[68] Haut-Rhin magazine n°39 avr/mai/jun 2012
[68] Haut-Rhin magazine n°39 avr/mai/jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de avr/mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : être parent, pas si facile !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 dossier Devenir parent... Assumer son rôle du mieux possible dans l’intérêt de son enfant, l’aider à grandir, à se construire, pour qu’il puisse, un jour, à son tour, devenir lui-même parent. La fonction de parent est loin d’être acquise. C’est une responsablité de tous les jours dans lequel vous pouvez être guidés, orientés, soutenus. Ensemble, c’est plus facile ! Rahma, 5 ans "Mes parents, ma famille et moi" dessins réalisés par les élèves de l'école maternelle Véronique Filozof de Mulhouse. Tous ces dessins sont visibles sur www.cg68.fr
L'interview de Guy Jacquey Conseiller Général du canton de Lapoutroie, Vice-Président du Conseil Général et Président de la Commission Solidarité, revient sur les grandes questions liées à la parentalité et le rôle du Conseil Général en matière d’accompagnement social et familial. Selon vous quel est le rôle et la place du parent aujourd’hui ? Même s’il est vrai que notre société a beaucoup changé ces dernières décennies, avec l’évolution des repères socioéducatifs mais aussi l’apparition de nouveaux schémas familiaux, je pense que le parent doit rester le premier éducateur de son enfant. Car, à mon sens, la famille est le premier lieu de construction de l’enfant, de transmission de valeurs et de repères. Et malheureusement, de nos jours, certains parents peuvent avoir des difficultés à assumer cette fonction. Je souhaite qu’ils restent acteurs de leur propre vie. Et pour cela, certains parents ont besoin d’être écoutés, reconnus, rassurés, valorisés mais aussi accompagnés et soutenus. Et c'est là le rôle de notre collectivité. « Plus tôt on intervient, mieux on protège l'enfant « Justement, comment le Conseil Général intervient-il auprès des parents ? La grande majorité des familles a la chance de ne pas avoir de difficultés et de pouvoir offrir un cadre, malheureusement ce n’est pas le cas de tout le monde et nous sommes là pour les aider, surtout les plus vulnérables. Il ne s’agit pas de stigmatiser mais de valoriser et aider ces parents dans leur fonction. Il ne faut pas oublier que la PMI, qui relève depuis une trentaine d'années du Conseil Général, fut précurseur dans l’accompagnement à la parentalité, pour que tous les enfants fassent l’objet de la même attention, et nous continuons dans ce sens, en nous adaptant à chaque fois à l’évolution des besoins, aussi bien par des actions individuelles que collectives. Et le schéma départemental de la petite enfance ? C’est notre feuille de route pour les années à venir. Tous les grands axes de l'action politique départementale pour la petite enfance sont traités, de la prévention au soutien à la parentalité, les modes d'accueils et bien sûr les actions en faveur des publics spécifiques tels que les personnes handicapées qui nécessitent des services appropriés. Etant moi-même parent d'enfant handicapé, c'est un domaine qui me tient à coeur. Ce schéma répond aussi à une volonté de travailler en partenariat avec l'ensemble des acteurs qui gravitent autour de la petite enfance. Car sans les partenaires, les institutionnels et les réseaux associatifs notre action ne serait pas possible ou du moins pas aussi efficace. Il faut mutualiser nos moyens, nos connaissances et nos savoir-faire pour agir mieux. En tant que Président de la commission Solidarité, quels sont les axes que vous souhaitez développer ? Je souhaite une intervention encore plus précoce et prégnante de tous les professionnels pour prévenir des risques de mise en danger de l'enfant. Car la prévention a un rôle majeur dans la protection de l’enfance, comme est venue précisément le rappeler la loi de mars 2007. Plus tôt on intervient, mieux on protège l'enfant. Haut-Rhin magazine N°39- mai 2012 dossier Des actions collectives pour accompagner les parents Grâce au Réseau d'Ecoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents (REAAP), plus d'une cinquantaine d'actions d'associations visant à valoriser les rôles et compétences de tous les parents d'enfants de moins de six ans sont soutenues chaque année. Dispositif national décliné à l’échelon départemental,le REAAP est le fruit d'un partenariat entre L’Etat, le Conseil Général, la CAF, la Mutualité Sociale Agricole d’Alsace et l’ARSEA. www.reaap68.fr La Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Conseil Général, le service clef de l’accompagnement à la parentalité Créée à l'origine pour lutter contre la mortalité infantile, la PMI a vu, en quelques années, sa mission évoluer vers un rôle plus global de protection et de promotion de la santé de la famille et de l'enfance. Elle permet aux femmes de vivre leur maternité dans de bonnes conditions et favorise le développement de l'enfant (moins de six ans). Les services de la PMI sont présents sur l'ensemble du territoire au sein des espaces solidarité et des CMS. Des services gratuits pour tous. Contact : 0389306700. Pour en savoir plus : www.cg68.fr 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :