[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2010 solide et solidaire pour rendre le meilleur service aux Haut-Rhinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Bien vivre ensemble Soucieux d’assurer la sécurité de ses concitoyens, le Conseil Général du Haut- Rhin poursuit, dans le cadre de la territorialisation des services et du confortement des territoires de vie, ses engagements quant à la construction ou reconstruction des gendarmeries. « Sarah Diby Fabrice Holsenburger Aux côtés des gendarmes, le Département s’engage pour votre sécurité « Pour la sécurité des Haut-Rhinois Considérant que la sécurité des personnes et des biens doit être assurée le mieux possible sur l’ensemble du territoire, le Conseil Général a préféré prendre les devants et réaliser lui-même la maîtrise d’ouvrage de la construction des gendarmeries de Rouffach et de Dannemarie et en porter seul le financement. Grâce à cette intervention, les gendarmes de Dannemarie ont pu quitter leur ancienne caserne en novembre pour s’installer dans une brigade flambant neuve, rue du Stade. Avec des locaux de plus de 200 m², les gendarmes ont droit à un outil de travail à la pointe pour améliorer la qualité du service rendu au quotidien. Pour le Commandant de la brigade de Dannemarie-Illfurth, Fabrice Holsenburger, la Haut-Rhin magazine N°29 - Févier 2010 qualité des locaux renforce l'efficacité. Pour lui, le verdict est sans appel « travailler dans des locaux fonctionnels et opérationnels, c’est que du bonheur ! ». Preuve de la réussite du projet, les locaux ne désemplissent pas, non en raison d’une délinquance croissante, mais parce que les gendarmes retraités ou ceux d’autres brigades viennent apprécier les nouvelles installations. Un motif de satisfaction pour le Conseil Général qui, en contribuant à l’amélioration des conditions de travail de celles et ceux chargés de veiller à notre sécurité, intervient au plus proche des populations et des territoires. La mobilisation continue en 2010 puisque le Département du Haut- Rhin s’engage à hauteur de 3,48 millions d’euros, dans la construction et la modernisation de la gendarmerie de Wittelsheim et du bâtiment du Peloton de Gendarmerie de Montagne (PMG) de Munster.
Wladyslaw SOJKA "Panorama Basel" - Wikipédia.http://creativecommons.org/licences/by-sa/3.0/legalcode A la courbe du fleuve, Bâle On a dit de Bâle que c’était la première ville du Haut- Rhin. Une façon de signifier l’importance de la cité pour notre département. Bâle en fait n’est ni haut-rhinoise, ni la plus alsacienne des villes suisses. C’est la première et la plus authentique ville rhénane, une très grande européenne surtout dont la « classe » et le rayonnement sont sans commune mesure avec le chiffre relativement modeste de sa population. Pascal Herrscher Un site incomparable Bâle, c’est le génie du lieu. A la courbe du fleuve, là où le jeune Rhin encore fougueux s’assagit et où, dans un ample et harmonieux virage, il réoriente son cours pour s’engager vers le nord, dans le fossé tectonique qui dorénavant portera son nom. Mais Bâle, c’est aussi le lieu de confluence de plusieurs vallées, la croisée de tous les chemins. Longtemps, la ville a été une enclave, le Jura constituant une barrière topographique, jamais véritablement infranchissable, mais forte et réelle sur le plan symbolique. Cette réalité n’a jamais constitué un handicap, car Bâle, très tôt s’est ouverte à ses voisins, l’Alsace et le Pays de Bade. Sa situation parfaite sur l’axe rhénan qui, par les grands cols alpins, relie l’Italie et donc le bassin méditerranéen, à l’Europe du nord, a assuré son prestige et sa prospérité. Le poids de la ville de Bâle et de son agglomération trinationale est aujourd’hui tel que le Haut-Rhin ne peut plus envisager son avenir sans elle. Fille du Rhin Nombre de fleuves le dépassent en longueur, en puissance, mais nul autre selon les mots de Jean Dollfuss « n’a pris dans l’histoire et le développement de territoires Le port de Bâle, unique accès de la Suisse à la mer pour le transport de marchandises. 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :