[68] Haut-Rhin magazine n°20 mars/avril 2008
[68] Haut-Rhin magazine n°20 mars/avril 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de mars/avril 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (230 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : la route verte des Vosges à la Forêt Noire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 solidarité haut-rhin Le dispositif CI-RMA un défi habilement relevé Le 4 février 2005, le dispositif Contrat d’Insertion-Revenu Minimum d’Activité (CI-RMA) est lancé. Trois ans plus tard, le bilan n’en est que positif et encourage la poursuite de ce projet qui a porté ses fruits. Céline Reibel Contact : Conseil Général du Haut-Rhin Mission RMA Tél. 03 89 30 66 48 Le Conseil Général est l’acteur principal dans ce dispositif qui vise à faciliter l’insertion professionnelle des bénéficiaires du RMI.En tant que pilote,il a confié la mise en œuvre du projet dès sa naissance à trois prestataires extérieurs de services qualifiés : les associations Contact Plus et CIAREM et le groupement ANPE/AFPA/CCI Sud Alsace Mulhouse. Un objectif de pérennité atteint Un défi remarquablement relevé : 30% des bénéficiaires du CI-RMA ont accédé à des emplois pérennes. Ce ne sont pas moins de 851 contrats RMA qui ont été signés depuis le début du dispositif.Ainsi, 255 personnes ont investi le secteur de la restauration, du bâtiment, de l’industrie et des services. Il s’agit d’un investissement de 1,3 million d’euros pour le Conseil Général. La loi du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale a profondément réformé le régime du RMI. La personne embauchée bénéficie d'un contrat à durée déterminée ou d'un contrat de travail temporaire, à temps partiel (20 heures minimum par semaine) ou à temps plein, d'une durée de 6 mois minimum (ou de trois mois pour certains bénéficiaires).Le CI-RMA peut également revêtir la forme d’un contrat à durée indéterminée. L'employeur doit conclure avant l'embauche une convention avec l'ANPE ou le Conseil Général et bénéficie, pour chaque contrat, d'une aide spécifique. Le bénéficiaire du CI-RMA perçoit une rémunération de la part de l'employeur et continue de percevoir son allocation RMA diminuée, en principe, du montant de l'aide versée par le Conseil Général à l'employeur.Par ailleurs,le CI-RMA confère à son bénéficiaire le statut de salarié à part entière. Celui-ci est soumis aux mêmes règles légales et conventionnelles que les autres salariés de l’établissement qui l’emploie.Les bénéficiaires du CI-RMA peuvent également suivre une formation financée par la Région Alsace afin de consolider leurs acquis. Et, si on devait dresser une typologie du bénéficiaire, voici quel serait son profil type : il est âgé entre 26 et 35 ans,de sexe masculin, de nationalité française, en couple avec ou sans enfants.
Mars-Avril 2008 - N°20 Un dossier de Marie-Odile Kreidl-Haegy Que deviennent nos déchets ? Réduire au maximum nos déchets. En trier le plus possible. Recycler ceux qui peuvent l’être pour fabriquer de nouvelles matières premières. Incinérer ceux qui restent. Convertir l’énergie produite par l’incinération en chauffage et en électricité. Enfin, limiter aux seuls déchets ultimes l’enfouissement en décharge. Voici les priorités du Plan départemental de gestion des déchets du Haut-Rhin élaboré sous l’égide du Conseil Général. Des objectifs en phaseaveclerécentGrenellede l’Environnement.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :