[68] Haut-Rhin magazine n°59 oct/nov/déc 2017
[68] Haut-Rhin magazine n°59 oct/nov/déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de oct/nov/déc 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : regard sur l'histoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 TERRITOIRE Canton de Brunstatt LE VENT EN POUPE ! Formé de communes des anciens cantons de Sierentz, de Mulhouse sud et de Habsheim, le nouveau canton de Brunstatt est riche de 27 communes et de 40 236 habitants. Le canton de Brunstatt a suivi la sage préconisation d’Alphonse Allais qui suggérait de construire les villes à la campagne. Malgré sa forte densité humaine, il a su garder tous les charmes de la ruralité. Entre Mulhouse, Bâle et Altkirch, de la plaine du Rhin aux doux vallonnements des collines du Sundgau, s’étend le canton de Brunstatt, terre de rencontres et de confluences qui très tôt a séduit les hommes. A cheval sur deux grandes communautés de communes, Saint-Louis Agglomération et Mulhouse Alsace Agglomération, le canton profite pleinement de la volonté d’ouverture transfrontalière de ces deux grandes collectivités. C’est ici que l’ingénieur Koechlin réalisa la première centrale hydroélectrique sur le Rhin, un équipement exemplaire en son temps. Lieu de passage -le grand canal y ouvre son puissant sillon, le chemin de fer et l’autoroute vivement animée par les migrations pendulaires des travailleurs frontaliers y courent du nord au sud- le Brunstatt chef-lieu du canton vu du ciel. Un canton qui a su préserver l’art de vivre à la campgne. canton est également un lieu de résidence fort apprécié, ayant su garder les charmes de la ruralité tout en profitant du dynamisme des grandes agglomérations voisines.
ÇA COULE DE SOURCE Début octobre 1913, la « croix de Burn » de Brunstatt fait la une de la presse locale. Quelques jours auparavant lors de travaux de captage de la source Sainte-Odile, les ouvriers butent sur plusieurs dalles de grès. Ils découvrent alors un puits circulaire d’un diamètre de 2,65m. Le mortier utilisé pour l’assemblage des blocs permet aux archéologues de dater la construction de l’époque romaine. Au fond du puits sont découverts de multiples objets en bronze ainsi que quantité de monnaies. Mais les archéologues ne sont pas au bout de leur surprise car sous ce puits, ils en découvrent un second, d’où jaillit à 14m de profondeur une source, celle du Burnenbach. Avaiton découvert une très ancienne source sacrée où les populations Bernadette Groff, Conseillère départementale du canton de Brunstatt Vice-Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, Présidente de la commission culture et du patrimoine Maire de Brunstatt-Didenheim d’avant l’ère chrétienne venaient déposer leurs offrandes ? Très certainement. Face à la persistance du culte païen des sources, l’Eglise trouva le plus subtil moyen d’y mettre fin tout en conservant l’ardeur de ses fidèles  : elle les plaça sous le patronage de saints. Richesse du tissu associatif, circuits courts et initiatives locales qui se multiplient à travers tout le canton  : de près, on se comprend tellement mieux ! En ma qualité de conseillère départementale du Haut-Rhin, j’attache une importance primordiale et inconditionnelle à être proche des communes qui constituent mon canton. Les accompagner dans leurs projets, les informer quant aux aides financières qu’elles peuvent obtenir, les renseigner dans leurs démarches, constituent pour moi le cœur et la raison de mon engagement. Je profite également de mes nombreux contacts avec les élus locaux pour leur exposer quel est précisément le rôle du conseil départemental, et plus particulièrement mon rôle de conseillère départementale à leurs côtés. Je considère par ailleurs qu’il est de ma mission de contribuer à la protection du patrimoine cultuel qui fait indéniablement partie de l’histoire de l’Alsace. A ce titre, je tiens à œuvrer au quotidien afin que ce patrimoine religieux soit le mieux préservé possible, particulièrement au sein de mon canton. Les influences multicultuelles qui ont forgé Le mortier utilisé pour l’assemblage des blocs a permis de dater le puits de l’époque romaine. Ils y sont implantés  : Chronopost, Soprema, Steiblé, Activis, Braun éditions… Et près de 300 autres ! TERRE D’INITIATIVES Certes, la réussite du Parc des Collines, le canton de Brunstatt doit la partager avec ses voisins mulhousiens. Il n’empêche que voilà une belle réalisation. Une zone d’activités de 65 ha, entièrement commercialisée, occupée par 300 entreprises technologiques, tertiaires et industrielles, non polluantes pour un total de 2 800 emplois, et dont une partie bénéficie des avantages fiscaux et sociaux du dispositif Zones Franches Urbaines. Un succès tel qu’une seconde zone de 76 ha est actuellement en cours d’aménagement. l’âme et la culture locales ont laissé une empreinte patrimoniale d’une rare richesse dans notre région. C’est pourquoi, j’estime qu’il est de mon devoir de la protéger et de la défendre. Il est également primordial pour moi de soutenir et de promouvoir le tissu associatif de mon canton. Il va sans dire que les associations constituent le poumon et le cœur de nos communes. Qu’elles interviennent dans les domaines artistique, culturel ou sportif, les associations permettent à toutes les générations de s’impliquer dans la vie de leur village. Outre le domaine d’activité dans lequel elles exercent, les associations permettent ainsi de créer des liens intergénérationnels, auxquels je suis très attachée. C’est pourquoi, je tiens à soutenir à travers mon engagement les nombreux bénévoles qui oeuvrent au sein des associations. Lui écrire  : 100 avenue d’Alsace – BP 20351, 68006 Colmar Cedex ou groff.elu@haut-rhin.fr 31 59 NOVEMbre 2017



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :