[66] L'accent Catalan n°91 nov/déc 2015
[66] L'accent Catalan n°91 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Orientales

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 55,2 Mo

  • Dans ce numéro : 1er département bio de France !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
De Perpignan à Arles-sur-Tech, le bus à 1 € remporte un franc succès. Habitants du pays, curistes, tous ici apprécient cette ligne aussi belle que fonctionnelle. En route pour une heure de trajet, sur les routes du Vallespir, au cœur des villages, au pays du thermalisme. Perpignan 26 Le Boulou Céret 15 h 20 au départ de Perpignan, monte jusqu’à Prats-de-Mollo et reste là trois quarts d’heure, juste le temps d’un café avant de redescendre. Un lien s’est tissé, tout en sourires et regards. Décidément j’aime vraiment mon métier et cette ligne ! » déclare Jean. Il y a également ces paysages à couper le souffle… « Surtout tôt le matin, quand je monte sur les flancs du Canigó et qu’au loin, je vois les Albères tomber dans la mer avec en toile de fond le soleil qui se lève… Une vraie récompense qui me donne du baume au cœur pour toute ma journée » conclut Jean.'21 LA FICHE HORAIRE DES LIGNES 300440 o Amélie-les-Bains Ligne Perpignan - Arles-sur-Tech  : joindre l’utile à l’agréable Fortement développée après la grande inondation de 1940 qui détruisit la voie de chemin de fer, la ligne de bus qui relie Perpignan à Arles-sur-Tech est de ces liaisons qui s’inscrivent dans l’histoire du pays. « Cet itinéraire a beaucoup évolué au fil du temps. » explique Jean Aguilar, conducteur de bus depuis 32 ans. « Je me souviens de toutes ces dames sans permis qui l’empruntaient hier pour aller faire leurs courses à Perpignan, poursuit-il. Et puis la ligne a perdu un peu de sa clientèle. Jusqu’à l’arrivée du bus à 1 € qui a changé la donne et ouvert de nouvelles perspectives. Aujourd’hui mes passagers viennent de tous horizons. » Bien sûr, il y a pas mal de curistes qui de mars à novembre l’empruntent pour rejoindre leur centre thermal. « Beaucoup sont surpris par le prix et, du coup, en profitent pour prendre la poudre d’escampette sitôt les soins terminés. Direction la plage, Collioure, Argelès… », raconte Marie- Neige Cédo, agent d’accueil en gare routière d’Amélieles-Bains. C’est la première personne que les visiteurs rencontrent en descendant du bus, alors évidemment tous se tournent vers elle pour des renseignements. « Carte en main, je leur indique le cloître d’Arles, le musée d’Art moderne de Céret, l’Espagne toute proche… » Mais au-delà des touristes, la ligne remporte également un franc succès auprès des habitants du Vallespir. Tôt le matin, lors du premier départ à 5 h 20, pas mal d’actifs partent prendre le train pour Paris ou vont travailler à Perpignan. Jean nous confie  : « Forcément, pendant l’heure du trajet, des liens se tissent. Je les entends discuter même si l’horaire les laisse quelque peu endormis. » Un peu plus tard, ce sont les enfants qui montent dans le bus. « C’est vraiment sympa. J’écoute leurs jeux, je les vois « UN LIEN S’EST TISSÉ, TOUT EN SOURIRES ET REGARDS. DÉCIDÉMENT J’AIME VRAIMENT CETTE LIGNE ! » grandir. Depuis toutes ces années que je suis derrière mon volant, je les ai même vus devenir parents à leur tour. » se remémore Jean, ému. Ensuite, il y a les personnes plus âgées qui vont voir leur médecin ou descendent au marché de Céret le samedi matin. « Et puis il y a ce monsieur qui, tous les jours, prend le bus de LA FICHE HORAIRE DES LIGNES 300-340 LE PLAN DU BUS À 1 E LE PLAN DU BUS À 1 € Arles-sur-Tech o0 ° 0 00
Un logo riche d’histoires Un logotip ric d’històries CONSEIL GENERAL PYRENEES-ORIENTALES Quatre traces rouges sur fond jaune  : ça vous est certainement familier ? Bien sûr... il s’agit du logo du Conseil Général des Pyrénées- Orientales ! Partout où vous le trouvez, vous pouvez être sûr que le Conseil Général agit pour vous. Créé en 1999, il reprend les couleurs du drapeau catalan. Comment aurait-il pu en être autrement ? Les Catalans s’identifient au « sang et or ». C’est un symbole fort et incontournable de l’identité de notre territoire. Une origine légendaire À l’origine de ces couleurs, plusieurs légendes. C’est de l’une d’entre elles – la plus répandue (peu importe si comme toutes les légendes elle tord un peu le cou à l’histoire) – que le Conseil Général s’est inspiré pour humaniser son logo, rendant ainsi hommage au courage et à la solidarité dont a fait preuve Guifré El Pilos, nommée « Père de la patrie catalane », envers Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne. Afin de soutenir son empereur dans la lutte contre les Normands qui envahissaient la France, Guifré partit avec toute son armée à sa rescousse. Il fit preuve d’une grande audace, mais au cours du combat une flèche le blessa gravement. À l’agonie, il reçut la visite de Charles le Chauve. Près de sa litière se trouvait un bouclier d’or, totalement vierge. Pour le remercier de sa bravoure, l’empereur trempa ses doigts dans la blessure de Guifré, et traça quatre barres de sang sur le bouclier d’or, donnant ainsi à la Catalogne ses armoiries d’or à quatre pals de gueules. 27 català Le logo du Conseil Général des Pyrénées-Orientales est bien connu de tous les habitants du département. Pourtant, derrière sa représentation graphique se cachent des légendes que peu soupçonnent. L’Accent Catalan vous raconte... El logotip del Consell General dels Pirineus Orientalsés ben conegut dels habitants de Catalunya Nord. Tanmateix, darrere la seua representació gràfica, s’amaguenllegendes que poca gent sospita. L’Accent Catalan vos ho conta... Quatrellepissades roges sobre fons groc  : fa que això vosés familiar ? És clar... es tracta del logotip del Consell General dels Pirineus Orientals ! A pertot on el trobeu, podeu estar segur que el Consell General actua per a vós. Creat el 1999, reprèn els colors de la bandera catalana. Com podia ser altrament ? Els catalans s’identifiquen al « sang i or ». És un símbol fort i ineludible de la identitat del nostre territori. Un origenllegendari A l’origen d’aqueixos colors, diversesllegendes. És d’una d’elles, la més difosa (poc importa si, com totes lesllegendes, torça el colla la història), que el Consell General es va inspirar per humanitzar el seu logotip, i fent homenatge al coratge i a la solidaritat demostrats per Guifré El Pilós, dit « Pare de la pàtria catalana », envers Carles el Calb, nét de Carlemany. Per tal d’ajudar el seu imperador en lalluita contra ens Normans que invadíen França, Guifré marxà ambel seu exèrcit. Donà proves d’una gran audàcia, mes durant el combat, una fletxa el ferí greument. Agonitzant, rebé la visita de Carles el Calb. Prop de la seuallitera hi havia un escut d’or, del tot verge. Per a regraciar-lo de la seua bravesa, l’emperador ficà els seus dits dins la nafra de Guifré i traçà quatre barres de sang sobre l’escut d’or, donant així a la Catalunya el seu blasó d’or ambquatre pals de gules. 897 Guifré el Pilos meurt le 11 août. Il repose au Monastère royal de Santa-Maria-de-Ripoll. Guifré el Pilós mor l’11 d’agost. Jeu al Monestir Reial de Santa Maria de Ripoll. 1150 Les 4 pals (barres) apparaissent pour la première fois très clairement dans un document signé par le comte Ramon Berenguer IV. Els 4 pals (barres) apareixen per primera vegada molt clarament en un document signat pel Comte Ramon Berenguer IV. 1999 Christian Bourquin, élu Président du Conseil Général, a modernisé le logo du Conseil Général tout en rendant plus explicite la référence à la légende de Guifré el Pilos. Christian Bourquin, elegit President del Consell General, modernitza el logotip del Consell General tot fent més explícita la referència a lallegenda de Guifré el Pilós.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :