[68] Haut-Rhin magazine n°5 sep/oct 2005
[68] Haut-Rhin magazine n°5 sep/oct 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de sep/oct 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte du Ried.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
La cuisine 56% des brûlures ont lieu dans cette pièce. Attention aux liquides bouillants,à la porte du four,aux plaques de cuisson,à la vapeur de l’autocuiseur, à la hotte encrassée qui peut s’enflammer, aux récipients utilisés dans le micro-ondes… Tournez les manches des casseroles vers l’intérieur,installez une grille protection et une barrière de protection pour plaques de cuisson si vous avez des enfants. Nettoyez régulièrement votre hotte.Respectez le mode d’emploi de votre micro-ondes et testez la température des aliments avant de les servir. Attention aussi à ce qui coupe. Rangez les couteaux et ciseaux hors de portée des enfants ou dans éléments équipés de systèmes bloquant l’ouverture. Jetez immédiatement les boîtes de conserve vides. Débranchez après utilisation les mixers, ouvre-boîtes électriques, etc. Enfermez les produits d’entretien en hauteur ou sous clé,ne les transvasez pas dans des récipients alimentaires, les bouteilles en particulier, privilégiez les bouchons de sécurité.Calez ou fixez solidement les meubles au mur. La salle de bains Ici, la moitié des accidents sont dus à l’absorption de produits toxiques, de médicaments ou de cosmétiques. Installez l’armoire à pharmacie en hauteur et fermez-la à clé. Placez les cosmétiques hors de portée des enfants,surtout les parfums, eaux de toilette et après rasage ainsi que le vernis à ongles et le dissolvant. Viennent ensuite les chutes et les glissades. Pensez aux tapis antidérapants et aux barres de maintien. Plus rares, mais plus graves,les brûlures par eau chaude.Vérifiez toujours la température et réglez votre chauffe-eau sur 50°C maximum. Attention également à la proximité de l’eau et de l’électricité. Ayez toujours à l’esprit qu’un petit enfant peut se noyer en quelques secondes dans quelques centimètres d’eau. Ne le laissez jamais sans surveillance.Enfin,un chauffe-eau à gaz mal entretenu peut-être fatal. Souvenez-vous que le monoxyde de carbone n’a pas d’odeur. Aérez régulièrement, ne bouchez pas les aérations et faites entretenir votre chauffe-eau. 26 Quelques pistes pour rendre votre maison moins dangereuse haut-rhin La chambre Avant un an, le danger c’est nous. 35% des accidents ont lieu pendant les soins que nous prodiguons à nos petits. Ne les lâchez jamais sur la table à langer ! Proscrivez les couettes dans le berceau ! Le raz du sol devient ensuite l’endroit de tous les dangers. Equipez les prises électriques de caches. N’oubliez pas que bébé porte tout à la bouche et peut s’étouffer. Attention aux petits objets qui traînent par terre : jouets des plus grands ou jouets cassés, piles boutons qui peuvent provoquer de graves lésions internes … Viennent ensuite les chutes : du lit, des lits superposés,de la mezzanine (à réserver aux plus grands) et plus grave mais dramatique, la chute de la fenêtre. Si vous ne pouvez bloquer fermement votre fenêtre en l’entrebâillant installez des entrebâilleurs ainsi qu’une barrière ou un grillage de sécurité. Bannissez sous la fenêtre les meubles qui pourraient servir de marchepied. Attention aussi aux petits meubles non fixés qui peuvent tomber sur l’enfant escaladeur. Le séjour C’est la pièce où l’on reçoit.Mais la présence de plusieurs adultes n’est pas un gage de sécurité pour les enfants,au contraire ! Les cacahuètes de l’apéritif sont la cause d’un étouffement sur deux chez les moins de quatre ans. Attention aussi aux cigarettes allumées,aux mégots et aux fonds de verre (un enfant peut risquer un coma éthylique). Certaines plantes sont allergisantes ou toxiques : renseignez-vous à l’achat et si vous en possédez,interdisez formellement à vos enfants d’y toucher. Pour vos installations hifi et vidéo évitez les multiprises surchargées et la rallonge branchée mais non raccordée à un appareil. Attention aux coins de table. Si la tête de l’enfant est à la même hauteur, protégezles de mousse. Enfin respectez les normes d’isolation de votre cheminée,méfiez-vous des projections de braise, manipulez avec précaution la porte de l’insert, éloignez les enfants. Si vous avez un balcon, il doit être aux normes pour éviter les coincements de tête entre deux barreaux. Et ne lâchez pas des yeux le petit explorateur qui sommeille en chaque enfant. Le garage Bien souvent le garage est aussi le lieu où l’on bricole, où l’on stocke. Attention aux outils coupants ou pointus mal rangés ou traînant par terre. Débranchez les outillages électriques après usage (ponceuse,perceuse…). Bricolez sur un plan de travail stable,dans un espace dégagé,éclairé et aéré. N’utilisez pas de produits inflammables près d’une flamme ou d’une forte température.Veillez à ce que les emballages soient bien hermétiques, bien étiquetés et bien rangés (dans des boîtes ou des étagères identifiées par genre : « pour la peinture », « pour la voiture » etc.) Un quart des intoxications par des produits d’entretien ou de bricolage l’ont été avec des produits transvasés dans des bouteilles à usage alimentaire. Attention aussi aux étagères surchargées, aux objets et outils en équilibre instable, aux morceaux de verre ou de métal rouillé. Enfin n’y laissez jamais tourner votre moteur et éloignez les enfants de la porte du garage même si depuis 1991 les systèmes de sécurité sont obligatoires. Le jardin Le jardin est le lieu des petits bobos. Mais certains peuvent être très graves. En premier lieu le barbecue. Surtout lorsqu’il est utilisé avec de l’alcool à brûler : cette habitude est à proscrire fermement. Les enfants, à la hauteur du foyer, sont les plus exposés.La piscine est ensuite le lieu de tous les dangers. S’il s’agit d’une piscine enterrée, elle doit être équipée d’un dispositif de sécurité normalisé.Mais celui-ci ne doit pas vous dispenser de surveillance : un portillon peut-être ouvert, une alarme débranchée.Quoi qu’il en soit, dès qu’ils ont mis un pied dans l’eau, ne lâchez pas les enfants des yeux. Quant aux autres piscines,sachez qu’un enfant peut se noyer dans quelques centimètres d’eau. Rien ne vaut une surveillance sans relâche. Fixez au sol, les portiques des balançoires. Attention aussi aux outils de jardinage et notamment les tondeuses, taille-haie et tronçonneuse. Pour cette dernière, ne l’utilisez jamais sans équipement spécifique (casque à visière, vêtements de sécurité…). Et quels qu’ils soient, n’utilisez pas ces outils entouré de votre famille.
En conclusion Evidemment, un type de danger ne se cantonne pas à une seule pièce et cette liste est loin d’être exhaustive : Où que vous soyez dans la maison, faites attention à l’électricité (et particulièrement à l’eau et l’électricité),au gaz (avec ou sans odeur), à l’eau (qui peut faire glisser ou dans laquelle un enfant peut se noyer) aux chutes d’objets ou de meubles (les enfants aiment attraper et escalader), aux coins de table, au feu (et à tout ce qui peut être chaud)… Et en cette période de rentrée scolaire sachez mettre ou remettre sur les rails de la vigilance l’enfant qui rentre de l’école et passe une heure ou deux seul à la maison. Sans paranoïa, sachez mobiliser tout votre bon sens pour que cette dernière reste le havre de paix qu’elle doit être. tout savoir En une seconde, c’est le drame ! Cette seconde est « La » seconde d’inattention. La théière renversée est un accident courant de la vie quotidienne mais ses conséquences peuvent être très graves selon l’étendue de la brûlure et la température du liquide. Le saviez-vous ? Les accidents dits « domestiques » incluent également les accidents qui surviennent à l’école (en classe, dans les couloirs, dans la cour…) Les numéros à connaître Samu : 15 Pompiers : 18 Centre anti-poison : 03 88 37 37 37 SOS Mains Mulhouse : 03 89 32 55 00 SOS Mains Strasbourg : 03 88 67 44 01 Les enfants ne sont pas les seules victimes d’accidents domestiques. Leur apprendre le plus tôt possible à composer le 15, dire leur nom et leur adresse peut sauver une vie : la vôtre. 4 ï haut-rhin 27•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :