[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2010 solide et solidaire pour rendre le meilleur service aux Haut-Rhinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 à la une Il ne suffit pas de vivre dans le Haut-Rhin pour vivre à la même enseigne. Chaque territoire de notre département s’est construit avec ses spécificités. Prendre en compte l’existant et les attentes de chacun de ces territoires, mettre en œuvre les actions dont il a réellement besoin, c’est le projet de territorialisation qu’ont choisi de mener les élus du Conseil Général. Un projet devenu, aujourd'hui, réalité. Marie-Odile Kreidl-Haegy Pour rendre le meilleur service au plus près des Haut-Rhinois La création, au cœur des territoires, de services relais du Conseil Général a constitué la première étape du projet de territorialisation. Regroupés avec d’autres services déjà présents (notamment les services sociaux), ils constituent de véritables antennes délocalisées du Conseil Général. A ce titre, on les appelle "antennes territoriales". La mutualisation des moyens apportée par cette nouvelle organisation a permis d'améliorer les conditions d’accueil du public, en terme de services rendus, de locaux ou encore d’amplitude horaire. De nouvelles fonctions y ont été créées : l’accueil généraliste ou guichet unique d’information sur l’ensemble des services du Conseil Général ; l’animateur-coordonnateur, maillon de terrain entre les acteurs locaux (communautés de communes, communes, associations, porteurs de projets…), les services du Conseil Général et les conseillers généraux du territoire. 2010 : des contrats avec les territoires L'adaptation des politiques départementales aux besoins de chaque Haut-Rhin magazine N°29 - Févier 2010 territoire constitue la seconde étape du projet de territorialisation. Il ne s’agit plus de décider « en haut lieu » d’une politique unique et de l'appliquer uniformément à tout le département mais bien de construire, avec les territoires, des politiques spécifiques sur la base d'une remontée des besoins exprimés par les acteurs de chaque territoire. Davantage de routes, de social, de zones d’activité économique, d’infrastructures de loisirs ? Les acteurs locaux sont incités à se concerter, se rapprocher pour porter un projet à plusieurs, à une échelle plus grande, idéalement celle du territoire. Ces projets, inscrits dans un Contrat de Territoire signé avec le Conseil Général, feront l’objet d’un financement global en lieu et place du « coup par coup ». Moins de saupoudrage et effet de levier sont les objectifs qui sous-tendent l’ensemble de cette démarche. Si les aides classiques ne sont pas exclues (un nouveau Guide des Aides Départementales vient d’être mis en œuvre), la volonté est à davantage d’efficience. L’exemple du Sundgau La première Antenne du Conseil Général a vu le jour en 2008 à Altkirch dans le Sundgau. C’est aussi dans ce territoire que la démarche territorialisation est la plus avancée. Ses élus locaux y ont globalement adhéré et, après quelques mois de concertation, ont annoncé les 51 projets structurants à l’échelle du territoire et/ou partagés par plusieurs porteurs, qui feront l’objet d'un premier contrat signé entre un Territoire de Vie et le Conseil Général.
Qu’est-ce qu’un Territoire de Vie ? Selon l’endroit où l’on habite, chacun se dessine un périmètre de vie, celui dans lequel se déroule la plupart de ses actions quotidiennes : faire ses courses, consulter un médecin, pratiquer un sport, aller au cinéma, se faire des amis… Ces périmètres n’ont rien d’administratif. On les appelle Territoires de Vie. Le Haut- Rhin en compte sept, qui se dessinent naturellement. En mai et juin 2009 le Président et les élus du Conseil Général sont allés à la rencontre des élus de chaque Territoire de Vie pour expliquer leur démarche et leur demander de se concerter afin de faire émerger des projets structurants pour leur territoire. « Je crois en l'intelligence des territoires « Charles Buttner, Président du Conseil Général du Haut-Rhin Depuis 2004, de nouveaux enjeux ont émergé pour l’ensemble des Départements de France : acte 2 de la décentralisation, désengagement de l’Etat dans un certain nombre de domaines, montée en puissance des intercommunalités, développement des déséquilibres territoriaux, raréfaction des ressources financières des Départements… Face à ces enjeux, le Conseil Général a eu la volonté de remettre en perspective les politiques et les modes d’intervention du Département. Il s’agissait très clairement de modifier notre mode de fonctionnement avec les communes et intercommunalités afin de parvenir à faire mieux avec autant, sinon moins d’argent. Dans le contexte de crise auquel nous faisons face avec la plus grande détermination, nous avons la conviction que notre choix est le bon : plus que jamais, nous avons le devoir de rendre le meilleur service possible à une population qui en a de plus en plus besoin et cela sans dépenser davantage, voire en réalisant des économies. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :