[68] Haut-Rhin magazine n°56 jan/fév/mar 2017
[68] Haut-Rhin magazine n°56 jan/fév/mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°56 de jan/fév/mar 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : quand la musique donne !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 LA PHOTO On prend de la hauteur au Bel Air ! Sensations garanties pour les collégiens du Bel Air à Mulhouse qui peuvent s’adonner, depuis la rentrée scolaire, au « climbup » dans leur nouveau gymnase*, équipé -en plus d’une salle omnisport de 44 x 22 m- d’un mur d’escalade de 9 m de haut et offrant plusieurs niveaux de difficulté. * intégralement financé par le Conseil départemental du Haut-Rhin - Cabinet d’architecture mandataire  : AEA Architectes de Mulhouse.
ÙF ELSASSISCH Souvenir de Noël Les fêtes de fin d’année sont synonymes de joie, de chaleur et de partage. A la vue des premières illuminations, beaucoup d’entre nous sortent les rouleaux à pâtisserie pour confectionner les délicieux petits gâteaux pour ceux qu’ils aiment ! Dans certaines familles, même, c’est un peu le « Combat des Bredele » et chacun prépare avec soin différentes sortes. C’est à celui qui aura les modèles les plus originaux ! Parce qu’en terme de « sortes », nous sommes gâtés. Les Bredele nous rappellent des souvenirs d’enfance, et c’est ça qui les rend meilleurs ! Pour ma part je me souviens que jusqu’à mes 12 ans, lorsque que je commençais à voir les employés municipaux accrocher les lumières de Noël l’anxiété montait en moi… la peur de la venue du fameux « Santiklaus » (Saint- Nicolas) et plus encore celle du Père Fouettard ! Je demandais toujours à mon père de m’emmener au marché de Noël ce même soir pour être sûre de ne pas être à la maison et de louper leur visite. J’ai pourtant toujours été une enfant très sage ! Puis une année en revanche, le Saint Nicolas était plus petit, plus rond, et surtout plus gentil. J’en était surprise, et j’avais remarqué ses « Gummistiefel » (ses bottes vertes en caoutchouc). Bizarre… Et le lendemain, sur le pas de la porte de chez mon Papapa, ces mêmes bottes. Haha j’avais grandi ! Et même après Noël, offrez des Bredele... et des sourires ! Ce sont deux petits cadeaux qui font toujours plaisir ! Schmutz Delphine Wespiser Miss Alsace 2011 et Miss France 2012, fervente dialectophone ne manque pas une occasion de promouvoir notre langue régionale. Retrouvez ses aventures quotidiennes sur  : WespiserD LE BILLET DE DELPHINE WESPISER Was meinsch Da meint dr Àff hàt’m glüüst Que vient faire un singe chercheur de poux dans cette expression qui signifie  : ne pas se prendre pour n’importe qui, avoir une très haute opinion de soi, se surestimer, être imbu de soi-même, avoir les chevilles qui enflent ? Jadis, sur les foires, Johrmart, des saltimbanques et autres baladins avaient pour habitude d’être accompagnés d’un singe, a Àff. Celui-ci s’amusait souvent à sauter sur les épaules des spectateurs et à épouiller leurs cheveux. On devine la surprise souvent désagréable suscitée chez certains. D’où l’expression en allemand  : « Mich laust der Affe » pour qualifier cet étonnement. D’autres étaient plutôt flattés d’avoir été choisis par l’animal et ils en tiraient une fierté non dissimulée. Ce qui faisait dire de ceux qui se prenaient pour le nombril du monde  : da meint dr Àff hàt’m glüüst. PROPOSEZ VOTRE CITATION À LA RÉDACTION L’alsacien est riche en citations amusantes. Vous souhaitez en proposer une à faire décortiquer par notre « maître es alsacien » ? Elle fera peut-être l’objet du prochain « Wàs meinsch ». Adressez-la à  : communication@haut-rhin.fr Certains rémouleurs, Scharaschliffer, avaient aussi comme attraction un singe plus ou moins savant, qui prenait des positions bizarres, d’où üssah wìe a Àff uff’em Schlifstei, ressembler à un primate sur une pierre à aiguiser. Toujours à propos des facéties du singe, dr Àff loslo, synonyme deein lo plotscha, c’est faire la java, sans oublier les fameux trois singes qui ne veulent rien voir, entendre ou dire, wo nix beeses wannsah, heera oder sàga. En alsacien Ùf Elsassisch 56 janvier 2017 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :