[68] Haut-Rhin magazine n°1 jan/fév 2005
[68] Haut-Rhin magazine n°1 jan/fév 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de jan/fév 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Haut-Rhin

  • Format : (215 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,0 Mo

  • Dans ce numéro : prévenir les risques d'inondation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
LE POINT s $14.1- yakeAgrStode. Tu• demi khaisgeur• ecrausacougiques J tequette Visite du nouveau tracé : ▪ Le giratoire de Saint-Gilles constitue la porte d'entrée ouest de la déviation. Aucun autre accès à la déviation n'est possible entre ce carrefour et le demi-échangeur de la RD 7. Le long de la rue de la Vallée, la déviation s'enfonce 4,5 mètres en dessous du terrain naturel sur 87om. Elle est surmontée d'une « casquette » de 3 mètres de large et d'un écran transparent. Le dessus de la casquette permet l'aménagement d'une promenade paysagère. O Au niveau du Collège Prévert, un giratoire de retournement et un parking permettent le stationnement des cars de transport scolaire. é'14'• La promenade se transforme en piste cyclable jusqu'au pont de la rue des Trois Epis. Entre le Pont de la Rue des Trois Epis et le « La traversée de Wintzenheim aux demi-échangeur de la heures de pointe », le film à éviter ! RD 7, la déviation est encadrée par deux talus et reste en niveau inférieur. Puis, elle remonte progressivement jusqu'au carrefour de la RN 83. Q Un giratoire permet de sécuriser le carrefour avec la RN 83, qui permet également le passage des véhicules agricoles. FOA l'approche du giratoire de la Croix Blanche, des merlons végétalisés de 3 mètres de haut garantissent le confort acoustique des (nouveaux) quartiers d'habitations. La déviation atteint une longueur totale de 4,3 km. 26. ['à% haut- rhin Wintzenhelm trashoo frwriuns acoustiques Colma Déviation de Wintzenheim La RD 417 sous les projecteurs Faut-il le rappeler ? La future déviation de la RD 417 répond à un double objectif. Elle permet, d'une part, au trafic de transit quotidien d'éviter la traversée de Wintzenheim, et d'autre part, elle améliore sensiblement la desserte touristique de la Vallée de Munster. Mais aujourd'hui, où en est-on du projet ? Dernière phase avant sa réalisation concrète, la déclaration d'utilité publique vient d'être prononcée par le Préfet du Haut-Rhin. Ce n'est pas encore un film, juste une bande annonce,qui présente ce que sera dans les années à venir l'entrée dans la Vallée de Munster. Pour bien comprendre, revenons sur le scénario. En juillet 2004, la commission d'enquête publique rendait son verdict en donnant un avis favorable au projet de déviation de la RD 417 par le Nord de l'agglomération de Wintzenheim. En octobre 2004, le Conseil Général s'est prononcé, par une déclaration de projet, sur les motifs et considérations qui justifient l'intérêt général de l'opération. Le Préfet signait le mois suivant l'arrêté de déclaration d'utilité publique. Cette année, la suite logique des événements devrait voir le lancement des premiers appels d'offre. En arrêt sur image, le niveau de protection acoustique est tout à fait conforme aux normes en vigueur, et l'ouvrage s'insère a u mieux dans le paysage notamment grâce à la fameuse « casquette » qui masque la chaussée le long de la rue de la Vallée, à Wintzenheim. Le parcours se déroule comme un ruban. Il assure un nouvel itinéraire fluide et lisible jusqu'à Colmar, ainsi qu'une meilleure sécurité des usagers grâce à la mise en place de carrefours giratoires. Le Conseil Général, producteur de l'opé ration, consac re à cette réalisation 27 millions d'euros.
Petite enfance action Gardons nos enfants près de chez nous ! Avec un taux de natalité légèrement plus important que la moyenne nationale et un taux d'activité des femmes en constante augmentation, la question de l'accueil des jeunes enfants devient un enjeu important pour notre département. Face à la forte demande de la part des parents, l'existence de services d'accueil de la petite enfance peut faire pencher la balance dans le choix de l'installation des jeunes ménages. Une donnée que les intercommunalités du Haut-Rhin ne négligent pas.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :