[68] Haut-Rhin magazine n°12 nov/déc 2006
[68] Haut-Rhin magazine n°12 nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de nov/déc 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,9 Mo

  • Dans ce numéro : cinq jours avec les professionnels du centre médico-social de Saint-Louis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
solidarité Assistante maternelle 10 questions pour un métier Qu'est-ce qu'une assistante maternelle ? C'est une personne qui accueille à son domicile un ou plusieurs enfants de manière habituelle et contre rémunération. Ces enfants lui sont confiés pendant le temps de travail des parents. C'est un métier à part entière. Un homme peut-il exercer ce métier ? Oui, bien sûr. Les assistants maternels sont encore peu nombreux mais les choses évoluent petit à petit. Comment devient-on assistante maternelle ? Le ou la candidate participe d'abord à une D'après une étude récente, la profession d'assistante maternelle sera en peloton de tête pour la création d'emplois dans les prochaines années. 26.1111.haii-rhin réunion d'information organisée par le service de Protection Maternelle et infantile du Conseil Général. A l'issue de cette réunion, un dossier de demande d'agrément est remis aux personnes intéressées. Une fois complet, ce dossier est à envoyer au Président du Conseil Général qui dispose d'un délai de trois mois pour agréer ou non le ou la candidate. Cet agrément qui précise le nombre et l'âge des enfants que l'assistante maternelle est autorisée à Barder est obligatoire pour exercer ce métier.ll est délivré pour cinq ans. Quelle formation faut-il pour obtenir l'agrément ? La formation est assurée après que l'assistante maternelle ait obtenu son agrément : 120 heures sur cinq ans dont la moitié avant tout accueil d'enfant. Quelles sont les qualités requises pour devenir assistante maternelle ? Il faut être organisée pour pouvoir gérer au mieux le quotidien des enfants accueillis au sein de la famille, avoir des aptitudes relationnelles et des connaissances dans le domaine du développement de l'enfant. Et bien sûr, être capable d'assurer la sécurité des enfants. Qui évalue ces qualités ? « Le ig novembre.2oo6, une journée nationale pour promouvoir la profession d'assistantes maternelles. » Après la réception d'un dossier de demande d'agrément une assistante sociale ou une puéricultrice du Conseil Général se rend au domicile du ou de la candidate pour un entretien. Cette visite lui permet aussi de voir si la personne dispose d'un logement permettant d'assurer le bien-être et la sécurité des enfants accueillis. C'est sur son avis et après examen du dossier que le Président du Conseil Général accordera ou non l'agrément. Combien d'enfants une assistante maternelle peut-elle accueillir ? Trois enfants. Si elle en garde certains à temps partiel, elle peut en être accordées. Oui est l'employeur de l'assistante maternelle ? accueillir plus à condition de ne jamais en garder plus de trois simultanément. Sous certaines conditions des dérogations à cette règle peuvent Ce sont les parents de l'enfant ou l'un de ses parents. Les modalités de l'accueil sont définies dans un contrat de travail écrit qui précise la période d'essai, la durée de l'accueil, la rémunération, les indemnités pour l'entretien de l'enfant, les congés, les jours fériés, les absences et repos hebdomadaire, la surveillance médicale, les modalités de rupture du contrat... Y a-t-il une convention collective ? Oui, depuis le er janvier 2005. Elle régit les relations de travail entre les parentsemployeurs et les assistantes maternelles. Où peut-on trouver tous les renseignements nécessaires à l'exercice de cette profession ? Dans un des trente-trois relais assistantes maternelles du Haut-Rhin. Pour les assistantes maternelles qui exercent déjà leur métier c'est aussi un lieu de rencontre avec les autres assistantes maternelles, un lieu d'écoute,deconseil,d'échanges,deformation. C'est également un lieu d'information pour les parents. Marie-Odile Kreidl-Haegy Pour connaître le relais assistantes maternelles le plus proche de chez vous : Tél. 03 8g 30 67 00
sécurité La centrale nucléaire de Fessenheim sous haute surveillance Plus de 63o agents travaillent au quotidien à la centrale nucléaire de Fessenheim 4 7 Vie.. 29 ans déjà que la centrale de Fessenheim, la plus ancienne de France, fonctionne. 29 ans que la Commission Locale de Surveillance (CLS), créée par le Conseil Général, surveille avec vigilance, son exploitation par EDF. Un contrôle qui s'est accru au fil des années. La CLS multiplie aujourd'hui les expertises pour assurer une meilleure information et transparence sur le fonctionnement de la centrale. Actuellement, deux expertises sont en cours. [une porte sur le risque sismique et la vibration des bâtiments. Une étude sur la vibration du sol a déjà été effectuée.Car la région Alsace et plus particulièrement le sud du Haut-Rhin est une zone sismique à risque moyen, soit le niveau le plus élevé en France métropolitaine. Et l'autre étude,qui vienttout juste Le centre nucléaire de production d'électricité de Fessenheim est composé de 2 unités de production de go° MW chacune. Equipé d'un groupe turbo-alternateur pour chaque unité de production, celui-ci est situé en salle des machines. I -Se de débuter, porte sur le risque d'inondation de la centrale. Il s'agit d'expertises indépendantes commanditées par la CLS lors de ses visites décennales à la centrale nucléaire. Largementfinancées par le Conseil Général, ces études soulèvent des questions qui permettent à l'exploitant lui-même d'avancer dans sa maîtrise du risque. La première expertise date de 1989.A cette époque, la CLS s'était interrogée sur l'évaluation de la sûreté pendant l'arrêt de la centrale pour révision. Elle avait également commandé une étude radio écologique de l'environnement proche du site. La CLS, une institution indépendante Créée à l'initiative du Conseil Général en 1977 en même temps que la centrale, la Commission Locale de Surveillance (CLS), la première en son genre, se réunit deux fois par an sous la présidence du Président du Conseil Général. Elle a pour mis- fi -Pa sion principale d'assurer une information objective et indépendante à la population sur la centrale de Fessenheim. Sa composition même garantit de sa neutralité et de son indépendance. En effet, la CLS regroupe des élus du Conseil Général, des élus des communes riveraines et des représentants des différentes associations de protection de l'environnement. A ceux-là s'ajoutent « les invités permanents », garants d'une certaine technicité et autorité, que sont le Préfet, le Directeur Régional de la recherche et de l'Environnement (DRI RE), le président de la centrale nucléaire et les représentants d'EDF, exploitant du site. En fonction des thèmes développés,des experts indépendants viennent compléter cette formation. Pour tous renseignements : Commission Locale de Surveillance : 03 89 30 65 02 Mise en service en 1977, la centrale nucléaire de Fessenheim, construite sur le Grand Canal d'Alsace, à une trentaine de kilomètres de Mulhouse, est la plus ancienne centrale française en exploitation. A 29 ans, la doyenne du parc nucléaire français produit plus de go% de la consommation électrique alsacienne. haut-rhin• 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :