[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°29 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : un budget 2010 solide et solidaire pour rendre le meilleur service aux Haut-Rhinois.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
initiatives Le temps est révolu où la prise en compte du développement durable ne constituait qu’une charge supplémentaire imposée aux entreprises. Aujourd’hui ce sont ces dernières qui font délibérément le choix de l’écologie, porteur d’innovation, de développement économique, de performance et, osons le mot, de profits. 28 Sarah Diby « Quand écologie rime avec économie J’ai choisi d’investir en respectant l’environnement « Eric André La « Coopérative des boulangers et pâtissiers de Colmar et environs », entreprise basée à Colmar depuis 1965, vient de se doter d’installations frigorifiques de dernière génération et a choisi la carte du développement durable. Les derniers investissements de la société, évalués à 1,5 millions d’euros, ont permis de réaliser un espace de démonstration et d’animation dédié aux conférences et formations mais surtout d’augmenter significativement la capacité de stockage de gros volumes. Dans ce cadre, la société s’est dotée de deux outils de stockage froid : une chambre négative à - 23° pour 250 palettes et une chambre positive à - 4° pour 220 palettes. Comme l’indique Eric André, directeur de la coopérative « Les simulations ont rapidement montré l’intérêt de s’orienter vers une solution « écolo », par conviction citoyenne mais aussi par logique économique ». Haut-Rhin magazine N°29 - Févier 2010 Une technologie innovante Ces installations, acquises dans le cadre d’un partenariat entre la coopérative et la société AXIMA Réfrigérateur, utilisent le CO2 comme fluide frigoporteur, ce qui permet de diminuer la consommation énergétique des chambres froides de 20%. Le CO2, lorsqu’il est rejeté est synonyme de pollution. Dans ce cas, il est employé afin de respecter l’environnement. Ce gaz est non toxique et non inflammable ; il est par ailleurs d’un impact carbone presque inexistant en cas de fuite contrairement au HFC (fréon) habituellement utilisé qui rejette 3,6 tonnes de CO2 par kilogramme de fluide, soit pour une installation telle que la coopérative, l’équivalent de 4 500 000 km parcourus en voiture. Loin de constituer un frein à l’essor de l’entreprise, le surinvestissement lié aux mesures écologiques est au contraire rentable puisqu’il s’amortit en 4 à 5 ans. Une belle initiative qui sert d’exemple dans le département. 15 000 références L’objectif de cette société est de proposer un maximum d’offres et de produits à ses sociétaires. En cumulant les volumes d’achats, il est ainsi possible d’offrir des tarifs préférentiels. La coopérative connaît un développement économique remarquable. En dix ans, le chiffre d’affaires a quasiment doublé, passant de 2,3 millions d’euros en 2000 à 4,5 millions d’euros en 2009 ; son effectif vient d’ailleurs de passer de 11 à 14 employés. La structure compte aujourd’hui 250 sociétaires, boulangers, pâtissiers, traiteurs, industriels, restauration rapide... et 15 000 références dont 8 000 en stock permanent. Ces produits divers et variés, s’échelonnent entre des matières premières comme le chocolat, la farine, la levure, et les produits frais et surgelés, sans oublier le petit matériel, les emballages ou la décoration.
Vue partielle du secteur C (zone visée par le projet QI) Bien vivre ensemble Issenheim, un Quartier Innovant en symbiose avec le centre-ville



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :