[68] Haut-Rhin magazine n°5 sep/oct 2005
[68] Haut-Rhin magazine n°5 sep/oct 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de sep/oct 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte du Ried.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
éxé HR N°5 19/08/05 8:41 Page 11 haut -rhin Le magazine du Conseil Général du Haut-Rhin Un dossier de Marie-Odile Kreidl-Haegy éxé HR N°5 19/08/05 8:42 Page 19 2 sommaire le dossier Septembre-Octobre 2005 - N°5 arionr. WIC7111111111/%1111/11 t▪ ri mourni711111111111 11111111/41/11111 t r IIIIIIPMF" uwor..11mer innwriert.N., am ler 41111.1+ mi ai rat f/ru.no r le,"1 JIM 3 ▪.wr onameamoul.tic mo. Auprès de mon arbre, ▪ je vlwls heureux Canes Brassens Pa chanté, le Conseil Général vousie prelP ase en vous offrant 3 5oo arbres f natlers de haute tige. =zeree,===.1-"8.reeenrze=„7-e=e-ere=en„,,=-."'Le cahier p.19 Des arbres pour la Sainte-Catherine haut-rhin Collèges : quoi de neuf ? ● Munster : un collège qui ne laisse pas de bois ● Des collèges qui donnent envie d’apprendre ● Les travaux en cours dans les collèges Dossier p.11 La rentrée des collèges Le cahier Des arbres pour la Sainte-Catherine « Auprès de mon arbre, je vivais heureux ». Georges Brassens l’a chanté, le Conseil Général vous le propose en vous offrant 3 500 arbres fruitiers de haute tige. Un dossier de Pascal Herrscher Dans le cadre de sa politique de préservation du patrimoine arboré, le Conseil Général renouvelle pour la cinquième année consécutive son opération : "des arbres pour la Sainte Catherine". Au cours des quatre premières campagnes, ce sont plus de 10 000 arbres fruitiers haute tige qui ont pu être plantés sur l'ensemble du territoire haut-rhinois. Les variétés anciennes seront à l’honneur cette année afin que cette initiative contribue davantage encore à la préservation de notre patrimoine local et à la diversité paysagère de notre département. Le cahier p.19 Des arbres pour la Sainte-Catherine En direct Les décisions du Conseil Général p.4 Actualité Rendez-vous au Forum des métiers p.7 L’économie et l’emploi p.8 Gros plan La médiathèque départementale a 60 ans p.9 Le tri des déchets au Conseil Général p.10 Enjeux Le projet pour le Haut-Rhin p.23 Exposition L’art contemporain s’invite au Conseil Général p.24 Tout savoir La prévention des accidents domestiques p.25 Avenir Décentralisation, ce qui va changer p.28 Mémoire Retour à Tambov p.30 Concours Prix haut-rhinois de la Nouvelle littéraire p.32 Territoires A la découverte du Ried p.33 Dialecte Krüt, Bigütt p.36 Recette Dos de sandre farci à la choucroute p.37 Tribune d’expression des groupes de l’assemblée p.38
3• haut-rhin édito Veiller à l’épanouissement des enfants Depuis près de vingt ans, ce n’est plus l’Etat mais les Départements qui ont en charge les collèges, leur entretien, leur modernisation, voire la construction de nouveaux ensembles, si nécessaire. C’est une charge importante : 25 millions d’euros d’investissement et de maintenance pour la seule année 2005. Et 10 millions d’euros versés chaque année pour l’entretien et le fonctionnement. L’événement de cette rentrée 2005 est l’ouverture du magnifique établissement de Munster, un collège en bois que je vous invite à visiter dans ce magazine. Un bâtiment moderne, fonctionnel, et d’une qualité architecturale exceptionnelle. Mais cette opération qui a coûté à elle seule 15,5 millions d’euros ne doit pas occulter les réalisations précédentes à Brunstatt, Mulhouse ou Altkirch par exemple. Le Conseil Général a construit ou reconstruit neuf collèges depuis la loi de décentralisation de 1986 ! Et beaucoup de travaux d’entretien et de modernisation qui touchent l’ensemble des établissements sont des investissements lourds qui s’étalent sur plusieurs années. Au moment où l’acte II de la décentralisation nous confie les nouvelles missions d’accueil, de restauration et d’hébergement -avec les personnels qui les assument-, je tiens à assurer chacun d’entre vous, et les parents d’élèves en particulier, que l’éducation est au cœur de mes préoccupations. Je souhaite que tous les enfants puissent bénéficier des meilleures conditions de travail pour leur assurer l’égalité des chances, et leur réussite individuelle. Nos enfants sont porteurs de l’avenir. Notre responsabilité d’adulte est de veiller à leur épanouissement. Soyez sûrs que j’y suis attentif. Pour l’heure, je souhaite une bonne rentrée 2005 à chacun. Charles Buttner Président du Conseil Général édito



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :