[68] Haut-Rhin magazine n°37 déc 11/jan 2012
[68] Haut-Rhin magazine n°37 déc 11/jan 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de déc 11/jan 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : TGV Rhin-Rhône... proximité et prospérité de nos territoires.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 proche de vous À Mulhouse, la révolution TGV L'arrivée du TGV Rhin-Rhône à Mulhouse signifie bien plus pour l'agglomération que des temps de voyage raccourcis. En effet, la transformation du quartier gare en quartier d'affaires préfigure le profond renouvellement de celle qui fut la "Manchester française". Régis Tullon Une station de maintenance TGV En tant que gare terminus, Mulhouse dispose désormais d'une station de maintenance TGV. Constituée de voies de 400 m dédiées, situées dans le prolongement de la gare en direction de Bâle, cette station peut accueillir huit rames. Des équipes sous-traitantes y assurent le nettoyage, réalisent des opérations de maintenance simple et approvisionnent quotidiennement les TGV en eau potable. Difficile d'éviter la comparaison entre l'ancien quartier gare et l'actuel. Un parvis transformé laisse déjà le champ libre aux piétons, les invitant à gagner le centre-ville tout proche, à emprunter le tram et le tramtrain. Les voitures peuvent se garer dans un vaste ouvrage en sous-sol de 460 places, financé avec l'aide du Conseil Général. Construit dans le prolongement de l'immeuble en grès rose, l'ouvrage sera bientôt surmonté d'immeubles de bureaux, d'un hôtel et de commerces. À hauteur du pont de Riedisheim, se dresse déjà le nouveau siège social de Wärtsila, symbole de l'ambition retrouvée de Mulhouse. À l'opposé, l'antenne de la Région occupera bientôt l'ancien centre de tri postal réaménagé. D'ici quelques années, il est prévu que le canal se découvre entièrement face à la nouvelle sous-préfecture et que la voie sud passe en souterrain à hauteur de la gare. Ainsi seront reliées la nouvelle voie qui va du Nouveau Bassin à la gare et celle sur berge qui, via la Fonderie et Brunstatt, rejoint le Campus, puis le Parc des collines. Le centre-ville gagnera en convivialité en rejouant la proximité avec l'eau et en favorisant la multimodalité. Mulhouse, plate-forme d'échanges Mulhouse se donne les moyens d'accueillir la nouvelle économie, celle qui va découler de l'intersection sur son territoire des lignes à grande vitesse Francfort-Strasbourg/Lyon et Zurich/Paris. "Ce hub constitue, pour Jean Simon, directeur général du CAHR, Comité d'action économique du Haut- Rhin, une plateforme d'échanges de première importance entre nord et sud, mais aussi est et ouest." Car, dit-il, "avec l'EuroAirport qu'il faut relier au réseau TGV et la gare TGV en centre-ville, nous disposons d'une opportunité de premier plan pour le développement de la capitale du Sud-Alsace à travers les fonctions tertiaires supérieures. On peut en attendre un effet d'entraînement vis-àvis de toute l'Alsace, mais aussi des régions voisines." Cette "dimension métropolitaine" est évoquée par de nombreux décideurs et acteurs économiques locaux. En l'acquérant, Mulhouse et son agglomération se donnent véritablement les moyens de relancer la dynamique.
À Colmar, l'atout touristique Le TGV Rhin-Rhône aura également un impact sur Colmar. Outre des fréquences supplémentaires, professionnels et habitants auront désormais le choix entre arriver à Paris par la gare de l'Est, via Strasbourg, ou par la gare de Lyon, via Mulhouse et la nouvelle ligne. Selon leur destination particulière, ils pourront ainsi gagner un temps précieux. Les connexions directes avec Roissy simplifieront leurs déplacements longue distance puisqu'une liaison quotidienne directe est prévue. Mais le grand avantage concerne le développement touristique, en particulier pour ce qui est de l'accueil de congrès. "Couplé à l'aménagement du hall principal du parc expo, désormais modulable, le TGV Rhin-Rhône va contribuer à donner une nouvelle dimension à une activité qui s'inscrit dans la vocation touristique de la ville", explique Christiane Roth, présidente de la CCI de Colmar Centre-Alsace. La modernisation du hall - avec une capacité variant de 500 à 1 400 places assises -, alliée aux capacités hôtelières de l'agglomération, va en effet permettre d'attirer davantage de manifestations professionnelles. Colmar Congrès Olivier Zirnheld, directeur de l'organisme consulaire, ne cache pas sa satisfaction à propos des liaisons plus rapides en direction du sud. "Des congressistes venant des quatre points cardinaux pourront facilement se réunir à Colmar, dans un environnement propice à la fois au travail et à la détente." Et d'annoncer des prévisions d'un congrès par mois, dès 2012, pour la nouvelle structure Colmar Congrès, mise en place par la Ville et Colmar expo. Christiane Roth souligne également l'attrait pour les cadres. "De grandes entreprises comme Liebherr et Alcan sont implantées sur le secteur. C'est important que leurs enfants, par exemple, accèdent facilement à des universités jusqu'à présent un peu éloignées, tout en bénéficiant de notre cadre de vie." Enfin la présidente de la CCI n'oublie pas le marché de Noël et le musée Unterlinden qui devraient voir leur fréquentation accrue, puisque de plus nombreux visiteurs pourront effectuer l'allerretour dans la journée. Haut-Rhin magazine N°37- décembre 2011 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :