[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de nov-déc 10/jan 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : déplacements, tansports, mobilités responsables... le Conseil général s'engage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 dossier Je suis un loisir, un atout touristique et un mode de déplacement. Je suis bon pour la santé, pour l'environnement et pour votre budget. Je suis... le vélo ! Oui, le vélo a tout bon, et pour parfaire la réputation de ce bicycle écologique le Conseil Général du Haut- Rhin a tablé sur la sécurité des usagers à deux roues et sans moteur (ou juste une petite assistance électrique). Pour ce faire, les aménagements cyclables hors agglomération c'est son affaire. Tour de piste. Retrouvez les aménagements cyclables du Haut-Rhin sur la carte disponible auprès de l'ADT (Haute-Alsace Tourisme Agence de Développement Touristique/03 89 20 10 68) et des Offices de Tourisme. Sur le site de l'ADT, www.tourisme68.com, découvrez également de nombreuses idées de circuits. Doublement écolo Le vélo a la cote En matière de déplacement, le vélo séduit de plus en plus. Mode de transport doux -et vivifiant- il a l'avantage de nous conduire de porte à porte, ce que la voiture permet de moins en moins pour raison de stationnement. Son utilisation en complément d'un autre moyen de transport s'accroît, nécessitant, par exemple, le développement de parkings spécifiques aux abords des gares. Et depuis 2008, sa location peut être partiellement prise en charge par les employeurs au titre de leur participation aux frais de transport de leurs salariés. Voilà pour le vélo dans sa version utile. Dans sa version loisir, son succès ne se dément pas non plus. Plus fort que Tintin, ses adeptes s'y mettent vers 2 ans (avec roulettes) et sont encore en selle à 90 ans (nous dit-on au Comité Départemental de Cyclotourisme). Même les cardiologues le prescrivent ! Objectif 800 km Si le Conseil Général du Haut-Rhin subventionne certains aménagements cyclables en agglomération, il est surtout le financeur (à 80%) et le maître d'oeuvre des 530 km d'aménagements hors agglomération. Un chiffre qui augmente régulièrement, à raison de 15 à 20 km par an. L'objectif est d'arriver d'ici quelques années à 800 km d'aménagements cyclables sur l'ensemble du département. Pour mener à bien sa mission, la sécurité est le maître mot du Conseil Général. Dans ses bureaux d'études, on ne parle plus de bandes cyclables ni de pistes cyclables, sinon pour sécuriser celles qui existent encore. Tous les projets neufs sont d'emblée conçus en itinéraires cyclables en site propre ou en voie verte. Il en est ainsi, par exemple, des voies de chemins de fer désaffectées, reconverties pour les transports doux dans les vallées de Masevaux et de la Largue ainsi que dans le Val d'Argent ou de l'ancien chemin de halage le long du Canal de Colmar. Des aménagements essentiellement utilisés pour les loisirs mais pas exclusivement. Près de Colmar, l'aménagement récemment achevé entre Guémar et Houssen permet aux cyclistes d'accéder en toute sécurité à la base nautique ainsi qu'à la zone commerciale attenante. Il est désormais possible de rejoindre la base nautique de Colmar depuis Guémar via un itinéraire totalement sécurisé. Le vélo en version "pro" L'enrobé c'est bien, allégé en produits pétroliers Un peu partout naissent des initiac'est mieux. Sur la voie verte, le long du Canal de tives originales intégrant l'usage du Colmar un revêtement à liant végétal a été pré- vélo dans l'activité professionnelle. féré au traditionnel bitume. D'aspect transparent, Dans nos villes haut-rhinoises, les ce liant met en valeur les granulats du Rhin aux- services de coursiers à vélo en sont un quels il est associé. Un choix esthétique et écolo- exemple : une solution écologique, gique qui sied parfaitement à cette voie où coha- rapide, efficace et silencieuse pour les bitent cyclistes, piétons, cavaliers et pêcheurs. petites livraisons en ville.
Avant 2009, les usagers arrivant à Staffelfelden par l'itinéraire cyclable n'avaient d'autre choix que d'emprunter le pont routier. En installant sur la Thur une passerelle de 54 m de long -la plus grande de France- le Conseil Général a totalement sécurisé ce passage particulièrement dangereux pour les cyclistes. Les aménagements cyclables à la loupe l Une bande cyclable est une partie laté- l Une voie verte est une voie en site rale de la chaussée réservée aux cyclistes, propre réservée à tous les modes de matérialisée par une ligne de peinture. déplacement doux : vélo, roller, cheval... Depuis 2006, les projets mis en oeuvre et pieds ! par le Conseil Général ont abandonné ce Le Conseil Général veille tout particuliètype d'équipement. rement à leur bonne intégration paysagère. l Une piste cyclable est une voie réservée aux cyclistes, séparée de la chaussée l Une véloroute est un itinéraire cypar une bordure, des plantations, etc. clable de moyenne ou longue distance, D'aspect sécurisant, ces réalisations sécurisé, reliant les régions entre elles peuvent poser problème au niveau des et traversant les agglomérations dans intersections. de bonnes conditions. Elles peuvent emprunter des voies vertes. l Un itinéraire cyclable est un chemin Trois véloroutes traversent notre départerural aménagé pour les cyclistes (enrobé, ment : la n°6 (Eurovéloroute des fleuves balisé...) Ils y cohabitent avec le monde Nantes-Budapest), la n°5 (Londres-Rome) agricole. et la véloroute du Rhin (des sources du Dans notre département fortement fleuve à la mer du Nord). pourvu de chemins ruraux, cette solution est souvent privilégiée. Le Sundgau, Paradis du Vélo Pour son offre de séjours combinant balades à vélo et découverte du territoire, le Sundgau, riche de ses 300 km d'itinéraires cyclables, a obtenu le prix du challenge de l'initiative touristique 2009 organisé par le réseau des offices de tourisme. Cette offre a vu le jour grâce aux offices de tourisme d'Altkirch et du Jura Alsacien, au Pays du Sundgau et à la CCI Mulhouse Sud Alsace, en partenariat avec le Conseil Général du Haut-Rhin. Haut-Rhin magazine N°33 - novembre 2010 dossier « La sécurité des collégiens est primordiale « Bernard Notter, Vice-Président du Conseil Général en charge de la voirie, des infrastructures et des transports Le Conseil Général, chargé des collèges du département, prévoit-il systématiquement des accès cyclables ? La politique de desserte cyclable des collèges s'inscrit en complément de celle mise en place en matière de transports scolaires. En effet, le Conseil Général veille d'une part à ce que toutes les communes distantes de plus de 3 km de l'établissement scolaire du secteur bénéficient du ramassage scolaire et d'autre part à ce que toutes celles situées dans un rayon de moins de 3 km soient raccordées à l'établissement par un aménagement cyclable. La sécurité des collégiens est, pour nous, primordiale. A l'heure actuelle où nous venons tout juste d'achever les aménagements reliant Bischwihr au collège de Fortschwihr et Hésingue au collège de Hégenheim tous les jeunes hautrhinois résidant à moins de 3 km de leur collège peuvent s'y rendre à vélo sur des itinéraires spécialement aménagés, exceptés ceux des deux collèges inaugurés cette année pour lesquels la question est à l'étude en concertation avec les communes concernées. A terme, il ne restera qu'une exception à cette règle aux lieux-dits "Petite et Grande Verrerie" à Ribeauvillé, en raison d'une déclivité trop importante du terrain. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 1[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 2-3[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 4-5[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 6-7[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 8-9[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 10-11[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 12-13[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 14-15[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 16-17[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 18-19[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 20-21[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 22-23[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 24-25[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 26-27[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 28-29[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 30-31[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 32-33[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 34-35[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 36-37[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 38-39[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 40-41[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 42-43[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 44-45[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 46-47[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 48