[68] Haut-Rhin magazine n°58 jui/aoû/sep 2017
[68] Haut-Rhin magazine n°58 jui/aoû/sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de jui/aoû/sep 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, comment ça marche ,

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 SAVEURS d’ici escargot ELOGE DE LA LENTEUR A Orbey, dans le paisible et verdoyant hameau de Pairis, « le pré aux colimaçons » propose escargots et diverses spécialités à base de gros gris. Rien de mieux que d’élever des escargots pour qui a envie de changer de rythme de vie ! Anciens buralistes, Dominique et… Dominique Huss se lancent dans l’héliciculture en 2001. Sur les 700 m² de leurs serres et parc d’élevage, ils produisent annuellement entre 2,5 et 3 tonnes de gros gris, cuisinés et transformés sur place. Des traditionnels escargots à l’alsacienne au Baeckaofa d’escargots en passant par les escargots confits à la graisse de canard, la très belle boutique de la ferme propose une douzaine de goûteuses spécialités. Accès et horaires d’ouverture  : www.le-pre-aux-colimacons.fr 03 89 71 22 46 En alsacien Ùf Elsassisch A partir de 2018, le couple Huss va progressivement passer le relais à Magalie Musial (au centre) Longue marche ! Vous ne vous moquerez plus jamais du rythme lent de l’escargot lorsque vous saurez que ce « minime ruban métrique avec lequel Dieu mesure la campagne » selon la belle définition du poète Comus, nous vient de Chine. D’où assurément l’expression « lentement mais sûrement » ! Ce sont les moines qui ont introduit les escargots sur les tables alsaciennes. Carême et son sempiternel poisson leur pesaient trop. Comme quoi l’horreur de la triste monotonie fait parfois faire à la cuisine de petits miracles gustatifs. La plupart des monastères alsaciens avaient autrefois leur escargotière. Celles des Capucins du Weinbach à Kaysersberg et de Colmar entre autres jouissaient d’une grande renommée. Nombreux étaient les laïcs qui venaient s’y fournir, d’où ces nombreux surnoms et sobriquets -schnacka, schnackafrasser, schnackafanger…- qui restent toujours attachés aux habitants des localités qui autrefois faisaient grands cas des escargots. Bon pour la santé Peu calorique, l’escargot contient 75% de protéines d’excellente qualité. Il est source de fer, de calcium, de phosphore, de cuivre et sa richesse en magnésium est exceptionnelle. Riche en Oméga 3 et dépourvu de cholestérol, l’escargot fait partie des aliments qui réduisent les risques de maladies cardiovasculaires. C’est d’ailleurs un ingrédient de choix des régimes dits méditerranéens.
MON ŒIL Étienne Gohier Photographe Photo prise dans les cols vosgiens Concours  : à bicyclette Un certain regard « J’aime pendant mes sorties à vélo, à travers le département, observer les paysages. Parfois, je prends le temps de m’arrêter et j’essaie de retranscrire en photos ces moments vécus en solitaire ». 35 58 octobre 2017



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :