[68] Haut-Rhin magazine n°42 jan à mai 2013
[68] Haut-Rhin magazine n°42 jan à mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de jan à mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : à la découverte de notre patrimoine arboré... des arbres au coeur de nos vies.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
bien vivre ensemble Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 30 Le Conseil Général du Haut- Rhin a lancé en 2008 un vaste chantier afin de protéger Mulhouse et les communes en aval des crues de l'Ill. Un chenal de 300 m de long est en construction, du côté du Cokrouri, afin de dévier les eaux de la rivière vers le canal du Rhône au Rhin. En 2014, date d'achèvement de l'ouvrage, les Mulhousiens n'auront plus à craindre de se retrouver les pieds dans l'eau ! Anne Pradines L’Ill en crue en 2007 : les eaux affleurent le canal couvert au cœur de Mulhouse menaçant d’inonder le centre ville Petit à petit le chenal L'Ill traverse Mulhouse en empruntant un canal de décharge construit à la fin du 19 e siècle et dimensionné pour parer à toute éventualité de crues importantes. Mais ce canal a par la suite été couvert, ce qui a limité sa capacité à évacuer les crues de l'Ill. A priori, la cité du Bollwerk n’est pas recensée comme zone à risque. Néanmoins, en cas de pluies torrentielles ou d'une brusque fonte des neiges, il suffit que des troncs ou des branches d'arbres viennent obstruer l'entrée de ce canal pour que la rivière gonflée des eaux du Sundgau déborde, inondant ainsi le centre-ville et les communes environnantes. Le risque zéro n’existe pas, c’est pourquoi le Conseil Général du Haut-Rhin, en concertation avec le Syndicat Mixte de l'Ill et son Président Michel Habig, ont décidé d’aménager, du côté de la rue Pierre de Coubertin, un chenal de 300 m de long et 6 m de large afin de dévier les eaux de l'Ill à hauteur de 30m 3/seconde - soit 10% d'une éventuelle crue centennale - vers le canal du Rhône au Rhin. Les eaux turbulentes seront ainsi stockées dans le canal de Niffer avant d'être évacuées vers les canaux d'irrigation. Deux ponts de 8 m pour enjamber le chenal Ce chantier d'envergure a nécessité la construction de deux ponts : l'un routier de 8 mètres, enjambant le chenal sous la rue Pierre de Coubertin et en voie d'achèvement, l'autre ferroviaire, aménagé en 2011 et financé par Réseau Ferré de France, en contrebas du tunnel du shunt TGV. Un enchevêtrement de réseaux d'eau potable et d'assainissement, de voies de circulation, de chemin de fer, qu'il a fallu dévier, concilier et réconcilier pour que le chenal puisse suivre son bonhomme de chemin ! Au préalable, le canal du Rhône au Rhin a été renforcé pour supporter un débit plus important, une porte levante installée sur l'écluse 41 à l'est de Mulhouse pour réguler l'onde de crue, les berges consolidées afin de prévenir tout risque d'érosion. Un système d’alerte informatisé En 2014, avec l'installation des dernières vannes sur l'Ill, le débit de la rivière pourra enfin être régulé grâce à un système informatisé de prévision, en fonction de l'intensité des crues dont on peut déterminer l'ampleur plusieurs heures voire plusieurs jours à l'avance. A partir du moment où une montée importante des eaux est détectée du côté d’Altkirch, les techniciens ont besoin d'environ 6 heures pour activer les écluses, abaissant ainsi le niveau du canal du Niffer qui pourra absorber le surplus dévié par le chenal de liaison. Un jeu complexe de vides et de pleins qui permet d’évacuer vers le canal du Rhône au Rhin près de un million de m 3 !
creuse son lit Cabinet Merlin Un impressionnant chantier : la construction du pont routier enjambant le chenal rue Pierre de Coubertin Le chenal de dérivation tel qu’il apparaîtra en 2014 : sa réalisation a nécessité le dégagement de plusieurs tonnes de gravats et l’aménagement de deux ponts. Le chantier en bref et en chiffres l Le projet est porté par Michel Habig, Vice-Président du Conseil Général du Haut- Rhin et Président du Syndicat Mixte de l’Illainsi que par les élus de la Ville de Mulhouse l Coût global du projet : 3 M € financés à 75% par le Conseil Général du Haut- Rhin et à 25% par l’Etat l 30 000 m 3 de terrassement pour réaliser le chenal de 300 m de long, 6 m de largeur de fond, et 5 m de profondeur l 90 tonnes d’armature et 450 m 3 de béton pour Haut-Rhin magazine N°42 - Janvier 2013 Le Conseil Général du Haut-Rhin : pas tombé de la dernière pluie ! Le Conseil Général du Haut-Rhin et les Syndicats de rivières (qui gèrent ensemble 800 km de cours d’eau) ont une longue expérience en matière de prévention des risques d’inondations. Chaque année, plusieurs kilomètres de digues sont mis aux normes et des études sont conduites pour évaluer l’état des ouvrages. La gestion du risque de coulées de boues fait l’objet d’un diagnostic dans le cadre des GERPLAN. Les solutions apportées privilégient la réduction des ruissellements à la source et le financement de mesures agro-environnementales spécifiques. Lorsque ces mesures de prévention ne suffisent pas, des bassins de rétention sont réalisés en amont des zones à risques, et si nécessaire, accompagnés d’aménagements de zones humides. construire le tablier du pont passant sous la rue Pierre de Coubertin l 30 000 m 3 en volume de terrassement dont une partie a été utilisée pour aménager le mur anti-bruit de la voie à Brunstatt et les bassins de rétention à Didenheim 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :