[68] Haut-Rhin magazine n°56 jan/fév/mar 2017
[68] Haut-Rhin magazine n°56 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : quand la musique donne !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 INTERVIEW rénovation énergétique ON A TOUS À Y GAGNER 625 logements privés rénovés thermiquement dans le Haut-Rhin (hors M2A) depuis 2012 37% c’est le gain énergétique moyen suite à des travaux liés à l’amélioration énergétique Alexandre Probst Directeur de l’ADIL 68 (Agence Départementale d’Information sur le Logement du Haut-Rhin) depuis 2008. Le réseau des ADIL est né dans les années 70 d’initiatives locales avec les Conseils départementaux, l’Etat et la CAF. Depuis la création de l’ADIL 68 en 2000, quelques 200 000 ménages ont sollicité ses conseillers, soit une moyenne de 1000 consultations chaque mois. En matière de logement, les politiques publiques sont de plus en plus orientées en faveur de la performance énergétique. Mais, il est parfois difficile de s’y retrouver au milieu des normes et des dispositifs de financement en constante évolution et de saisir tous les intérêts de la rénovation énergétique pour soi, comme pour la société. Pourquoi améliorer la performance énergétique de son logement ? Pour faire des économies, d’abord. La hausse du coût de l’énergie entraine une forte augmentation des charges pour les ménages. Réduire sa facture énergétique est donc essentiel. Puis, il y la transition énergétique. Les actions publiques se complètent souvent avec d’un côté des dispositifs en faveur des plus modestes et de l’autre, des actions pour aller vers cette performance énergétique. Y-a-t-il un « bouquet de travaux » type ? Oui, en effet. Isoler son toit et changer chaudière et fenêtres permet déjà des économies d’énergie et donc, d’argent. Même si cela dépend du type de logement, bien sûr. Quels sont les différents publics concernés ? Tous ceux qui occupent ou possèdent un logement. Aujourd’hui, les locataires sont mieux informés et donc, plus exigeants. Ils choisissent leur logement en fonction du niveau des charges énergétiques ou tentent de faire effectuer des travaux au propriétaire pour faire baisser leur facture. De l’autre côté, le propriétaire bailleur a tout intérêt à rénover son logement pour rester compétitif vis-à-vis du « neuf » moins énergivore et pour conserver la valeur patrimoniale de son bien. C’est parfois compliqué pour ceux qui ne sont pas en capacité financière de faire ces travaux. D’autant qu’ils bénéficient de moins d’aides
que les propriétaires occupants. Enfin, l’accédant à la propriété peut, depuis cette année, bénéficier du prêt à taux 0 pour l’achat d’un logement existant à la condition de réaliser des travaux et notamment de rénovation énergétique. Qui sont les plus enclins à se lancer dans l’éco-rénovation ? Le propriétaire occupant d’un logement individuel. Il décide seul et bénéficie de plusieurs aides qui peuvent se combiner. La précarité énergétique étant une des grandes préoccupations des pouvoirs publics, les aides visent les publics pouvant se fragiliser. Au-delà de l’écorénovation, ce sont les enjeux de lutte contre la précarité et la fragilisation, de vivre ensemble et de développement durable qui se jouent Et ceux pour qui c’est plus compliqué ? Les copropriétés. La part de celles « en danger » a beaucoup augmenté ces dernières années dans le Haut-Rhin, d’où l’importance de l’accompagnement et la prévention. Un dispositif d’accompagnement préventif spécifique est actuellement testé  : le Programme Opérationnel Préventif d’Accompagnement des Copropriétés (POPAC) créé par l’ANAH, piloté par le conseil départemental et animé par l’ADIL. Environ 10 copropriétés sont suivies sur 3 ans ; l’objectif étant de les aider à retrouver un fonctionnement normal et à aller vers la performance énergétique. Pour finir, quels sont les enjeux liés à ces éco-rénovations ? Pour tous les acteurs, c’est le même objectif  : accompagner au mieux les ménages dans leur parcours d’habitation. Et lier cette éco-rénovation à tous les autres enjeux économiques et sociétaux  : développement de l’attractivité des territoires, vivre ensemble, etc. ÉCO-RÉNOVATION  : L’ADIL VOUS CONSEILLE GRATUITEMENT Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat, dont le CD68 POUR PLUS D’INFORMATIONS Pour contacter les conseillers de l’ADIL 68  : www.adil68.org - Colmar 03 89 21 75 35 Mulhouse 03 89 46 79 50 est partenaire, l’ADIL 68 accompagne les ménages et les aide à aller le plus loin possible dans la performance énergétique tout en tenant compte de leur capacité financière. Ce service neutre, objectif et gratuit, renseigne sur les aspects juridiques, financiers et fiscaux en lien avec le logement et l’urbanisme. 27/28 JANVIER En alsacien Ùf Elsassisch 2017 PARC EXPO COLMAR www.srfe.com 27 9 56 janvier 2017



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :