[68] Haut-Rhin magazine n°39 avr/mai/jun 2012
[68] Haut-Rhin magazine n°39 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : être parent, pas si facile !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Rector, l’un des leaders français dans son secteur, est spécialisé en solutions de construction en béton. Le groupe né au 19 e siècle a réussi à prospérer, tout en préservant ses valeurs : alsacienne, familiale et entrepreneuriale. 28 Bien vivre ensemble Photo : Béatrice Fauroux L’entrée du parc de Rector Lesage : à gauche les villas anciennes des ancêtres, au fond le nouveau siège social, vitrine du savoir-faire de l'enteprise et à droite au premier plan le cèdre symbolisant la pérennité de l’héritage familial. Rector Lesage, l’entreprise Béatrice Fauroux Rémi Lesage, portraits de famille et une tuile de l’ancienne tuilerie. Photo : Béatrice Fauroux Rares sont les entreprises alsaciennes ayant réussi à survivre tout en subissant deux guerres mondiales et cinq changements de nationalité. C’est pourtant le cas de Rector Lesage, groupe issu de l’entreprise initialement créée par François Lesage en 1840, qui a créé à Mulhouse un système de récupération des eaux usées et racheté une entreprise de transports. Quatre générations d’entrepreneurs La suite est liée à l’extraordinaire cohésion familiale des Lesage et leur capacité à transmettre l’esprit d’entreprise à la génération qui suit. Ainsi, Oscar, fils de François, est à l’origine de la Tuilerie Lesage, suite à la découverte par hasard d’argile sous l’entrepôt qu’il voulait créer pour l’entreprise de transports. Son fils Paul prend le relais en développant la Tuilerie dont les briques ont servi à construire de nombreux bâtiments mulhousiens, tandis que son frère René poursuit le développement de l’entreprise de transports. Malgré de graves dommages de guerre, l’activité reprend jusqu’en 1974 pour la Tuilerie, puis l’entreprise de transports est revendue. Entretemps, dans les années 60, le fils aîné de Paul, Jacques, avait initié une diversification de l’activité dans le béton, qui prenait en partie le relais de la brique. En 1993, Lesage rachète les brevets et la marque Rector : c’est la naissance de Rector Lesage, entreprise dirigée depuis 2008 par Rémi Lesage, successeur de Jean-Paul, dernier fils de Paul. L’esprit d’innovation Le rachat de la licence Rector a initié un nouveau départ pour le groupe qui s’est spécialisé dans la préfabrication d’éléments de plancher et structure, puis la commercialisation de murs préfabriqués. Il a créé et racheté 12 usines en France, une en Belgique et une en Pologne et compte aujourd’hui 800 salariés, pour un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros. Le développement national et international se poursuit grâce à plusieurs matériaux innovants, pour répondre aux réglementations thermiques de la construction à haute performance énergétique. Le groupe est d’ailleurs sur le point de créer en 2012 un laboratoire de recherche pour maintenir son avance technologique dans le domaine des éléments de construction en béton. Les activités agricoles du groupe La famille Lesage, après avoir vendu son activité terre cuite, a valorisé son patrimoine terrien et exploite à ce jour 300 hectares pour produire des céréales aux alentours de Mulhouse, un fait peu connu dans notre région. Par ailleurs, deux arrières petits-fils d’Oscar Lesage dirigent des filiales du groupe : Olgreen, spécialisée dans l’activité paysagère, et Agrivalor Wittenheim, qui s’occupe de compostage de boues et déchets verts... un retour aux sources, puisque le groupe est né de la récupération des eaux usées !
alsacienne aux 14 usines Photo : Rémy Lesage Photo : Béatrice Fauroux L’un des sièges historiques de la société, la Villa Oscar avec le cèdre centenaire, à gauche, symbolisant la pérennité de l’héritage familial. Une maison sur trois en France est construite avec des éléments produits par le Groupe Lesage Un groupe placé sous le signe de la fidélité l Un actionnariat 100% familial L’actionnariat à 100% familial représente actuellement 110 actionnaires. Ceux-ci sont informés régulièrement de l’actualité du groupe, les jeunes sont invités à y effectuer des stages et des rencontres conviviales ont lieu régulièrement. l Priorité à l’esprit d’entreprise Tout membre de la famille est encouragé à proposer un développement ou une création d’entreprise aux actionnaires dirigeants, qui décident ou non de soutenir l’initiative dans un esprit de pérennité et de cohérence du groupe. C’est ainsi qu’Olgreen, paysagiste de référence dans la région mulhousienne, a vu le jour. l Le siège social sur le même site Le président actuel du groupe Rémi Lesage a toujours son bureau dans la Villa Oscar du siège historique à Mulhouse, rue de Hirtzbach. Et un siège social flambant neuf, vitrine des matériaux innovants du groupe, a été construit dans le même parc en 2010, autour du cèdre centenaire qui symbolise la stabilité familiale de Rector Lesage. Haut-Rhin magazine N°39- mai 2012 « Soutenir les hommes et les femmes qui entreprennent « Alphonse Hartmann, Conseiller Général, Président de la Commission Economie La Haute-Alsace reste-t-elle, malgré la crise économique, une terre d'entreprises ? "Situé au cœur de l’Europe, frontalier de l’Allemagne et de la Suisse, doté d’un réseau de transports performant et interconnecté, notre département a été et reste un bon terreau pour l’industrie. Des entreprises telles que Rector-Lesage ou d’autres fleurons industriels de notre territoire en sont le témoignage vivant. Les valeurs fortement ancrées chez nos concitoyens - la faculté d’adaptation, l’esprit d’innovation, un management humain et bienveillant…- sont les pierres angulaires de telles réussites. Ces entreprises l'ont bien compris. Le Conseil Général, qui a fait de la prospérité de la Haute-Alsace une de ses priorités soutient les hommes et les femmes qui entreprennent en accompagnant par exemple, la création de pépinières et d’hôtels d’entreprises. Je ne doute pas que ces structures qui aident au démarrage d’une activité, sauront faire émerger nos grandes et belles industries de demain, à la fois ouvertes sur le monde et ancrées en Haute-Alsace." 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :