[68] Haut-Rhin magazine n°32 sep/oct 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°32 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial bilinguisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 sommaire 4-5 La langue régionale d'Alsace sur le devant de la scène : Die regionale Sprache des Elsassim Rampenlicht : D RegionàlSproch vom Elsàss ìm Ràmpaliacht : Depuis plus de 20 ans, le Conseil Général du Haut-Rhin agit en faveur du bilinguisme franco-allemand et de la pratique de l'alsacien. Il ambitionne aujourd'hui de les développer de manière plus significative encore. Die Departementvertretung Oberelsass fördert seit über 20 Jahren die deutsch-französische Zweisprachigkeit und das Sprechen der elsässischen Sprache. Jetzt möchte sie dies noch weiter ausbauen. Scho ewer 20 Johr wìrkt dr GeneràlRàt zu Gunschta vo dr Zweiprochigkeit Frànzeesch-Hochditsch, un unterstìtzt s Elsassischa. Hìtzetàgs tràchtet ar druf sìe noch beditend z’entwìckla. 6-7 Ici et là, en bref, des initiatives qui portent la langue régionale Verschiedene Initiativen zur Unterstützung der regionalen Sprache in Kürze Do un dert, fordert dr UnternammunsGeischt d RegionàlSproch 8-9 L'aide du Conseil Général aux Haut-Rhinois qui s'investissent pour leur langue Die Unterstützung der Departementvertretung für die Oberelsässer, die sich für ihre Sprache engagieren D Hìlf vom GeneràlRàt da OwerLander wo sìch fer ìhra Sprochisetza 10-11 Une matinée dans une classe de maternelle bilingue Ein Vormittag ineinem zweisprachigen Kindergarten A Morga ìnra zweisprochiga Bubalaschüel 12 Le bilinguisme allemand-français en Allemagne Die deutsch-französische Zweisprachigkeit in Deutschland D Zweisprochigkeit Ditsch-Frànzeesch ìm Ditschlànd 13-15 16-17 18-19 20-21 22 Etre collégien en classe bilingue Realschüler ineiner zweisprachigen Klasse Schialer sìì inra zweisprochiga Klàssa L'allemand dans la voie classique Deutsch im traditionellen Zweig Hochditsch dur dr klàssiga Wag Du bilinguisme au plurilinguisme dans le monde économique Von der Zweisprachigkeit zur Mehrsprachigkeit in der Wirtschaftswelt Vo Zweisprochigkeit zu Mehrsprochigkeit ìn dr wìrtschàftliga Walt La rubrique dialecte voit la vie en "trilingue" Die Rubrik Dialekt zeigt das Leben "in drei Sprachen" D DialektRübrik seht s Lawa "dräisprochig" Tribune d'expression Meinungsforum ÜssdruckTribüna
« Le bilinguisme, une clé pour l’avenir des nos enfants » édito S’ouvrir à d’autres vies Ce sont deux de mes plus vifs souvenirs d’enfance et mes premières véritables rencontres avec la réalité de l’identité alsacienne. « Maschugga », ce très beau mot de notre dialecte dont mes parents et grandsparents faisaient si souvent usage pour désigner tous ceux dont ils trouvaient l’esprit un peu follet, était d’origine hébraïque. Mais qu’avait donc à voir le Moïse de mes cours de catéchisme avec l’Alsace ! "Màch kä Vissimatentes", quelle belle expression qu'ils utilisaient tout autant, dont je percevais bien le sens, mais que seuls nos voisins bavarois m'ont appris bien plus tard, qu'elle provenait des campagnes napoléoniennes alors que les officiers français badinaient dans leurs territoires en invitant les jeunes filles à venir " visiter leurs tentes"… J'ai découvert plus tard que nous avions été pendant des siècles une terre de passage et de conflits, mais aussi de partage et d’accueil. Et je sais aujourd’hui que dans un contexte de paix retrouvée et durablement consolidée, ce métissage culturel et linguistique est un formidable atout pour notre région et une véritable clé pour l’avenir de nos enfants. L’engagement fort et volontaire de notre collectivité en faveur de la connaissance de l’alsacien, de l’apprentissage précoce de l’allemand, formidable tremplin pour l’acquisition de l’anglais, a certes pour ambition de favoriser la compétitivité des Haut-Rhinois sur le marché du travail et ainsi de contribuer à notre prospérité. Mais pas uniquement. Car une langue est bien plus qu’un moyen de communication. Une langue est une passerelle pour la connaissance plus intime de l’autre, un outil de partage, d’échange pour mieux créer et vivre ensemble. Savoir que la lune est masculine dans la langue de Goethe, que le soleil au contraire est féminin, c’est réaliser qu’il existe d’autres manières de penser, de ressentir et d’appréhender le monde. Etre bilingue, c’est s’ouvrir. Sprache ist viel mehr als nurein Mittel zur Kommunikation. Sprache isteine Brücke,um andere Menschen näher kennenzulernen,ein Mittel,um Gedanken und Ideen miteinander zu teilen, auszutauschen fürein besseres gemeinsames Schaffen und Zusammenleben. Zu wissen, dassin der Sprache Goethes der Mond männlich (1) und die Sonne weiblich (2) ist, bedeutet zu verstehen, dass es verschiedene Arten und Weisen gibt, die Welt zu sehen, sie zu fühlen und zu begreifen. Zweisprachig zu sein, heißt sich zu öffnen. (1) im Frz. ist der Mond weiblich = la lune - (2) im Frz. ist die Sonne männlich = le soleil A Sproch ìsch vìel meh àss nur a VerbìndungsMìttel. A Sproch ìsch a Brucka fer si Nochber anger z’entdecka, un erlàuibt mìtnànder besser erschàffa känna, un zammalawa. Wìssa àss ìn dr Sproch vom Goethe dr Mond mannlig ìsch, un d Sunna wiblig, ìm Gegateil vom Franzeesch, hìlfteim ìn Kàuif z’nah, àsses àndera DankMegligkeita gìt d Walt z’empfìnda un z’ergriffa. Zweisprochig sìì, heisst sìch äffna. Votre Président Charles BUTTNER Haut-Rhin magazine n°32 - septembre 2010 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :