[68] Haut-Rhin magazine n°60 jan/fév/mar 2018
[68] Haut-Rhin magazine n°60 jan/fév/mar 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de jan/fév/mar 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : politique pour la réussite éducative de tous !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
16 18 iStockphoto BAS-RHIN ET HAUT-RHIN COOPÈRENT ACTIVEMENT POUR L'EMPLOI Tourisme, emploi, internet à très haut débit... les deux Départements ont entamé des coopérations efficaces ces dernières années. Récemment, le succès des fusions des agences départementales de développement a permis d’adapter les structures aux réalités territoriales tout en abaissant leurs coûts (jusqu'à -15%). Haut Rhin et Bas-Rhin consacrent 6 millions d'euros à l'internet très haut débit. À la clé  : 250 emplois créés et 370 000 prises déployées dans les foyers ou entreprises Le projet porté par les deux Départements et leurs partenaires d'une nouvelle collectivité doit redonner à l'Alsace une représentation administrative et politique, ainsi que de nouvelles capacités d'action. Elle repose sur des faits concrets et un potentiel avéré de développement. La compétence Economie pleine et entière est demandée. C'est un impératif pour l'avenir de l'Alsace. Sur les plans culturels, économiques, géopolitiques, la réalité alsacienne doit inciter à mettre en œuvre un projet de territoire innovant et efficace, plus que jamais ancré dans l'espace du Rhin Supérieur et résolument ouvert sur l'Europe et plus largement le monde. C'est tout le sens des propositions qui sont faites par les deux Départements et leurs partenaires pour que cette nouvelle collectivité alsacienne dispose de compétences fortes transférées, indispensables à son développement futur dans l’Espace Rhénan et à l'émergence d'un environnement favorable à la croissance des entreprises et donc de l’emploi. Un impératif  : disposer pleinement des compétences économie et POUR LE TOURISME Depuis 2015, Alsace Destination Tourisme (ADT), financée principalement par les deux Départements, s’inscrit dans la continuité d’une coopération qui existait entre les acteurs du tourisme sur la communication, la promotion ou les catalogues... Elle colle aussi à la puissante image touristique de l’Alsace, qui dépasse celle des départements seuls. POUR LE DÉVELOPPEMENT De son côté, l’Adira, née de la fusion entre le Cahr Haut- Rhinois et l’Adira Bas-Rhinoise en 2016, a bénéficié d’une culture, d’une vision et de valeurs déjà partagées entre les deux structures. L’expérience du terrain imposait l’avènement d’un interlocuteur ET DOIVENT AVOIR LES MOYENS D'ALLER PLUS LOIN tourisme portées, aujourd'hui, par la grande région. Autres demandes formulées  : la gestion de l'enseignement des langues ou #hautrhinbasrhin l’Als ce en commun unique pour répondre à des entreprises parfois installées dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin ou encore à des filières (agroalimentaire, nouvelles technologies…) organisées à l’échelle de l’Alsace. POUR L'INTERNET EN TRÈS HAUT DÉBIT D’autres projets illustrent ces réussites partagées  : la Maison de l’Alsace, à Paris, sauvegardée grâce à une coopération entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin et des entrepreneurs attachés à leur territoire. Ou encore le déploiement du très stratégique plan de développement du Très Haut Débit, auquel les deux Départements contribuent fortement  : un investissement indispensable pour la création d'emplois, fruit d’une concertation aboutie des collectivités. Le 22 décembre 2017, Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry ont présenté leurs propositions pour l'Alsace au 1er Ministre, Edouard Philippe. Le développement économique est au coeur du projet porté par le Haut-Rhin et le Bas-Rhin. encore la possibilité de conclure des conventions internationales en matière d’aménagement du territoire et d’emploi.
COMMENT ÇA MARCHE ? LES GRANDES PRIORITÉS DU BUDGET DÉPARTEMENTAL ENVIRONNEMENT ET MONTAGNE 11,7 M € PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE ET LOGEMENT 5,6 M € -2,5 M € d’économie sur les charges de fonctionnement FAMILLE, PETITE ENFANCE, SANTÉ INSERTION, EMPLOI, RSA 109,3 M € AMÉNAGEMENT ET VITALITÉ DU TERRITOIRE 12,8 M € COLLÈGES 41,7 M € PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 103,6 M € ATTRACTIVITÉ, SPORT TOURISME, CULTURE ET PATRIMOINE 17,3 M € ROUTES ET INFRASTRUCTURES 37,5 M € SERVICES D’INCENDIE 88,6 M € AÎNÉS ET DE SECOURS 23,6 79,6 M € M € 76,4 M € d’investissements -104 M € de dette en moins (entre 2015, et 2017) 387 M € pour les familles et la solidarité 60 février 2018 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :