[68] Haut-Rhin magazine n°28 déc 09/jan-fév 2010
[68] Haut-Rhin magazine n°28 déc 09/jan-fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de déc 09/jan-fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Haute-Alsace... 2000 ans d'histoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
territoires Le Haut­Rhin n’est pas un personnage simple, « une personne » aurait dit poétiquement Jules Michelet. Notre département est le fruit de multiples et complexes réalités. Pascal Herrscher 40 haut­rhin Haute­Alsace, 2000 ans d’histoire Comprendre l’identité du Haut­Rhin nécessite de convoquer l’histoire dans sa plus longue durée, mais aussi l’ensemble des diverses sciences de l’homme et des perspectives qu’elles offrent. Si certaines réalités, parfois parmi les plus anciennes, sont toujours vivantes, d’autres cheminent en profondeur. D’autres encore resteront probablement définitivement obscures. Rude tâche que de vouloir faire l’exégèse d’un territoire. Connaître notre passé, mettre au jour le poids énorme des origines lointaines est pourtant le plus sûr moyen pour saisir les forces et les atouts de notre département et éclairer ainsi notre avenir. Une création récente Le département du Haut­Rhin est une création récente et les limites que nous lui connaissons aujourd’hui le sont davantage encore. La défaite de 1871 affecta en effet fortement le Haut­Rhin. Les vainqueurs donnèrent de nouvelles frontières au département privilégiant approximativement celles des langues. Avec le retour du Haut­Rhin à la France en 1918,les délimitations administratives du Reichsland subsistèrent. Le poids du droit local, celui du dialecte ainsi que le régime concordataire ont constitué autant de bonnes raisons pour l’administration française de ne pas revenir aux anciennes limites.
En réalité, et depuis la création des départements en 1790,le Haut­Rhin n’a pas cessé de voir ses frontières bouleversées. Pendant une douzaine d’années,de 1800 à 1813,le Haut­Rhin avait été agrandi par le rattachement du département du Mont Terrible. Celui­ci était constitué de l’ancienne principauté des évêques de Bâle et de l’ancien comté de Montbéliard. La première fut enlevée à la France en 1814, faisant perdre au Haut­Rhin ses arrondissements de Porrentruy et de Delémont. Quant aux cantons d’Audincourt et de Montbéliard,ils ont été soustraits au Haut­ Rhin en 1816 au bénéfice du Doubs. La guerre de 1870 enfin,viendra amputer le Haut­Rhin de sa partie sud occidentale, 106 communes qui, un demi­siècle plus tard seulement, deviendront le département du Territoire de Belfort. Dès l’époque romaine, le Landgraben A partir de 58 avant Jésus­Christ, date à laquelle César affronte Arioviste, un roi germain,sur l’Ochsenfeld près de Cernay, et pendant plus de 4 siècles,notre région est administrée par Rome.A cette époque les deux rives du Rhin sont peuplées de tribus celtes, les Helvètes, les Séquanes et les Rauraques. Pendant l’essentiel de cette période, l’actuel territoire hautrhinois fait partie de la province de la Séquanaise et la moitié nord de l’Alsace d’aujourd’hui de la province de Germanie supérieure. Il serait bien hasardeux que de vouloir trouver des frontières à ces deux « Alsace ». Et pourtant,plusieurs traits se dessinent dès les premières années de notre ère. Ainsi le Landgraben, nom commun à plusieurs ruisseaux qui barrent la plaine d’Alsace d’ouest en est au cœur de la vaste dépression humide d’Alsace centrale entre Guémar et Sélestat et qui aujourd’hui encore marque la frontière entre le Haut­ Rhin et le Bas­Rhin, est déjà nettement individualisé.Une permanence qui assurément n’est pas fortuite. Très tôt par ailleurs, la région au sud du Landgraben oriente ses relations vers Bâle et la Franche­Comté. Et de fait, deux cultures gallo­romaines,relativement différentes, semblent alors se développer : l’une au nord, l’autre au sud. Haut­Rhin magazine N°29 ­ Décembre 2009



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 1[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 2-3[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 4-5[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 6-7[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 8-9[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 10-11[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 12-13[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 14-15[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 16-17[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 18-19[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 20-21[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 22-23[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 24-25[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 26-27[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 28-29[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 30-31[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 32-33[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 34-35[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 36-37[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 38-39[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 40-41[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 42-43[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 44-45[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 46-47[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 48-49[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 50-51[68] Haut-Rhin magazine numéro 28 déc 09/jan-fév 2010 Page 52