[68] Haut-Rhin magazine n°31 jun/jui/aoû 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°31 jun/jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de jun/jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : 3 pays, 2 langues, 1 avenir commun.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 dossier Un avenir commun en marche Faire de notre territoire l'un des plus compétitifs d'Europe n'est pas une utopie. De Strasbourg à Bâle, de Karlsruhe à Mulhouse en passant par Colmar et Fribourg, tous les éléments nécessaires à ce projet sont présents. Renforcer les liens entre eux pour en démultiplier la force, c'est l'objectif de la Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur. Et vous, qu’attendez-vous « de la Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur ? « Vous êtes invités à vous exprimer sur le projet de Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur. Trois forums sont organisés à votre attention (citoyens, associations…) le 16 octobre 2010 à Strasbourg, le 22 janvier à Karlsruhe et au printemps 2011 à Bâle. Informations et renseignements au Conseil Général du Haut-Rhin, tél. 03 89 30 64 28 L'Union européenne encourage les régions à affirmer leur attractivité. En d'autres termes "à faire le poids" en Europe et dans le monde. L'une d'elle est prête à relever le défi. Qu'elle soit à cheval sur trois pays n'est pas un problème. Depuis longtemps ses habitants, les rhénans français, allemands et suisses du Rhin Supérieur, ont appris à travailler ensemble. En 2008, ses représentants politiques ont signé une déclaration d’intention commune, acte baptismal de cette région qui porte désormais un nom : Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur. Equivalente en bien des points à un pays d’Europe, elle englobe l'Alsace, le Pays de Bade, la Rhénanie-Palatinat et la Suisse de l'Ouest. Au fil des liens tissés dans les dernières décennies, son destin s’est dessiné presque aussi naturellement que ses contours : Vosges à l’Ouest, Forêt Noire à L’Est, Massif du Jura au Sud, Forêt Palatine au Nord. Trois fois plus fort à trois Considérons un instant quelques-uns des atouts de cette région trinationale. Au niveau économique : un tissu industriel solide et diversifié, des secteurs clés de renommée mondiale (industrie chimique et pharmaceutique, biotechnologie, électronique, construction mécanique, construction automobile, nanotechnologie, photonique, énergies renouvelables). Sur le plan des transports ses atouts sont également nombreux : une situation centrale au carrefour d'importants axes de transports, un fleuve desservant les grands ports maritimes, des lignes à grande vitesse dont, en 2011, la LGV Rhin-Rhône qui connectera les LGV de l'Ouest de l'Europe à celle de l'Est, un réseau routier et ferroviaire dense favorisant une bonne mobilité au sein du territoire. En terme de recherche et d’innovation : 150 instituts de recherche, 150 000 chercheurs, 120 000 étudiants et 80 cursus transfrontaliers, des synergies entre établissements d'enseignement supérieur, instituts de recherche, laboratoires, entreprises, organismes de formation, des secteurs de renommée internationale (notamment celui des sciences de la vie). Côté nature : un territoire couvert à 40% par de la forêt ou des surfaces agricoles, la plus grande nappe phréatique d'Europe, une population et des décideurs très sensibilisés à la préservation de l'environnement. Et côté culture : un patrimoine historique, culturel et architectural particulièrement riche, un foisonnement de manifestations, congrès, expositions, foires et salons… L’ambition de cette Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur, « surnommée » RMT est d’occuper une place à l'échelle mondiale. Une place qu’aucun des territoires qui la compose ne pourrait atteindre seul, mais tout à fait envisageable à trois. Quatre piliers de coopération Que l’on se rassure, il n’est pas question d’élaborer un mille feuille administratif, encore moins de modifier des frontières. La Région Métropolitaine TrinationaleduRhin Supérieur(RMT) entend déployer d’autres forces : la mise en réseau (de ses universités et instituts de formation, par exemple) et la synergie (entre entreprises d’un même secteur, autre exemple). Elle a défini pour ce faire quatre domaines de coopération appelés "piliers" : le pilier politique, le pilier sciences et innovation, le pilier économie et culture et le pilier société civile. C’est dans ces domaines essentiellement que se situeront les actions communes des trois pays partenaires… en en attendant d’autres ? Qui sait…
11 janvier 2008 dossier 22 000 km 2 (une bonne demie Suisse), 6M d'habi- tants (1 bon Danemark), 164 milliards d'euros de PIB (une quasi Finlande), 274 habitants au km 2, notre territoire est l'un des plus denses, des plus actifs et des plus prospères d'Europe. Haut-Rhin magazine n°31 - juin 2010 Le 22 avril dernier, au Parlement européen, Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin, Julian Würtemberger, Regierungspräsident du Regierungspräsidium de Freiburg et Michel Probst, Ministre de l’Economie, de la Coopération et des Communes de la République et Canton du Jura (Suisse), à l'invitation de Joseph Daul, Président du groupe PPE au Parlement européen, ont présenté le projet de Région Métropolitaine du Rhin Supérieur aux députés européens de cet espace. La Suisse aussi La déclaration commune pour une Région Métropo- Cette déclaration fixe l'objectif de litaine Trinationale du Rhin Supérieur a été signée à "donner à l'espace du Rhin Supé- Strasbourg par les principaux acteurs politiques, écono- rieur un rôle de premier plan dans la miques et universitaires du pays de Bade, du Sud du Pa- concurrence européenne et mondiale latinat, de l'Alsace et du Nord-Ouest de la Suisse réunis des régions". A ce titre, elle constitue à l'occasion du 11 e Congrès Tripartite de la Conférence du la base officielle pour la création d'une Rhin Supérieur et du Conseil Rhénan. Région Métropolitaine Trinationale. Les cinq cantons de la Suisse de l'Ouest font partie intégrante de la RMT. En effet, la Suisse, bien qu'elle ne soit pas membre de l'Union européenne, participe de longue date à de nombreux projets européens et développe de multiples partenariats avec ses voisins allemands et français. 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :