[68] Haut-Rhin magazine n°61 avr/mai/jun 2018
[68] Haut-Rhin magazine n°61 avr/mai/jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de avr/mai/jun 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 13,0 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, il arrive dans nos villages.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 EN BREF La Maîtrise de garçons de Colmar offre une scolarité partagée entre un enseignement général dispensé par l’Éducation nationale et une formation musicale, centrée sur le chant choral, portée par le Conservatoire. Fondée par Arlette Steyer, l’école est aujourd’hui dirigée par le chef de chœur argentin Luciano Bibiloni. La scolarité est gratuite et se poursuit au collège. Les recrutements pour la rentrée prochaine sont en cours. Ils concernent les garçons entrant en CE2 ou CM1. Contact  : 03 89 23 37 26 ou info@maitrise-colmar.asso.fr Écomusée d’Alsace  : ça décoiffe ! Saviez-vous que la coiffe alsacienne ne se résume pas à un grand nœud noir ? Il en existe une grande diversité, propre à chaque « pays d’Alsace ». Découvrez-les toutes à la Maison de la coiffe alsacienne de l’Écomusée. Et puisque cette tradition perdure, 14 créateurs de la fédération régionale des métiers d’art d’Alsace réinterprètent cet élément emblématique du costume alsacien. Deux expositions, qui vont décoiffer, c’est promis ! Du 25 mars au 4 novembre 2018. Aménagement routier  : donnez votre avis La Maîtrise de garçons de Colmar recrute Le réseau routier du secteur de Saint-Louis, à deux pas de la Suisse, de l’Allemagne et de l’EuroAirport n’est plus dimensionné au trafic actuel. Files de camions arrêtés sur l’autoroute et remontée de véhicules jusque sur la bre- telle de sortie de l’échangeur est un lot quotidien. Pour y remédier et anticiper le développement du projet Euro3Lys (habitations, zone économique, centre commercial et de loisirs, espaces verts…), le conseil départemental prévoit de réaménager le réseau routier du secteur. Une concertation publique se déroulera avant l’été dans les communes de Saint- Louis et Hésingue. En savoir + sur haut-rhin.fr Dialogue citoyen/Bürgerdialog au Pays des deux Brisach En mars dernier, à Algolsheim, une centaine de citoyens allemands et français a participé à une matinée d’échanges pour faire part de leurs idées en matière de coopération transfrontalière. Objectif  : améliorer des services existants ou mettre en œuvre de nouveaux dispositifs utiles au quotidien (offre culturelle, mobilité, apprendre ensemble…) et accessibles de chaque côté du Rhin. Portée par les collectivités locales françaises et allemandes, cette opération a bénéficié d’un soutien financier de l’Europe dans le cadre du dispositif Microprojet. En savoir + sur haut-rhin.fr Tous aux châteaux pour… le 1er mai ! Avec sa centaine de sentinelles de pierre veillant sur la plaine, l’Alsace est l’une des régions d’Europe qui compte le plus de châteaux forts, encore visibles aujourd’hui. Du nord au sud, 30 châteaux et cités fortifiées, leurs associations et les bénévoles accueillent le public toute la journée pour des visites guidées ou costumées, expositions, concerts, ateliers, chasses au trésor, animations, marchés et repas médiévaux…+ d’infos  : alsaceterredechateaux.com En alsacien Ùf Elsassisch Tous aux châteaux pour le 1er mai 30 châteaux et cités d’Alsace, leurs associations et les bénévoles vous accueillent ! VISITES GUIDÉES, ANIMATIONS,DÉMONSTRATIONS, ATELIERS*… www.alsace-terre-de-chateaux-forts.com La liaison ferroviaire Colmar-Freiburg pourrait passer du rêve à la réalité. Les représentants des gouvernements français et allemand à la 26 ème Commission franco-germano-suisse ont pris bonne note de cette proposition de Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin. Les Foulées de la Ligue, c’est le 17 juin à Colmar. L’occasion de se dépasser, seul ou entre amis et de soutenir la lutte contre le cancer. Et cette année, l’épreuve est d’autant plus importante que la Ligue contre le cancer fêtera à cette occasion ses 100 ans d’existence. fdl2018.blogspot.fr www.agence-muuttaa.com
ÙF ELSASSISCH LE BILLET RODOLPHE BURGER Une évidence joyeuse ! Parfois l’Alsace, même quand on l’a quittée depuis longtemps, se rappelle à vous fortement. Ce fut le cas un certain 21 Mai 2006, à l’occasion d’un mémorable concert à la Laiterie de Strasbourg. Il s’agissait d’inaugurer la nouvelle Cité de la Musique, et sa directrice, Marie-Claude Ségard, m’avait offert la possibilité de convier les artistes de mon choix. C’est ainsi que pour la première fois, j’ai pu réunir sur une même scène Alain Bashung et Jacques Higelin. Ce n’était pas dans notre intention, mais l’évidence nous a sauté aux yeux  : nous étions trois Alsaciens ou trois ex Alsaciens, et ce n’était peut-être pas tout à fait un hasard. Au-delà de l’affinité artistique, nous prenions conscience d’une sorte de parenté liée à cette « origine » alsacienne. « Elsass Blues »  : cette chanson d’Alain dit assez combien l’affaire de l’origine n’est jamais simple. Mais là il s’agissait d’une évidence plutôt joyeuse, dont je ne saurais nommer la teneur  : un commun ex-centrement, peut-être. Nous nous sentions tous trois des « Hans em Schnockeloch » définitifs. D’ailleurs Jacques, qui adorait les paroles de cette chanson, l’avait chantée au festival C’est dans la Vallée, avec jubilation (« vivre il ne peut pas, mourir il ne veut pas ! »). Mais la chanson que nous avons envisagé d’entonner ensemble, ce soir-là, pour donner voix à notre alsacianité, c’est « Die Gedanken sind frei ». Par peur d’en écorcher les magnifiques paroles en allemand, nous avons fini par y renoncer. Mais l’intention y était. Rodolphe Burger Plus tout à fait d’ici ni tout à fait d’ailleurs, le cœur du chanteur, compositeur et guitariste originaire de Sainte- Marie-aux-Mines, balance entre son île bretonne adoptée et sa vallée adorée. www.burger.rodolphe Was meinsch A Krott ìm Hàls hà En Alsace, quand on a la gorge irritée, on dit ìch hà a Krott ìm Hàls, littéralement j’ai un crapaud dans la gorge. Un crapaud, tiens tiens ! Partout ailleurs en France, c’est un chat et en Allemagne a Frosch, une grenouille. Seule constante  : la présence d‘un animal plus ou moins invasif. En français, que vient faire un félin dans la gorge, pauvre bête forcément paniquée, griffant et mordant pour s’échapper de ce lieu étroit et inhospitalier ? Il semble que cette métaphore vienne d’une confusion entre matou, le fameux chat, et maton, qui désignait des grumeaux de lait caillé et par extension, des amas de poils, de laine, qui peuvent obstruer des orifices. Or, lorsqu’on a la voix enrouée, c’est souvent qu’on a des glaires qui obstruent les conduits, donc des matons, qui, par erreur, sont devenus des chats. Typisch Frànzeesch ! Pourquoi une grenouille, a Frosch en allemand ? Une enflure sous la langue s’appelle en langage médical une ranule, du latin ranula, petite grenouille. Typisch Ditsch ? Eh non ! les Anglais ont leur frog, et les Espagnols leur rana. Quant au crapaud alsacien, s’agit-il PROPOSEZ VOTRE CITATION À LA RÉDACTION L’alsacien est riche en citations amusantes. Vous souhaitez en proposer une à faire décortiquer par notre « maître es alsacien » ? Elle fera peut-être l’objet du prochain « Was meinsch ». Adressez-la à  : communication@haut-rhin.fr d’une autre métaphore jouant sur le son rauque de son coassement, ou alors tout simplement d’une confusion entre les deux batraciens ? Typisch Elsassisch ? Que nenni ! les Brésiliens ont leur sapo, et les Italiens leur rospo. Et loin de moi l’idée de vous faire avaler une couleuvre, a Blìndschlichla, et uff Elsassisch a Krott schlucka. En alsacien Ùf Elsassisch 61 avril 2018 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :