[68] Haut-Rhin magazine n°1 jan/fév 2005
[68] Haut-Rhin magazine n°1 jan/fév 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de jan/fév 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,0 Mo

  • Dans ce numéro : prévenir les risques d'inondation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Personnes âgées tt Je transmets » un dossier qui facilite la vie Depuis bientôt un an les personnes âgées des cantons de Neuf-Brisach et d'Ensisheim peuvent disposer d'un nouvel outil de communication qui leur est spécialement destiné. Il s'agit d'un dossier de liaison qui réunit dans un même classeur tous les documents qui les concernent : compte-rendu de visite, cahier de liaison,fiche de renseignements et d'actions de soins... Chacun des intervenants auprès de la personne âgée, y compris la famille, est invité à y écrire ses remarques, à poser ses questions et à répondre aux questions des autres. Ce classeur appartient, bien sûr, à la personne âgée et est conservé à son domicile. Il porte un nom qui symbolise bien sa vocation « je transmetsn. ACTUaliti J,'. &hm -•, I.Inadt re..,n•it tif l'AISIIN Je transmets » est un dossier de liaison entre tous les intervenants auprès de la personne âgée. Il est proposé à toutes les personnes âgées par l'assistante sociale du pôle, dans les cantons de Neuf-Brisach, d'Ensisheim et Andolsheim. Questions à... Hubert Miehe Conseiller Général du canton de Neuf-Brisach ■ Conseiller Général du canton de Neuf-Brisach Comment est née l'idée d'un tel dossier de liaison ? Les intervenants auprès de la personne âgée dépendante se sont multipliés en partie en raison de la mise en place de ! Allocation Personnalisée eutonomie. Rapidement, les pôles gérontologiques III-Ried-Rhin et Ensisheim ont réuni une commission de travail pour coordonner ses activités. Autour de l'assistante du pôle et en présence de tous les partenaires sanitaires et sociaux, salariés ou privés, l'idée de créer un outil de transmission des informations s'est tout de suite imposée. Ce cahier de liaison devrait permettre d'agir avec cohérence et en toute transparence auprès de la personne âgée dépendante. Le travail des différents 32 e [1—,114 aidants serait ainsi grandementfacilité. En tant que médecin généraliste mon expérience du carnet de santé chez l'enfant et de celui mis en place pour les adultes avait prouvé l'utilité d'un tel instrument de travail. C'est un outil très concret ? Effectivement, le classeur de liaison, communément appelé « Je transmets »,est un outil de travail très concret. permet d'avoir des informations précises au quotidien mais aussi de replacer les choses quand la personne âgée ne se souvient plus. assure la chronologie et l'inscription dans le temps des actions de la vie de tous les jours tout en assurant la cohérence des interventions auprès de la personne âgée dépendante. On y trouve le compte-rendu de visite pour les infirmières, des fiches de renseignements pour l'aide ô domicile et les actions de soins mises en place par les médecins. Chaque intervenant, famille comprise, assistante sociale, infirmière libérale, aide-soignante, kinésithérapeute, pharmacien, tuteur,ou toute j personne agissant auprès de la personne âgée, inscrit le motif de ses interventions et facilite ainsi le travail de l'ensemble des partenaires. Quel premier bilan peut-on tirer de cette expérience ? L'implication des professionnels dans la conception et l'utilisation du classeur est remarquable. so dossiers sont actuellement en service auprès des personnes âgées aidées. Réunir en un seul dossier l'ensemble des documents déjà existants et utilisés par les différents professionnels semble sécuriser la personne âgée et rassure les familles. Le suivi de la prise en charge est meilleur et la communication entre tous les acteurs est plusfacile. Nous projetons pour l'avenir d'utiliser ce dossier comme un instrument de liaison entre nous et l'hôpital. Nous travaillons actuellement sur les mesures ô mettre en place pour faciliter le retour à domicile de la personne âgée hospitalisée. « Je transmets » est un élément important et qui a sa place dans le retour ô domicile.
Le Val d'Orbey Beau par naturerri ir Voie de passage ancestrale entre l'Alsace et la Lorraine, fréquenté dès le néolithique, le Val d'Orbey a toujours constitué une unité humaine, économique et administrative forte.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :