[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de nov-déc 10/jan 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : déplacements, tansports, mobilités responsables... le Conseil général s'engage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 dossier Le car au coeur des territoires Si l'on vous dit transport en commun, peut-être penserez-vous au train. Dans notre région comme dans toutes les autres, l'offre locale (TER) est mise en oeuvre par le Conseil Régional en étroite collaboration avec la SNCF. Si vous pensez au bus, vous êtes certainement citadin : cette offre relève en effet des agglomérations. Mais si vous habitez la campagne, c'est sûrement le car qui vous viendra à l'esprit. Dans notre département, cette compétence est celle du Conseil Général. En décembre, des navettes renforceront le service de cars au départ de Colmar vers les marchés de Noël de Kaysersberg, Eguisheim et Ribeauvillé. Le Conseil Général subventionne les offres Colmar-Kaysersberg et Colmar-Eguisheim. Renseignements sur www.pays-de-colmar.fr Près de la moitié des Haut-Rhinois circule chaque jour en voiture, en majorité sur des trajets interurbains (entre agglomérations). De nombreux Haut- Rhinois* choisissent pourtant une autre solution : celle du transport en car. Par obligation -ils ne disposent pas de véhicule personnel- ou par choix : tranquillité et sécurité assurées. Quarante-six lignes régulières mises en œuvre par le Conseil Général du Haut-Rhin et déléguées à des prestataires locaux sillonnent le département, reliant bon nombre de communes et s'enfonçant au cœur des vallées. Ce service public fait partie des compétences que le Conseil Général a volontairement choisi d'assumer et de financer (le prix du ticket ne couvrant pas le coût réel du service). Quatre cents autres circuits ont la particularité d'avoir pour terminus les collèges du département. Ils permettent à tous les collégiens résidant à plus de 3 km de leur établissement scolaire de s'y rendre le matin et d'en revenir en fin de journée. Ce service, également mis en oeuvre par le Conseil Général, est entièrement gratuit jusqu'à l'âge de 16 ans. Covoiturage, une autre idée du partage Ceux dont le coeur balance entre car et voiture sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter par le covoiturage. Cette formule s'est développée de façon informelle ces dernières années en réponse à la hausse du prix des carburants. Elle consiste tout simplement à effectuer à plusieurs un même trajet dans une même voiture. Une bonne façon d'économiser en partageant les frais ou en utilisant alternativement le véhicule des co-passagers. Au fil du temps et des besoins, des aires d'arrêt existantes sont naturellement devenues des points de rencontre où stationner à la journée les voitures des uns pour monter dans celles des autres. Emboîtant le pas sur ce nouvel usage, des parkings spécifiques de covoiturage voient le jour. Celui d'Habsheim, tout juste achevé par les services du Conseil Général, est le dernier né du genre. * 4 500 000 voyages par an sur les lignes régulières Organiser son itinéraire avec Vialsace Alsaplus : le billet qui remplace des billets www.vialsace.eu rassemble toutes les informations (ho- La version 24h du billet Alsaplus est un ticket utilisable sur tous les raires, plans, actualités...) sur tous les réseaux de transport réseaux de transport en commun d'Alsace durant 24h. La version en commun d'Alsace (TER, tram, bus et car). Et si vous lui in- Groupe Journée est un ticket valable pour deux à cinq personnes diquez votre point de départ et votre point d'arrivée, il vous qui permet de circuler une journée entière sur l'ensemble des répropose l'itinéraire le plus rapide en combinant les modes seaux le week-end et les jours fériés. Cette offre a vu le jour en de transport les plus pertinents. Ce site Internet a été mis Alsace grâce au partenariat de l'ensemble des Autorités Organisaen oeuvre par l'ensemble des Autorités Organisatrices de trices de Transport (AOT). Une première en France. Transport (AOT) d'Alsace.
Dans tout le Haut-Rhin, des services de transport à la demande se développent à l'instar du "Com com bus" de la Communauté de Communes de la Ré- gion de Guebwiller. Ce service, complémentaire au réseau de cars, est cofinancé par le Conseil Général. En juillet dernier, la Fédération des transporteurs d'Alsace a présenté aux élus du Conseil Général une nouvelle gamme de cars accessibles aux personnes à mobilité réduite. Chaque année, la Fédération Natio- nale des Transports de Voyageurs Alsace, avec le soutien du Conseil Général, intervient dans des classes de 6 è pour sensibiliser les élèves à la sécurité dans les cars. 38, c'est le nombre d'allers et retours quotidiens de la navette entre la gare de Saint-Louis et l'EuroAirport. Ce service est financé à 40% par le Conseil Général du Haut-Rhin. Fluidifier l'accès à Bâle A Bâle, la saturation des axes routiers à l'approche des points frontières est un problème quotidien et concerne aussi bien les Suisses que les Alsaciens et les Badois. Un projet intitulé "Mobilité" vise à y renforcer les transports en commun et les parkings relais. Il bénéficie de fonds européens et du soutien financier des membres de l'Eurodistrict trinational de Bâle, dont fait partie le Conseil Général du Haut-Rhin. Haut-Rhin magazine N°33 - novembre 2010 dossier Un jeudi matin sur la ligne Colmar- Le Bonhomme 8h30, le car démarre. A son bord, Céline qui ne l'emprunte qu'en ville avec un ticket de bus, Jeannot qui se rend à Ammerschwihr, pour les vendanges, Florian arrivé de Strasbourg en train et qui remonte sur Fréland... Trois arrêts plus loin, Jean-Luc s'installe. C'est un habitué. Il travaille sur Orbey et a choisi de vivre sans voiture. Pour lui, le car, c'est "la tranquillité assurée ! " Mais Marc, qui a monté son entreprise dans le même bourg, ne le voit pas du même oeil. Pour lui, le car, c'est du dépannage "J'ai hâte que ça se termine ! " Ingersheim, Katzenthal, Ammerschwihr... au fil des arrêts, certains descendent, d'autres montent. La route des vignes devient route de montagne. Orbey. Un groupe de jeunes luxembourgeois et leur professeur montent. L'ambiance s'anime. Ils vont visiter Colmar. Et puis il y a Marthe, son sourire et son cabat. Elle aussi descend en ville : elle veut absolument visiter le nouveau marché avant l'hiver. Le car, elle en profite "tant qu'elle peut". "Vous savez, une fois qu'il faut demander à quelqu'un de nous conduire, c'est plus pareil". Le car pousse encore jusqu'au Bonhomme. Le lycéen, monté à Ingersheim, descend. Il n'a eu qu'une heure de cours aujourd'hui. Sur le retour, il y aura Sonya qui doit porter un dossier à Colmar, Yvonne qui rend chaque semaine visite à sa soeur, Maria -86 ans, tient-elle à préciser- qui depuis des années fait sa promenade quotidienne "en ville", qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige. Le car, c'est sa liberté, les conducteurs la connaissent bien "et ils sont tellement polis..." Ce jour-là, il s'agissait de Jean-Philippe. 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 1[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 2-3[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 4-5[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 6-7[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 8-9[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 10-11[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 12-13[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 14-15[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 16-17[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 18-19[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 20-21[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 22-23[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 24-25[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 26-27[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 28-29[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 30-31[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 32-33[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 34-35[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 36-37[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 38-39[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 40-41[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 42-43[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 44-45[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 46-47[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 48