[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de jun à sep 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la chimie, une vocation haut-fhinoise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
bien vivre ensemble Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 30 Et le numéro gagnant est le… 2008 Le très réussi crossover urbain de la marque au Lion est produit exclusivement dans le Haut-Rhin. Pascal Herrscher Avec la 2008, Peugeot vient de frapper un joli coup sur le marché très porteur des crossovers urbains, véhicules métisses qui tiennent à la fois du 4 x 4, de la Berline et du monospace. La plupart des grandes marques automobiles ont investi depuis quelques années déjà ce segment qui, contrairement à tous les autres, ignore la crise. Peugeot le fait tardivement, mais avec panache ! Résolument classique Outre les qualités traditionnellement reconnues au modèle de la marque -fiabilité, tenue de route- la dernière née de Peugeot offre un autre atout de poids : une esthétique irréprochable. La 2008 est belle, très belle. Ni rondeurs excessives, ni formes tarabiscotées si souvent privilégiées pour les crossovers, mais des formes élégantes, extrêmement classiques. Comme la 2008 n’affiche pas l’arrogance mâle des 4 x 4, il devrait plaire aux femmes. Mais ses formes suffisamment viriles devraient rassurer les hommes. Ajouter à cela des volumes intéressants et le tour est joué : ce modèle devrait plaire au plus grand nombre. Plaisir de conduite Une position en hauteur et un petit volant procurent un indéniable plaisir de conduite. Mais c’est une innovation remarquable, le Grip Control, qui permet à la 2008 de marquer des points par rapport à la concurrence. Grâce à cette technologie qui gère l’adhérence et le couple selon les besoins, la 2008 est à l’aise sur toutes les surfaces : neige, sable, tout chemin et bien sûr bitume. L’objectif de la marque est de commercialiser 100 000 véhicules par an, 200 000 lorsque le modèle sera également fabriqué en Chine (2014) et au Brésil (2015).
Ensemble, c’est tout ! Lorsque Luciano Biondo dit haut et fort qu’il a des convictions, on le croit très volontiers. Regard droit et clair, l’homme en impose avec son allure de deuxième ligne. L’analogie avec le rugby ne s’arrête d’ailleurs pas là. Car le nouveau directeur du site de Peugeot-Mulhouse, arrivé fin 2012 de l’usine slovaque du groupe Trnava qu’il a contribué à hisser sur le podium des toutes premières usines automobiles d’Europe, fait largement appel au vocabulaire de ce sport d’engagement : « Dans le monde extrêmement concurrentiel de l’automobile, ce qui fera la différence c’est le collectif. » Traiter les dysfonctionnements Lorsqu’il a été nommé à la tête du deuxième plus grand site de PSA, l’ordre de mission de Luciano Biondo était clair : faire remonter les performances de l’usine qui comptent parmi les plus mauvaises du groupe. « Lorsque l’on aime quelqu’un, il est parfois difficile de lui dire que quelque chose ne va pas. Moi, je le fais. L’implantation de l’usine de Mulhouse, au cœur de l’Europe, à la croisée d’axes de communication majeurs, est optimale. Mais cet atout n’est pas suffisant. Je veux redonner à cette usine une place centrale au cœur du groupe. Et pour cela, il nous faut retrouver pleinement notre efficacité opérationnelle, traiter les dysfonctionnements, faire la chasse aux gaspillages, transformer le site, le compacter davantage afin de réduire notre consommation d’énergie, améliorer notre logistique. Mais le plus important, c’est qu’il nous faut travailler ensemble, collectivement et de manière interdépendante. Construire un projet industriel avec l’ensemble du personnel bien sûr, mais aussi avec tous les élus et décideurs de la région, la population alsacienne, afin de retrouver le goût et la fierté de produire et de consommer français. Peugeot est le premier déposant français de brevets. Avec le moteur hybride air, nous innovons comme aucune autre marque. Plus que jamais l’avenir est entre nos mains. » Un discours à l’image du personnage, réputé pour mener ses hommes au pas de charge. D’ailleurs le site de Mulhouse a d’ores et déjà donné un signe fort. La production de la 2008 s’est faite avec plus de cinq semaines d’avance sur le calendrier. Haut-Rhin magazine N°43 - Juin 2013 Avec ses 8500 collaborateurs, l'usine mulhousienne PSA Peugeot-Citroën est le premier employeur privé d'Alsace. C'est une formidable locomotive pour toute l'économie haut-rhinoise qui profite directement ou indirectement à une population de 45 000 personnes. 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :