alsace pour l'entretien du réseau routier et le financement des projets d’investissement à vocation transfrontalière.
Les conseillers départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin se sont prononcés à l'unanimité pour la création de la Collectivité européenne d’Alsace à l’horizon 2021. d’actions transfrontalières La Collectivité européenne d'Alsace sera chef de file dans le domaine de l’action transfrontalière avec des projets dans le domaine de la santé, des transports, de l’aménagement du territoire, de l'environnement et des énergies  : une première en France ! Elle sera l’interlocuteur privilégié des partenaires suisses et allemands pour les projets portant sur l’Alsace. L’Alsace aura également vocation à devenir un territoire pionnier et expérimental du Traité de l’Elysée sur les relations francoallemandes. pour les associations locales Le soutien aux associations sera poursuivi avec des possibilités pour les fédérations de s'organiser à l’échelle alsacienne. L’ALSACE UNIE, CE SERA  : Plus de 2 milliards d’euros de budget 3 agents départementaux pour 1000 habitants  : chiffre parmi les plus bas de France, signe d’un service public efficace et économe. 13,17% taux moyen de fiscalité, parmi les dix plus faibles de France ! 13 000 retours à l’emploi des allocataires RSA 6 300 km de routes (départementales et nationales regroupées) 376 lieux publics de proximité 147 collèges 210 établissements d’accueil pour les personnes âgées 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :