[68] Haut-Rhin magazine n°38 fév/mar/avr 2012
[68] Haut-Rhin magazine n°38 fév/mar/avr 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de fév/mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 6,1 Mo

  • Dans ce numéro : vers une nouvelle collectivité... 2012, un budget pour toutes les générations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Initiative IBA Basel 2020, imaginer et bâtir l’avenir Elle a transformé Darmsatt au début du XX e siècle, elle a changé le visage de Berlin dans les années 80 et métamorphosé la Ruhr dans les années 90. Elle se penche aujourd'hui sur la métropole trinationale de Bâle. Elle ? C’est l’IBA. En l’occurrence l’IBA Basel 2020. « Internationale Bauausstellung Basel 2020 ». En français dans le texte : « Exposition internationale d’architecture de Bâle 2020 ». Traduction littérale mais, oh ! Combien réductrice. Alors, l’IBA Basel, c’est quoi ? Marie-Odile Kreidl-Haegy C’est un révélateur de talents L’IBA se fonde sur un appel à projets dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. Certains de ces projets – IBA ou non – verront le jour. Mais, voir le jour dans le cadre d’une « Exposition Internationale d’Architecture », c’est en quelque sorte, s’efforcer à se surpasser. Une exigence qui incite à plus d’innovation, plus de qualité, plus de cohérence avec le territoire dans lequel s’inscrit le projet. C’est une caution L’IBA ne finance pas les projets qu’elle sélectionne mais, du seul fait de cette sélection, elle les crédibilise, notamment auprès des partenaires financiers potentiels, publics ou privés. Son processus draconien de sélection agit un peu comme un classement Unesco pour des réalisations qui n’existent pas encore mais qui ont vocation à devenir le patrimoine de demain. C’est un gage d’extrême sérieux et de réelle faisabilité. C’est un énorme coup de projecteur Son rôle est de faire la promotion à l’échelle internationale des projets qu'elle prend sous son aile. A travers de nombreuses publications spécialisées ainsi que dans les congrès d’architecture et d’urbanisme, l’IBA leur donne une visibilité et une résonnance difficile à atteindre pour un projet isolé. De plus, les nominés bénéficient pendant toute la durée de l’IBA – soit 10 ans – d’une assistance technique à la recherche de partenaires. Qui se « cache » derrière l’IBA ? Outre une unité opérationnelle de 5 personnes, l’IBA repose sur un comité directeur composé des 12 représentants politiques des villes et communes participant au financement et sur un comité scientifique composé de 7 experts internationalement reconnus dans les domaines de l’aménagement du territoire, de la culture, de la sociologie et de l’économie. Leurs formations et leurs parcours construisent la « personnalité » de cette IBA particulièrement innovante et originale dans le sens où elle s’ouvre aussi à des projets artistiques. C’est une belle opportunité de rencontres L’IBA Basel 2020 est la première IBA trinationale. Son périmètre s’étend sur l’ensemble du couloir rhénan bâlois. En ce sens, elle vise à promouvoir des projets en mesure de rayonner à la fois sur l’espace suisse, l’espace allemand et l’espace français de ce territoire. A travers le partage entre suisses, allemands et français, d’une certaine idée de la conception et de la recherche d’excellence, elle permet d’injecter beaucoup de tolérance dans la perception des projets. Le financement de l’IBA Basel 2020 est assuré par de nombreux partenaires dont les partenaires institutionnels suisses, allemands et français. Parmi ces derniers, le Conseil Général du Haut-Rhin qui, outre sa participation financière, apporte une contribution intellectuelle via la mise à disposition de son Agence Départementale d’Aménagement et d’Urbanisme du Haut-Rhin. André Heimburger, son directeur général, ainsi que ses collaborateurs interviennent ainsi en appui du comité scientifique d’IBA Basel 2020. Pour son intérêt transfrontalier l’IBA Basel 2020 dispose également d’un financement Interreg de l’Union européenne.
BVD/MVRDV Adauhr La toile tendue ne se prête pas qu'aux plafonds. Parmi les 44 projets pré-retenus pour le Forum IBA : le futur projet 3land, un grand « quartier d’affaires » commun aux trois pays. Le port de Bâle, accoudé à Weil am Rhein ainsi que, juste en face, l’Est de Huningue doté d'un nouveau quartier "des diamants", auraient vocation à devenir les deux rives d’une même « ville nouvelle » reliées par des ponts et des transports en commun. Le Rhin lui-même, ne serait plus une frontière mais, tel le fleuve qui traverse une grande ville, un point de ralliement, un lieu d’échange, un but de promenade, … Autre projet présenté au Forum : celui de la future bibliothèque/médiathèque de Sierentz qui entre tout à fait dans le cadre de l’IBA : proximité de Bâle, collections déclinées en français, allemand et anglais, rayonnement à l’échelle du territoire trinational, travail sur la mémoire d’un ancien moulin à eau, terreau culturel. Pour la petite histoire, la propriétaire « cédante », une artiste suisse, avait souhaité que ce lieu reste et se développe en un lieu de diffusion culturelle ; ce sera chose faite. Pour le label IBA, rendez-vous, fin 2012… Haut-Rhin magazine N°38- février 2012 Le 3 novembre 2011, lors du Forum IBA à Bâle, les citoyens ont pu donner leur avis sur les 44 projets pré-selectionnés parmi la centaine de propositions parvenues lors de l’appel à projets. Actuellement, une procédure d’évaluation se déroule jusqu’à l’automne 2012. Elle aboutira sur la nomination des projets aptes pour l’IBA. Ceux-ci seront ensuite soumis à un processus de qualification à l’issue duquel un label IBA sera attribué aux projets retenus « in fine ». 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :