[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
[68] Haut-Rhin magazine n°43 jun à sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de jun à sep 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : la chimie, une vocation haut-fhinoise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
proche de vous Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 16 Pour la rédaction de ce papier - à ne pas jeter sur la voie publique - nous sommes allés plonger notre nez dans les déchets amassés en quinze jours par l’unité routière de Rixheim. Une benne pleine à craquer, des haut-le-cœur et du ressentiment envers ceux qui manquent à ce point de respect pour notre environnement, nos paysages et les agents d’entretien des routes. Marie-Odile Kreidl-Haegy Trop c’est trop ! Jetez son papier de chewing-gum par la fenêtre de sa voiture, c’est déjà incivique. Mais que dire des emballages de restauration rapide ? « Un vrai fléau ! » nous explique Gérard. Son métier, c’est d’entretenir nos routes, de veiller à notre sécurité. Ni lui, ni son employeur, le Conseil Général, n’ont vocation à ramasser les centaines de tonnes de déchets (vous avez bien lu) abandonnées chaque année au bord des routes départementales. « Mais si on ne le faisait pas, j’ose pas imaginer… » Une des missions de Gérard, c’est de faucher les accotements, « si on ne nettoie pas avant, c’est pire : on transforme les déchets en confettis éparpillés à tous vents… » Les accotements ne sont pas des déchèteries Résultat : rien que pour cette tâche, le Département emploie onze personnes à temps plein. « Et pourtant, il y aurait Abandonner des déchets peut coûter très cher : l 1 500 à 3 000 euros s’ils ont été transportés par un véhicule (Code de l’environnement) l 300 à 75 000 euros et 2 mois à 2 ans de prison si le dépôt a lieu dans un domaine de protection des eaux (loi sur l’eau) Que faire de nos déchets ? Vous pouvez composter vos déchets verts et épluchures, déposer vos emballages et ordures ménagères en vue des collectes organisées par les structures intercommunales et emmener les déchets plus spécifiques (encombrants, dangereux...) en déchetterie. Tout savoir sur les déchets, les déchèteries et le compostage sur : www.cg68.fr rubrique environnement largement de quoi faire avec nos missions premières ! » Car les accotements (avec leurs fameuses bouteilles d’urine) ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Ce que l’on peut trouver sur une aire de repos ou à l’entrée d’un chemin forestier est incroyable ! Déchets ménagers (avec couches usagées et des meilleures !), pneus (fléau n°2), sacs de déchets verts (à en croire son contenu, le jardin de son propriétaire doit être nickel, lui !) … Tiens ! Un sac rempli de laine de mouton ! « On a déjà eu des déchets de boucherie », se souvient Gérard. Pot de peinture (ce matin, « bleu chambre Ninine »), jerricans, morceaux de gouttière, citerne de solvants, brouette rouillée, polystyrène… Stop ! La benne déborde ! Il est urgent d'arrêter le saccage de nos accotements !
Châteaux forts de Haute-Alsace : un patrimoine bien vivant ! « Des bénévoles se mobilisent pour faire vivre les châteaux « Gilles Triballier, Président de l'association des compagnons du château du Hohnack avec son fils Louen, au château du Hohnack à Labaroche Juin 2013 - N°43 Bérengère Béhotas Haut-Rhin magazine N°43 - Juin 2013 dossier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :