[68] Haut-Rhin magazine n°23 sep/oct 2008
[68] Haut-Rhin magazine n°23 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de sep/oct 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : opération « 3 jours pour mieux nous conduire ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 dossier Conduite accompagnée 68 Après Volants-Jeunes, le Département innove une nouvelle fois sur le créneau de la sécurité routière avec son tout nouveau dispositif : Conduite accompagnée 68. Destiné aux jeunes conducteurs, il vise à encourager la conduite accompagnée et diminuer l’accidentalité des jeunes. Il sera opérationnel dès janvier 2009 dans les écoles de conduite du Haut-Rhin partenaires. haut-rhin 3 500 personnes se sont inscrites à la conduite accompagnée en 2007. Contact : Conseil Général du Haut-Rhin Direction de l’Education, du Sport et de la jeunesse Tél. : 03 89 30 64 60 education@cg68.fr Très attaché à la sécurité routière des jeunes conducteurs, le Conseil Général vient de mettre en place la Conduite Accompagnée 68.Au-delà de la Conduite accompagnée actuelle de plus en plus boudée par les jeunes et leurs familles en raison notamment de son coût, ce nouveau dispositif propose une formation du tuteur ainsi qu’une aide financière versée directement aux écoles de conduite partenaires. Les points clés de « Conduite accompagnée 68 » ● Sensibilisation du tuteur référent Vous êtes parent et vous avez des doutes sur votre capacité à accompagner votre enfant dans son apprentissage en toute sécurité,Conduite Accompagnée 68 vous remet sur la voie. Après un stage de sensibilisation de deux heures comprenant un audit de conduite d’une demi-heure et un bilan du parcours avec rectifications des erreurs, deux rendez-vous pédagogiques pour le tuteur et l’apprenant sont organisés. A cette occasion, différents thèmes sont abordés : la vitesse, les distances de sécurité, le développement durable,la connaissance des équipements de sécurité, l’éco-conduite ou encore la conduite sous l’emprise de psycho-actifs. Un même jeune ne peut bénéficier qu’une seule fois d’une formation Conduite accompagnée 68 prise en charge par le Département. ● Diminution du coût de la formation Le Département finance intégralement le stage de sensibilisation du tuteur (soit 80 euros) et participe aux frais de formation de l’apprenant à hauteur de 80 €.Le financement départemental s’élève donc à 160 euros par élève. De leur côté, les assurances partenaires accordent une participation d’un montant de 100 euros, versée directement à l’école de conduite ainsi qu’une réduction tarifaire sur la première année pour tout contrat d’assurance automobile souscrit par un jeune conducteur dans les deux ans de l’obtention de son permis de conduire auto. ● Public visé Les jeunes haut-rhinois âgés de 16 à 25 ans,postulant à la conduite accompagnée et inscrits dans une auto-école du Haut-Rhin, partenaire du projet. AJC Pro, la formule Pro de la Conduite accompagnée 68 La formule Conduite accompagnée 68 a été étendue au milieu professionnel,sous l’appellation Ajcpro.L’objectif : permettre aux jeunes de passer leur permis B pendant leur période d’apprentissage, en bénéficiant d’une formation sur un véhicule utilitaire léger de l’entreprise. Cette fois, ce n’est plus le parent qui est le tuteur mais le chef d’entreprise ou son représentant. Le principe est identique à la Conduite accompagnée 68 : formation du tuteur et rendez-vous pédagogiques. Nouveauté : la création d’un outil multimédia pour permettre de valider l’état d’avancement du jeune. Cette formule permet à l’entreprise de participer à la réduction du risque routier professionnel en proposant au tuteur de transmettre à son apprenti ses compétences en matière de conduite professionnelle. La formule Pro commence dès octobre à titre expérimental dans les secteurs du bâtiment et de l’alimentaire. Une initiative de l’Union des Groupements Artisanaux Centre Alsace (UGA), de la Préfecture,du Conseil Général,de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie. Pour en savoir plus : www.ajcpro.fr
Orlando Franz, 18 ans, domicilié à Kingersheim « Je me suis inscrit en 2006 à la Conduite accompagnée.Mon objectif était d’obtenir le permis de conduire le plus rapidement possible et avec plus de facilité.J’ai eu mon permis du premier coup et pour le moment, je n’ai toujours pas eu d’accident. » Nicole Franz, maman d’Orlando « J’ai encouragé mon fils à suivre cette formation car les 3 000 km obligatoires lui ont permis d’acquérir une bonne expérience au volant. » Dans les écoles Philippe Gangloff, commandant de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière du Haut-Rhin « La gendarmerie fait de la prévention dans les établissements scolaires : cette année, nous sommes intervenus dans 229 écoles primaires. Avec les élèves de CM2,on aborde les règles de circulation à bicyclette et à pieds. On les sensibilise sur comment prendre le bus. Nous intervenons également chez les plus jeunes grâce à un autre outil pédagogique : le permis piéton. Au niveau des collèges, nous faisons découvrir aux 4 ème et 3 ème la conduite avec une formation pratique sur un petit circuit, pour leur rappeler les dangers.Les jeunes sont de très bons ambassadeurs de la sécurité routière notamment auprès de leurs parents. » Conduite accompagnée Education routière Jérémy Gul, 18 ans, Colmar « Je me suis inscrit à la conduite accompagnée dès l’âge de 16 ans,poussé par mes amis et mes parents.Et puis, j’avais envie de préparer au mieux le permis de conduire. Je ne regrette pas. » Pascal Gul, papa de Jérémy « J’ai conseillé à mon fils de faire la conduite accompagnée pour lui faire partager mon expérience et lui éviter certaines erreurs. Cela aurait été intéressant à mon niveau d’avoir une formation de conduite et code pour me remettre dans le bain. » Dans les autos-écoles François Oberlin, auto-école Pacific à Illzach « Pour le code, les filles sont bien loin devant les garçons. Elles sont plus aptes à apprendre. Mécaniquement, les garçons vont plus vite que les filles(…) Il ne faut pas perdre de vue que conduire une voiture,c’est aller d’un point à un autre et qu’il faut rester vigilant même si on est prioritaire… C’est idiot de mourir prioritaire(…) Il faut intégrer dans les esprits que l’on est titulaire de son permis sous conditions et que chacun doit avoir l’humilité de prévoir un recyclage. » Haut-Rhin magazine N°23 - Septembre-Octobre 2008 dossier « Diminuons l’accidentalité des jeunes » Brigitte Klinkert, 2 ème Vice-Présidente du Conseil Général Pourquoi le Département lance-t-il la Conduite accompagnée 68 ? Depuis de nombreuses années déjà, le Département tente de répondre aux préoccupations des jeunes, que ce soit en matière de logements, de formations mais aussi de sécurité routière.Nous nous étions déjà impliquées dans l’opération « Volants- Jeunes » il y a plus d’une dizaine d’années, aujourd’hui nous continuons dans cette démarche avec la formule Conduite accompagnée 68 pour encourager les jeunes conducteurs à la conduite à un moindre coût. Statistiquement ce type de formation a fait ses preuves en matière de réduction de l’accidentologie des jeunes conducteurs, même si trop de jeunes se tuent encore sur nos routes. C’est un dossier qui me tient particulièrement à cœur. Dans le Haut- Rhin, un conducteur sur trois tués possède le permis depuis moins de 2 ans. haut-rhin 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :