[68] Haut-Rhin magazine n°42 jan à mai 2013
[68] Haut-Rhin magazine n°42 jan à mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de jan à mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte de notre patrimoine arboré... des arbres au coeur de nos vies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
portrait Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 34 Herzog et De Meuron C’est sans conteste le plus grandiose des projets de l’« IBA Basel 2020 ». Pharaonique, titanesque, a-t-on entendu dire à son sujet. Soit. Mais ce projet est surtout hautement symbolique : une ville nouvelle de 180 hectares érigée sur trois pays. Il fallait oser ! Une ville trinationale, telle est la quintessence du projet 3Land. Marie-Odile Kreidl-Haegy Le long du campus Novartis le tronçon de piste cyclable porté par la firme pharmaceutique du même nom a été confié aux architectes suisses Herzog et De Meuron. Dans le secteur des Trois Frontières, précisément là où il ne faut que quelques pas pour traverser trois pays, les décennies à venir verront s’ériger une ville nouvelle tout à la fois suisse, allemande et française. A l’heure actuelle, on l’évoque sous le terme de « Projet 3Land » (prononcer dreiland). Côté français, c’est l’est de Huningue qui participera à cette métamorphose ; côté allemand, l’ouest de Weil-am-Rhein. Entre les deux, le cœur économique de cette ville trinationale installera ses tours élancées en lieu et place de l’actuel port de Bâle et sur l’île formée par le Rhin et les bassins portuaires. A l’image du célèbre quartier d’affaires new-yorkais, on appelle déjà « Rheinattan » cette partie du projet. Engagés pour la haute qualité En septembre dernier, les partenaires français, allemands et suisses du projet ont signé une convention de planification qui en fixe les grandes lignes. Trois pays, Un pont franco-suisse entre Huningue et Kleinhüningen, une passerelle germano-suisse entre Frielingen-Westquai et Dreiländereck et un système de liaison par « bateau-bus » permettront de relier les différents quartiers de la ville trinationale. A travers cette signature, ils se sont engagés à coordonner leurs projets respectifs (côté français, côté allemand et côté suisse) pour les inscrire pleinement dans le projet 3Land. L’accent a été mis sur la haute qualité urbaine, la création d’espaces verts et de loisirs, la protection d’espaces naturels précieux, les transports en commun, la mobilité douce, la minimisation de la consommation d’énergie… Les premières études démarrent cette année. Et déjà, côté Suisse, le port de St. Johanna disparu du paysage*. Des rives rendues aux promeneurs Si l’horizon annoncé pour ce projet d’envergure est 2020, voire 2030, les premiers coups de pelleteuse se font déjà entendre le long du Rhin à l’endroit de la future voie verte qui reliera le centre de Bâle à la passerelle des Trois Pays, à L’IBA, Internationale Bauausstellung ou Exposition Internationale d’Architecture est un outil de développement né en Allemagne il y a plus d’un siècle. Il consiste à faire émerger dans un espace (une ville, une région) et le temps d’une décennie des projets architecturaux et urbains à même de déboucher sur des changements concrets pour les populations. L’IBA Basel 2020 est la première à s’exporter hors d’Allemagne, et, de surcroît, la première à vocation trinationale.
une nouvelle ville Huningue, en longeant le campus Novartis. Une réalisation un peu en marge du projet 3Land et cependant emblématique. Portée pour la partie suisse par le canton de Bâle-Ville et la firme pharmaceutique Novartis, et pour la partie française par le Conseil Général du Haut-Rhin, cette Voie Verte permettra de rendre aux promeneurs une rive devenue totalement inaccessible au fil de l’implantation de nombreuses industries. Ainsi, dès 2015, à pied, à roller ou à vélo, il fera bon flâner au bord du Rhin, entre Bâle, Huningue et Weil-am-Rhein pour assister au fil des années à la naissance d’une ville. * l’activité portuaire a été déplacée sur un autre site de plus grande capacité. « La ville dans la nature – la nature dans la ville » , est une des problématiques soulevée par l’IBA Basel 2020. Lors de son congrès « Paysage », en octobre dernier, plus de 250 participants ont été sensibilisés à l’interaction entre la ville et la nature et plus précisément, entre l’agglomération bâloise et les paysages environnants : vallées du Rhin, de la Wiese et de la Birs, reliefs des Vosges, de la Forêt Noire et du Jura. Une thématique que le projet 3Land, présenté aux congressistes, prend pleinement en compte. La maquette et les images produites par l’agence néerlandaise Winny Maas représentent une « vision » de ce que pourrait être le projet 3Land, situé dans le secteur du Dreiländereck. Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin, Hans-Peter Wessels, Conseiller d’Etat du canton de Bâle-Ville, Jean-Marc Deichtmann, Maire de Huningue, Roland Igersheim, Président de la Communauté de Communes des Trois Frontières et Wolfang Dietz, Maire de Weil-am-Rhein, ont signé en septembre dernier la convention de planification relative au projet « 3Land » Haut-Rhin magazine N°42 - Janvier 2013 Le chaînon manquant La Voie Verte trinationale qui suivra la berge ouest du Rhin et permettra de relier le centre de Bâle au centre de Weil-am-Rhein en passant par Huningue totalisera environ 4 km dont 1 850 m pour la partie française. Ce tronçon, porté par le Conseil Général du Haut-Rhin, constituera le chaînon manquant entre la Suisse, la France et l’Allemagne sur trois Eurovéloroutes : la n°5 (Londres-Rome-Brindisi), la n°6 (Atlantique-Mer Noire) et la n°15 (Véloroute Rhin). Le coût prévisionnel de l’opération s’élève à 1,730 M € répartis entre l’Union européenne* (665 000 euros), le Conseil Général du Haut-Rhin (434 000 euros), la Suisse** (400 000 euros), la ville de Huningue (125 000 euros) qui assurera également l'entretien de la voie, et la Communauté de Communes des Trois Frontières (106 000 euros) * Fonds Feder au titre du programme Interreg ** Confédération Suisse via le Canton de Bâle 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :