[68] Haut-Rhin magazine n°36 sept/oct/nov 2011
[68] Haut-Rhin magazine n°36 sept/oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de sept/oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : priorité aux collèges... retour sur 25 ans de décentralisation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Edito D epuis de nombreuses années, dans le cadre du Projet pour le Haut- Rhin, le Conseil Général mène en partenariat avec les communes et EPCI une politique active dans le domaine du logement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire. J’ai souhaité, avec mes collègues Conseillers Généraux, donner une nouvelle impulsion à cette politique départementale en initiant une démarche visant à structurer, coordonner et renforcer davantage la synergie et la complémentarité des organismes départementaux qui œuvrent, à nos côtés, dans ce domaine. Alors même que le mouvement sans précédent de concentration des acteurs dans ce secteur s’amplifie et que certains centres de décisions s’éloignent, il nous est apparu nécessaire de consolider notre capacité décisionnelle et opérationnelle. La fédération de compétences au sein du Pôle départemental de l’aménagement, de l’habitat et de la construction qui vient d’être constitué sous la marque Synergia rassemble désormais les savoir-faire du CAUE, de l’ADIL- Observatoire de l’Habitat, de l’ADAUHR, de la SEMHA, de la SEMCLOHR, de HHA et de Colmar Habitat. Cette mise en cohérence a pour vocation d’apporter aux maîtres d’ouvrages publics, aux communes et EPCI en particulier, partenaires naturels du Département, une offre de services globale et de qualité, allant de la conception à la réalisation de projets immobiliers, des plus simples aux plus complexes. La force de travail déjà investie dans cette démarche, outre d’évidentes économies d’échelle, a pour effets non seulement d’approfondir l’action individuelle de chacun des organismes, de développer la capacité de travailler ensemble en parfaite complémentarité, mais surtout d’améliorer la performance de l’offre et la qualité du service. Nul doute que cette synergie ouvrira la voie à des actions communes renforcées au service d’une politique de l’habitat et de l’aménagement du territoire que nous voulons toujours plus innovante, car l’enjeu est de taille : savoir répondre de manière adaptée et toujours plus efficace à des besoins grandissants et évolutifs. C’est bien par l’effet conjugué de volontés politiques partagées et de l’action coordonnée des opérateurs, en particulier ceux regroupés au sein du Pôle départemental Synergia, que nous y parviendrons. Je sais pouvoir compter sur votre soutien. Très cordialement avec vous, Charles Buttner Président du Conseil Général du Haut-Rhin Conception : Quartiers/Strasbourg 36 Initiative Projet QI : Quartiers Innovants à Wattwiller Synergia, une mise en commun de compétences pour être plus efficace au service du développement de nos territoires et pour mieux répondre aux besoins des Haut-Rhinois dans les domaines de l'habitat et de l'urbanisme. Une plaquette de présentation est à votre disponible écoute Les partenaires synergia au Conseil d’ArChiteCture, d’urbAnisme et de l’environnement 16A avenue de la Liberté 68000 Colmar Conseil Général et dans Tél. 03 89 23 33 01 - www.caue68.com Adil68 & observAtoire de l’hAbitAt du hAut-rhin 31 avenue Georges Clemenceau - 68000 Colmar Tél. 03 89 21 75 35 - www.adil.org/68 chacune des structures AGenCe dÉPArtementAle d’AmÉnAGement et d’urbAnisme du hAut-rhin 16A avenue de la Liberté - BP 60467 - 68020 Colmar cedex Tél. 03 89 30 13 30 - www.adauhr.fr membres du Pôle départemental soCiÉtÉ d’ÉConomie miXte de hAute-AlsACe 1 route de Rouffach 68000 Colmar Tél. 03 89 20 26 50 - www.semha.fr Synergia. Présentation des partenaires Synergia, le 23 juin dernier soCiÉtÉ d’ÉConomie miXte Pour la ConstruCtion de loGements dAns le hAut-rhin 56 av. de la République - BP 50127 - 68017 Colmar cedex Tél. 03 89 20 79 90 - www.semclohr.fr Téléchargeable sur : GROUPE ColmAr hAbitAt COHALIS 33 rue de la Houblonnière - BP 20306 - 68000 Colmar Tél. 03 89 20 32 20 - www.colmarhabitat.com www.cg68.fr hAbitAts de hAute-AlsACe (hhA) 73 rue Morat - BP 10049 68001 Colmar cedex Tél. 03 89 22 93 00 - www.hha.fr Ne pas jeter sur la voie publique. Imaginons et vivons les territoires Imaginons et vivons les territoires Depuis de nombreuses années, le Conseil Général mène en partenariat avec les communes et les structures intercommunales une politique active dans les domaines de l'aménagement du territoire et du logement. Le Département a décidé de donner une nouvelle impulsion à cette politique en améliorant la cohérence et la complémentarité de ses organismes départementaux qui oeuvrent en matière d’aménagement et d’urbanisme, de gestion et de construction de logements aidés, de promotion et d’accession sociale à la propriété. Il s’agit du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement (CAUE), de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) et de l’Observatoire de l'Habitat du Haut-Rhin, de l’Agence Départementale d'Aménagement et d'Urbanisme du Haut-Rhin (ADAUHR), de la Société d'Economie Mixte de Haute- Alsace (SEMHA), de la Société d'Economie Mixte pour la Construction de Logements dans le Haut-Rhin (SEMCLOHR), d’Habitats de Haute-Alsace (HHA) et de Colmar Habitat. Désormais regroupés sous la marque Synergia, ce réseau de savoir-faire a pour vocation d’accompagner les porteurs de projets locaux et de répondre au plus près des besoins des habitants de notre département par une offre de services globale et de haute technicité allant de la conception à la réalisation complète des projets immobiliers. A titre d’illustrations, les opérateurs départementaux, pris soit individuellement, soit ensemble dans le cadre d’offres groupées, ont permis la réalisation de bon nombre d’opérations d’intérêt général, qu’il s’agisse de réhabilitations et de transformations de friches industrielles en logements sociaux ou en activités tertiaires, du développement d’une offre de logements diversifiée et de qualité, de constructions de résidences pour personnes âgées ou encore la promotion de quartiers innovants à haute valeur ajoutée à l’image des projets en cours à Wattwiller et à Staffelfelden. Chacun conservant son autonomie et sa propre culture d’entreprise, ce travail en synergie des sept organismes départementaux permet de générer des économies d’échelle par la mutualisation de moyens, d’approfondir l’action individuelle de chacun des organismes et de développer en parallèle la capacité de travailler ensemble, mais surtout, au final, d’améliorer la performance de l’offre et la qualité du service rendu. Car l’enjeu est de taille : avoir la capacité de constamment innover dans nos façons de travailler ensemble, pour savoir répondre de manière toujours plus adaptée et efficace aux besoins de nos populations qui ne cessent d’évoluer. Pour plus de renseignements sur le pôle départemental Synergia : Jean-Philippe SCHWOB - 03 89 30 61 38 - synergia@cg68.fr
Murbach « L’éternité baigne l’art roman, elle est sa mesure. En raison de la pérennité qu’il évoque, cet art défie le temps… Nous vivons dans un siècle trop agité pour saisir le sens profond d’une vie privée d’impatience. La quantité n’entre pas en lice, seul le mystère de la qualité s’impose, c’est pourquoi les œuvres du 12 e siècle sont durables. » Marie-Madeleine Davy Ce n’est qu’au 19 e siècle, en 1818 plus précisément, qu’apparaît pour la première fois le terme « roman ». Le mot naît sous la plume de l’archéologue normand Charles Duhérissier de Gerville. Jusque là, on qualifiait indistinctement de « gothiques » toutes les manifestations de l’art médiéval. Gerville fait appel au terme de roman, car dans son esprit cet art et son style sont directement dérivés du génie de l’architecture territoires Sur les traces de l’art roman en Haute-Alsace romaine. Ce renouveau artistique, dont on peut fixer les débuts autour de l’an mil, ne serait-il qu’une prolongation, une pale copie sinon une dégénérescence du grand modèle antique ? Pas du tout, la force créatrice de l’art roman dépasse de très loin son goût de l’imitation. « On découvre en lui le premier grand style de l’occident chrétien. » Un monde nouveau Le Moyen Age, contrairement à ce que son nom semble indiquer n’est pas seulement une époque de transition. Transformations économiques et sociales, renaissance des villes, circulation des idées et des hommes et affrontement des mentalités qui en découlent, multiplication des pèlerinages, ouverture au monde avec les croisades qui mettent en contact la chrétienté avec l’orient, liberté d’esprit et de pensée de quelques grands hommes, donnent naissance à un monde nouveau. L’an mil, ses peurs, ses angoisses et ses terreurs, est passé. L’homme à Haut-Rhin magazine N°36 - septembre 2011 Pascal Herrscher Guebwiller La tour de croisée de l’église St-Léger. Son plan est octogonal, figure intermédiaire entre le carré, représentant le monde, et le cercle, image du ciel vers lequel elle se dresse. 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :