[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
[68] Haut-Rhin magazine n°33 nov-déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de nov-déc 10/jan 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : déplacements, tansports, mobilités responsables... le Conseil général s'engage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 dossier Vers des routes intelligentes Les déviations de Hésingue et de Wintzenheim ont un peu plus d'un an d'existence. A Brunstatt, une voie routière souterraine remplace depuis peu l'un des passages à niveau les plus préoccupants de France. Ces réalisations portées par le Conseil Général du Haut-Rhin* ont procuré aux usagers un gain de sécurité, de temps et de confort. Et aux habitants de ces communes, une bouffée d'air. Au terme des grands travaux actuellement engagés, le réseau des routes départementales aura atteint un très bon niveau de développement. Les chantiers de demain porteront prioritairement sur l'optimisation de l'existant. * Déviations de Dannemarie et d'Aspach, barreaux d'Ensisheim et de Rouffach, achèvement du contournement de Mulhouse et de la rocade de Colmar, liaison Altkirch- Mulhouse-Burnhaupt... Un jour peut-être, nos routes et nos voitures sauront nous mener d’ellesmêmes à bon port et sans encombre. D’ici là, de multiples améliorations sont déjà possibles pour utiliser au mieux les infrastructures existantes : des détecteurs automatiques d’incidents ou de ralentissement, des stations météo, des webcams et la mise en ligne des informations utiles à la préparation d’un itinéraire, particulièrement en période d’intempéries. Sur nos routes départementales, les premiers panneaux à messages variables verront le jour dans les prochains mois, l’un à Pulversheim au niveau de l'échangeur entre la RD2 et la RD430 -régulièrement saturél’autre sur l’accès au col du Bonhomme. Ils préviendront en amont (bouchon/ralentir) pour éviter les incidents dus à l'effet de surprise ou afficheront une réglementation de circonstance (équipements obligatoires, accès interdit aux poids lourds…) Parallèlement, à ces équipements, un site Internet, actuellement en test, recensera les zones de travaux susceptibles de gêner la circulation. Dans le jargon des professionnels, on parle déjà de "route intelligente". Ces équipements en sont les prémisses. Des chaussées recyclées, des enrobés économes en énergie Mais les routes intelligentes de demain seront aussi celles qui auront la délicatesse de respecter notre environnement et d'économiser nos énergies. D'ici peu, les chaussées seront peutêtre refaites à neuf avec leur propre revêtement fraisé, traité sur place et reposé d'un seul mouvement par Saler moins, saler mieux Cette année encore, les déneigeurs du Conseil Général vont tenter de saler moins et mieux. Comme les années précédentes, leurs interventions s'échelonneront selon les degrés de priorité des routes. En cas de verglas ou de neige, il vous est fortement conseillé d'adapter votre itinéraire en privilégiant les axes traités prioritairement (même si cela rallonge un peu le chemin habituel). Préparez-vous en consultant la carte "viabilité hivernale" disponible sur www.cg68.fr et rappelez-vous que dans notre région, le premier réflexe à avoir est d'équiper son véhicule de 4 pneus neige. un même engin. En 2009, le Conseil Général du Haut-Rhin a participé à l'expérimentation de cette technologie et suit attentivement l'évolution dans le temps de la portion de route mise en oeuvre entre Geiswasser et Nambsheim, le long du Canal d'Alsace. Les enrobés, aujourd'hui posés à une température de 130° ("dévoreurs" d'énergie), seront peut-être remplacés à l'avenir par d'autres, utilisables à basse température et tout aussi performants. L'expérimentation est en cours sur une portion de route départementale entre Feldbach et Heimersdorf, dans le Sundgau. Une faune et une flore respectées Quant aux abords des routes, ils ne sont pas en reste. Ces espaces longtemps dénigrés représentent souvent le dernier refuge sauvage pour de nombreux insectes et plantes, en particulier dans la plaine cultivée. Depuis deux ans, sur deux zones expérimentales (en plaine et en montagne), le Conseil Général a choisi de repousser à la fin du mois de septembre ses traditionnelles fauches de l'été. Un décalage qui laisse à la faune et à la flore le temps de vivre un cycle de reproduction complet, les fauches estivales n'étant maintenues que sur une bande assurant la visibilité nécessaire aux automobilistes. Audelà, bleuets, boutons d'or, marguerites, mauves ou encore orchidées recolonisent les talus. Si l'expérience s'avère probante en terme de biodiversité, nos yeux devront se réhabituer à voir des fleurs de toutes les couleurs au bord de nos routes... même si cela doit se faire au prix d'herbes un peu folles.
Economiser sur l'éclairage... augmente la vigilance Des études menées en France et en Belgique concluent qu'une diminution de l'éclairage des routes n'augmente pas les risques d'accidents. Depuis le mois d'août, 4 km de la RD 430 en arrivant sur Mulhouse depuis Guebwiller ont été "éteints" tandis que des boucles sur la chaussée mesurent les vitesses de passage. Les données seront analysées au mois de janvier. La déviation d'Aspach, un des grands chantiers de notre département, en cours de réalisation. Fauches tardives et recherche d'alternatives écologiques aux produits phytosanitaires, une nature choyée au bord des routes départementales. dossier Depuis l'été, de nouveaux panneaux d'information accompagnent les chantiers portés par le Conseil Général du Haut-Rhin. Un marquage au sol hyper réfléchissant Les technologies les plus récentes de marquage au sol (ou horizontal) permettent d'assurer la visibilité de nuit et par temps de pluie. Actuellement, des billes de verre émergeant du film d'eau réfléchissent la lumière des phares vers l'automobiliste. Demain des éléments optiques de dernière génération pourraient remplacer ces billes et assurer un indice de rétroréflexion nettement plus élevé. Tests en cours sur 40km de la RD83 au sud de Colmar. Haut-Rhin magazine N°33 - novembre 2010 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 1[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 2-3[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 4-5[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 6-7[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 8-9[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 10-11[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 12-13[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 14-15[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 16-17[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 18-19[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 20-21[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 22-23[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 24-25[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 26-27[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 28-29[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 30-31[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 32-33[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 34-35[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 36-37[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 38-39[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 40-41[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 42-43[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 44-45[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 46-47[68] Haut-Rhin magazine numéro 33 nov-déc 10/jan 2011 Page 48