[68] Haut-Rhin magazine n°36 sept/oct/nov 2011
[68] Haut-Rhin magazine n°36 sept/oct/nov 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de sept/oct/nov 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : priorité aux collèges... retour sur 25 ans de décentralisation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 dossier Au collège, l'enseignement de l'Education Physique et Sportive (EPS) est obligatoire. Aussi, le Conseil Général veille à ce que chaque établissement dispose d'équipements sportifs de qualité, en propre ou à proximité. Il participe également au développement des activités sportives. Les mercredis sportifs en vogue Vous rêvez de smatcher avec les volleyeuses de l’ASPTT Mulhouse, de dribler avec les handballeurs du MSHA, de tacler avec les joueurs du SRC Colmar ou encore de marquer avec les basketteurs du KABCA ? Le sport au collège Terrains synthétiques : tout un programme ! 7 terrains déjà réalisés et 5 nouveaux projets sont prévus pour 2012 Complexe sportif, gymnase, centre nautique, terrain de football... Le Conseil Général veille à la bonne pratique du sport dans les collèges en participant à la réalisation des équipements communaux mis à disposition et en assurant leur bon fonctionnement (883 387 euros pour 2011). Une démarche favorisée par la territorialisation et les contrats de territoires de vie. Parmi les projets en cours : la réhabilitation du Cosec de Lutterbach, la construction d'un centre équestre à Ribeauvillé, la reconstruction de la piscine d'Ottmarsheim. Terrains synthétiques : toujours plus d’activités ! L'implantation des terrains de jeux synthétiques à proximité des collèges se Votre rêve devient réalité grâce aux Mercredis sportifs du Conseil Général du Haut-Rhin. Un rendez-vous qui permet aux jeunes de découvrir de nouveaux sports collectifs et cela avec les plus grands du département ! Comment participer ? C’est simple, contactez les comités départementaux Comité départemental de handball - Jean-Louis Willmann, tél. 03 89 43 93 00 Comité départemental de volley-ball - Isabelle Brogly, tél. 03 89 79 79 70 Comité départemental de basket-ball - Guy Bootz, tél. 03 89 33 14 40 poursuit. A ce jour, le Conseil Haut-Rhin Général magazine N du Haut-Rhin en a financé 7 : Hirtzbach, Rouffach, Sierentz, Orbey, Ensisheim, Ingersheim et Ottmarsheim. Cette solution révolutionnaire consiste à remplacer les traditionnelles pelouses par du gazon synthétique, dans des conditions de confort comparables. Grâce à ce revêtement, les collèges et clubs de sport peuvent utiliser les terrains toute l’année avec un rendement nettement supérieur, pour un entretien à moindre coût. Fort de cette expérience, 5 nouveaux projets verront le jour d’ici le début de l’année prochaine : Sausheim, Kingersheim, Wittenheim et Mulhouse (Brustlein et Plaine de la Doller). Conseil départemental de football - José Esposito, tél. 03 89 53 38 90
Ils sont 3,5 millions en France, conjoints, enfants… à s’occuper d’un parent malade ou dépendant. Leur quotidien est fait de tensions, d’isolement et de fatigue. °36 - septembre 2011 Aider les aidants Pascal Herrscher Il est des pathologies, de plus en plus nombreuses fort heureusement, qui offrent des perspectives de guérison définitive et que le malade et sa famille supportent d’autant plus facilement que cette dernière est rapide. Le tableau est tout différent par contre lorsque s’installe la maladie chronique : maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, forme particulièrement sévère de cancer, ou tout simplement lorsque vient le grand âge et avec lui la dépendance que l’on sait irréversible. Il ne s’agit plus alors d’un mauvais cap à passer, « mais d’une vie nouvelle à organiser, à repenser, toujours plus ou moins à subir ». En France, en 2011, ce sont près de 10 millions de personnes qui sont atteintes d’une affection longue durée. Le poids de la maladie chronique est devenu bien plus qu’un problème de santé publique. C’est un vaste enjeu sociétal qui nous oblige à inventer de nouvelles solidarités. Parmi les nombreuses associations qui oeuvrent « au mieux vivre ensemble » dans notre département, Haut-Rhin Magazine est allé à la rencontre de bénévoles et d’aidants de l’antenne haut-rhinoise de l’association France Alzheimer. Des cas de plus en plus nombreux La maladie d’Alzheimer et les maladies qui lui sont apparentées sont des pathologies longues et insidieuses qui confrontent l’entourage familial à un accompagnement de leurs proches à domicile pendant de longues années. Dans le Haut-Rhin, plus de 11 000 personnes en sont atteintes et les chiffres ne cessent de croître d’année en année. La forte médiatisation de cette maladie n’a malheureusement rien changé à la situation de la très grande majorité des aidants, toujours aussi démunis pour faire face aux situations qu’ils rencontrent tout au long de la maladie. Or les familles doivent disposer des informations et des outils pour comprendre la personne malade, adapter l’environnement à ses besoins et trouver les moyens pour aménager des relations afin de maintenir le lien. Un manque de connaissance et de compréhension risque de créer des situations de mise en échec qui fréquemment entraînent des réactions d’agressivité ou de repli de la part du malade. Haut-Rhin magazine N°36 - septembre 2011 Bien vivre ensemble Devenez bénévole Tâches administratives, soutien aux aidants…, l’antenne haut-rhinoise de l’association France Alzheimer a besoin de vous. Rejoignez l’équipe de bénévoles. Renseignements au 03 89 42 79 36 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :