[68] Haut-Rhin magazine n°41 oct/nov/déc 2012
[68] Haut-Rhin magazine n°41 oct/nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de oct/nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : pour l'épanouissement des jeunes Haut-Rhinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
nos priorités Haut-Rhin magazine Haute-Alsace 4 TGV Rhin-Rhône : les enjeux Alors que les travaux pour terminer la Ligne à Grande Vitesse Est (Paris-Strasbourg) au nord de l’Alsace vont bon train, il manque toujours sa deuxième phase à la branche Est de la Ligne à Grande Vitesse Rhin- Rhône. Les Conseillers Généraux haut-rhinois ont adopté une motion pour qu'elle se réalise et que la grande vitesse, pourtant co-financée par les Alsaciens, ne s’arrête pas aux portes de l’alsace. Dix mots pour vous aider à comprendre les enjeux pour notre département. Marie-Odile Kreidl-Haegy Etoiles ferroviaires La Ligne à Grande Vitesse Rhin-Rhône n’est pas une ligne comme les autres. Elle est la première « de province à province » à la différence des autres LGV qui convergent toutes vers Paris. La ligne forme ainsi des étoiles autour de Dijon mais aussi de Mulhouse. Les branches filent vers l’Est, l’Ouest et le Sud ou le Nord. Elles démultiplient les connexions avec les grandes villes françaises et europénennes. vers Paris Turcey Beaune Chaumont Chalon-sur-Saône Mâcon Dijon vers Lyon Maillon La branche Est de la LGV Rhin- Rhône impactera directement l’Allemagne et la Suisse. Cette dernière apporte d’ailleurs sa contribution au financement de la ligne. Genlis Villers-les-Pots Dole Bourg-en-Bresse Lons-le-Saunier Ambérieu-en-Bugey Colmar Remiremont Haut-Rhin Mulhouse Lutterbach Fribourg Belfort Petit-Croix Vesoul Basel Altkirch Montbéliard Besançon Epinal Saint-Dié Suisse La LGV Rhin-Rhône se situe au cœur du réseau européen à grande vitesse. A terme, elle permettra de relier les principaux centres économiques de l’axe Rhin- Rhône à l’échelle de l’Europe. A ce titre, dès 1990, l’Europe a désigné ce projet comme l’un des maillons clés du futur réseau européen à grande vitesse, et en 2003, l’a inscrit dans la liste des projets prioritaires d’intérêt européen. Sélestat Ligne à Grande Vitesse Rhin-Rhône Phases La branche Est de la LGV Rhin-Rhône est celle qui concerne directement notre région. Elle relie Dijon à Mulhouse. Il a été prévu de la construire en deux phases. La première phase, inaugurée en décembre 2011, permet aux TGV de circuler à grande vitesse entre Villersles-pots (près de Dijon) et Petit-Croix dans le Territoire de Belfort (en vert dans le dessin ci-contre). La deuxième phase consiste à terminer les deux « bouts » manquants Allemagne Solothurn Réseau ferré 1 ère phase de la Branche Est 2 ème phase de la Branche Est Branche Ouest Branche Sud entre Villers-les-Pots et Dijon ainsi qu’entre Petit- Croix et Mulhouse (en orange dans le dessin ci-contre). Sa réalisation doit permettre un gain de temps supplémentaire (10 à 26 minutes selon les liaisons). Alsace Les partenaires alsaciens ont contribué au financement de deux lignes à grande vitesse : la LGV Est de Paris à Strasbourg et la branche Est de la LGV Rhin-Rhône de Dijon à Mulhouse. Mais pour l’instant, aucun TGV ne circule à grande vitesse sur le territoire alsacien. A Beaudrecourt, en Lorraine, les TGV Est ralentissent pour emprunter à vitesse normale la voie historique jusqu’à Strasbourg*. Les TGV Rhin-Rhône font de même à partir de Petit-Croix, dans le Territoire de Belfort. * Ce n'est qu'en 2016 que seront achevés les travaux de la LGV Est entre Baudrecourt et Strasbourg
Patte d'oie A l’approche de Mulhouse, la deuxième phase de la branche Est de la LGV Rhin- Rhône va former une patte d’oie. Les TGV qui prévoieraient un arrêt à Mulhouse pourraient ainsi rejoindre la gare centrale tandis que d’autres TGV directs vers Strasbourg ou Lyon, et donc sans halte à Mulhouse, pourraient l’éviter. Des trains vers Strasbourg pourraient également faire une halte à Lutterbach (connectée au Tram Train). Des trains vers l'EuroAirport pourraient passer par Mulhouse. Le petit shunt de Mulhouse, mis en service cet été, permet à la voie historique (à vitesse réduite) de contourner la ville pour les trains ne prévoyant pas de halte à la gare de Mulhouse. C’est une réalisation indépendante de la LGV Rhin-Rhône. TER et fret Lorsque la deuxième phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône sera réalisée, la nouvelle Ligne à Grande Vitesse entre Petit-Croix dans le Territoire de Belfort et Mulhouse libérera la voie historique Mulhouse-Altkirch- Belfort (en noir ci-dessus) des TGV qui y circulent actuellement (à vitesse normale) : les TER et le fret pourront s’y redéployer. Mobilité durable Lorsqu’elle sera intégralement achevée, les gains de temps importants procurés par la branche Est de la LGV Rhin-Rhône, favoriseront le report des déplacements routiers et aériens vers le train. En ce sens, elle constitue une réponse pertinente et efficace au développement des mobilités durables. Le Conseil Général du Haut-Rhin a consacré plus de 100 millions d’euros pour le financement des deux LGV desservant notre région. Etudes Le projet de la deuxième phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône est techniquement prêt pour le lancement des travaux : les études sont achevées, les acquisitions foncières sont faites, les partenaires financiers se sont engagés (le 18 janvier dernier) à boucler le plan de financement avant la fin du premier semestre 2013. Motion Considérant les incertitudes quant à l'engagement du gouvernement sur le financement des LGV, le Conseil Général du Haut-rhin a adopté, le 7 septembre 2012, une motion pour lui demander de confirmer son engagement pour l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône. Dans les jours qui ont suivi, les Présidents des trois grandes collectivités alsaciennes, Philippe Richert (Conseil Régional d’Alsace), Charles Buttner (Conseil Général du Haut-Rhin) et Guy-Dominique Kennel (Conseil Général du Bas-Rhin) ont écrit dans le même sens au Premier Ministre. Cette initiative a donné lieu à un rendez-vous entre Charles Buttner et le Ministre des Transports, Frédéric Cuvillier avec la Présidente de l'Association TGV Rhin-Rhône et Présidente de la Région Franche-Comté, Marie-Guite Dufay Haut-Rhin magazine N°41 - octobre 2012 LGV Rhin-Rhône, Branche Est, phase 1, (réalisée) LGV Rhin-Rhône, Branche Est, phase 2, (à réaliser) Voie historique (à vitesse normale) Petit shunt (mise en service été 2012) Le Conseil Général du Haut-Rhin a contribué à hauteur de 2,2 millions d’euros aux études de projets et acquisitions foncières. Le projet de raccordement ferré de l’EuroAirport se concrétise. Il est en interaction directe avec la LGV Rhin-Rhône. Grâce à l’interconnexion fer/air (y compris TGV), une clientèle élargie bénéficiera de cette porte ouverte sur le monde qu’est l’aéroport trinational Mulhouse- Bâle-Fribourg. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :