[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de jun à sep 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la chimie, une vocation haut-fhinoise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
dossier Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 20 Après deux ans de travaux de valorisation, le château du Hohlandsbourg, propriété du Département, ouvre ses portes au public. Plus moderne et fonctionnel, le plus grand monument laissé par les Habsbourg en Haute-Alsace arbore une nouvelle silhouette respectueuse de son histoire. Théâtre en plein air, espaces d'exposition et pédagogique, pôle restauration, le nouveau château offre une gamme d'activités plus étendue. Le site en images Hohlandsbourg, le "nouveau"château Une atmosphère de brasserie contemporaine dans une salle mettant en valeur la muraille, la roche et des terrasses intégrées prolongent la salle de restaurant. Un peu d'histoire... Classé depuis 1898. Le château du Hohlandsbourg a été édifié en 1279 à Wintzenheim sur ordre de Rodolphe de Habsbourg pour veiller, entre autres, sur la ville impériale de Colmar. Il est progressivement modernisé aux XIV e et XV e siècle par les comtes de Lupfen puis au XVI e siècle par Lazare de Schwendi qui le rachète et le dote du bastion nord pour l'adapter à la défense par artillerie. Le château a été démantelé lors de la guerre de Trente Ans. Grâce aux travaux des archéologues depuis 1960, la connaissance du site et de ses occupants de l'âge de bronze, du Moyen Age ou de la Renaissance, ne cesse de s'affiner. Pour en savoir plus : http://chateau-hohlandsbourg.com/info@chateau-hohlandsbourg.com
Le théâtre de plein air se loge dans l'alcôve naturelle du rocher utilisant la Tour carrée comme cadre et le rocher sous l'Oberschloss en "décor" grandeur. Des remparts, vous pourrez observer à 360° la plaine d'Alsace ainsi que l'espace intérieur. Les logis du XIII e siècle, remaniés aux XIV e puis XVI e siècles, abritent désormais les expositions permanentes et temporaires. Au travers d'une présentation scénographique moderne et interactive faites de maquettes, d'artefacts, de graphismes, de jeux multimédias ou d'illustrations..., l'histoire et les personnages les plus marquants du site n'auront plus de secrets pour vous. Les aménagements financés à hauteur de 55% par le Conseil Général et 45% par le Conseil Régional ont été confiés au cabinet Crupi Architectes de Colmar et Bach Nguyen Architecture de Paris, la maîtrise d'ouvrage revient au Syndicat Mixte d'Aménagement du Château du Hohlandsbourg, assisté de la Société d'Economie Mixte de Haute Alsace (SEMHA). 33 entreprises ont travaillé sur le site ainsi qu'une équipe d'archéologues du PAIR et un consultant en patrimoine culturel. Les animations de cet été : l Deviens chevalier ! Animations basées sur la reconstitution historique, démonstrations de combats, parcours initiatique du petit chevalier, de 10h à 19h tous les jours du 7 juillet au 25 août (sauf les samedis) l Banquet médiéval : musiques, chansons, fabliaux et farces du Moyen Age les 11 et 25 juillet, 15 et 22 août, 14 septembre et 12 octobre. Réservation au : 03 89 30 10 20 Haut-Rhin magazine N°43 - Juin 2013 « Des travaux d'exception à la hauteur du site « Lucien Muller, Conseiller général et Président du Syndicat Mixte d'Aménagement du Château du Hohlandsbourg Les aménagements réalisés au château ces deux dernières années sont exceptionnels, près de 7 M € ont été investis par le Département et la Région pour le valoriser et le rendre plus fonctionnel et attractif. Un chantier d'une telle ampleur sur un tel site, c'est aussi la rencontre entre des savoirs ancestraux que nos entreprises sont aujourd'hui en capacité de reproduire et des techniques plus modernes. Le site recèle toujours des surprises et des découvertes, c'est ce qui en fait l'intérêt car on apprend au final toujours de nouvelles choses sur l'histoire. Bien sûr, le mauvais côté c'est que cela peut générer des retards. L'accueil du château n'ouvrira que plus tard mais le résultat vaut le coup. Nous espérons d'ici 2017 atteindre 70 000 visiteurs par an. En faisant ces travaux, nous avons voulu agir sur le fonctionnement culturel et touristique du château tout en respectant l'identité de celui-ci. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :