[68] Haut-Rhin magazine n°58 jui/aoû/sep 2017
[68] Haut-Rhin magazine n°58 jui/aoû/sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°58 de jui/aoû/sep 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : très haut débit, comment ça marche ,

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 TERRITOIRE Canton d’Ensisheim AVEC VUE SUR L’EUROPE Né de la réunion des anciens cantons d’Ensisheim et de Neuf-Brisach ainsi que de 6 communes de l’ancien canton d’Andolsheim, le nouveau canton d’Ensisheim est riche de 38 communes et de 47 574 habitants. C’est un territoire puissamment terrien. Mais le Rhin qui le borde sur toute sa longueur lui a donné le goût de l’échange et de l’ouverture. Premier grand édifice civil érigé au 16 e siècle en Alsace, l’Hôtel de la Régence abritait à l’origine l’administration des possessions autrichiennes en Haute-Alsace. Les Habsbourg ont fait d’Ensisheim la capitale de « l’Autriche antérieure ». De ce prestigieux passé militaire et administratif, la ville a conservé quelques édifices remarquables des 15e, 16 e et 17 e siècles dont le très bel Hôtel de la Régence. A forte dominante rurale, ce canton ne s’est toutefois pas contenté de sa seule vocation agricole mais a également attiré de nombreuses entreprises de haute technologie dont plusieurs, tel Constellium, sont les incontestables leaders dans leur domaine d’activité, contribuant ainsi à créer un véritable pôle d’attraction économique au centre du département. En grande partie grâce à la fée électricité, la frange rhénane est devenue un bassin d’emploi majeur du département ainsi qu’une tête de pont pour une riche coopération économique et culturelle transfrontalière. Une bonne étoile, il est vrai, veille sur le canton, la citadelle de Neuf-Brisach classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Betty Muller, UNE FENÊTRE SUR LE MONDE Le Rhin et le grand canal d’Alsace offrent à ce territoire de formidables atouts. Greffés sur l’artère vitale de l’économie occidentale, le port rhénan de Colmar-Neuf- Brisach et les nombreuses entreprises de pointe de la frange rhénane sont pour le canton autant de portes d’entrée commerciales que de fenêtres ouvertes sur le monde. Malgré sa taille modeste, le port entretient des liaisons fluviales avec tous ses grands homologues suisses et allemands ainsi qu’avec les grands ports maritimes belges et hollandais. Quant à ses infrastructures, elles n’ont rien à envier à ses grands homologues, entre autres une vingtaine de kilomètres de voie ferrée sur lesquels nombre de grandes entreprises de la bande rhénane sont connectées. Conseillère départementale du canton d’Ensisheim, Maire de Geiswasser Plébiscitée pour ses performances tant économiques qu’environnementales, la voie d’eau est aujourd’hui au cœur du développement durable. Une chance pour un territoire qui devra faire face à la fermeture programmée de la centrale de Fessenheim. Un territoire connecté sur le fleuve le plus navigué du monde. Plus de 300 millions de tonnes de marchandises transportées chaque année. C’est une formidable chance pour une élue qui a fait de l’humain le cœur de ses préoccupations  : ce canton regorge de talent et de générosité ! J’en veux pour preuve la semaine citoyenne organisée par l’Ehpad « La Roselière » à Kunheim, qui a mobilisé un grand nombre de femmes et d’hommes de bonne volonté dont l’engagement a permis la réalisation de nombreux travaux à moindre coût. Je tiens d’ailleurs à dire haut et fort toute mon estime pour cet établissement et son personnel exemplaire qui donne de la vie aux années de ses pensionnaires plutôt que des années à la vie. Encourager toutes les initiatives qui contribuent au bien vivre ensemble est mon ambition  : aide aux associations et à leurs nombreux bénévoles, soutien aux structures d’aides à la personne, aux modes de transport à la demande afin de préserver l’autonomie de Un itinéraire cyclable pour un montant global de 270 000 E dont plus de 200 000 E financés par le Conseil départemental du Haut-Rhin. Lui écrire  : Betty Muller, 100 avenue d’Alsace, BP20351, 68006 Colmar Cedex ou muller.b.elu@haut-rhin.fr A NOUS L’EUROPE C’était le dernier pont entre la France et l’Allemagne à ne pas être équipé d’une piste cyclable et le maillon manquant de l’itinéraire reliant l’Allemagne à l’Eurovélo15, une véloroute qui longe le Rhin de sa source jusqu’à son embouchure. L’aménagement de la voie verte sur le pont des écluses à Vogelgrun permettra dorénavant aux 580 cyclistes qui empruntaient quotidiennement cet itinéraire aux côtés de 14 800 véhicules dont 900 poids lourds de franchir la frontière sur une piste en site propre. nos aînés… Parce qu’il ne peut y avoir de plein épanouissement sans un cadre de vie de qualité, je veux poursuivre les efforts réalisés par notre collectivité pour faire de ce canton un territoire pionnier en matière de développement durable et de transition énergétique. L’aménagement de la voie verte sur le pont des écluses de Vogelgrun est non seulement un outil de développement touristique mais constitue aussi un mode de transport alternatif pour de nombreux travailleurs frontaliers. A Hirtzfelden, la maison de la nature effectue un travail de sensibilisation remarquable et forme les écocitoyens de demain. Quant aux écluses du canal du Rhône au Rhin, leur équipement en microcentrales électriques se poursuit, chacune permettant l’alimentation en énergie électrique renouvelable de 1100 personnes ! 58 octobre 2017 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :