[66] L'accent Catalan n°91 nov/déc 2015
[66] L'accent Catalan n°91 nov/déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°91 de nov/déc 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Orientales

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 55,2 Mo

  • Dans ce numéro : 1er département bio de France !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
ceQUER.. MX Sure Queacus SUBER Alzno Le chêne vert RÉGION NATURELLE  : versants méditerranéens des Aspres, Albères, Vallespir, Fenouillèdes et Conflent ÉTENDUE DE LA YEUSERAIE DÉPARTEMENTALE  : plus de 37 000 ha RÉGION NATURELLE  : Cerdagne, Capcir, Haut Conflent et Haut Vallespir ÉTENDUE DE LA PINÈDE À CROCHETS DÉPARTEMENTALE  : 27 000 ha LONGÉVITÉ  : plusieurs siècles (certains pins à crochets ont aujourd’hui plus de 1000 ans)/, Le châtaignier/,/, dfier/RÉGION NATURELLE  : Vallespir et vallées des Albères ÉTENDUE DE LA CHÂTAIGNERAIE DÉPARTEMENTALE  : 9 000 ha LONGÉVITÉ  : 500 à 1000 ans ESSENCE  : feuillu Le micocoulier (1 t't'7 ('RÉGION NATURELLE  : terres irriguées, ravins des Albères et du Bas Vallespir ÉTENDUE DE LA MICOCOULERAIE DÉPARTEMENTALE  : 150 ha LONGÉVITÉ  : 500 ans ESSENCE  : feuillu LONGÉVITÉ  : 200 à 500 ans (peut aller jusqu’à 1 500 ans) ESSENCE  : feuillu FLORAISON  : avril à mai UTILISATION PRINCIPALE  : bois de chauffage Le pin à crochets Le chêne-liège RÉGION NATURELLE  : Aspres, Albères et Bas Vallespir ÉTENDUE DE LA SUBERAIE DÉPARTEMENTALE  : 5 500 ha LONGÉVITÉ  : 300 ans ESSENCE  : feuillu FLORAISON  : avril-mai ESSENCE  : résineux FLORAISON  : mai à juin UTILISATIONS PRINCIPALES  : bois d’œuvre (sciage, caisserie…), bois d’industrie (papeterie), bois énergie (plaquettes forestières pour chaudières collectives) et plus récemment bois de structure dans la construction (charpente…). FLORAISON  : juillet-août UTILISATIONS PRINCIPALES  : production du bois d’œuvre (menuiserie, lambris…), bois d’industrie et bois énergie (plaquettes forestières pour chaudières collectives). FLORAISON  : avril UTILISATIONS PRINCIPALES  : production de divers objets tels que le fouet ou encore la cravache. UTILISATIONS PRINCIPALES  : production de bouchons de liège et de matériaux isolants. ÉONelh GENERAL PYRENEES-ORIENTALES L’ACTION EN PLUS DU CONSEIL GÉNÉRAL Soutenir la mise en place d’équipements de sécurisation contre les incendies de forêt au sein des massifs sensibles. L’ACTION EN PLUS DU CONSEIL GÉNÉRAL Soutenir l’étude lancée par le Parc naturel des Pyrénées catalanes visant à normaliser le bois de pin à crochets comme bois de structure. Habituellement réservée aux espèces emblématiques nationales, cette démarche innovante de mise aux normes européennes permettra d’utiliser le bois du pin à crochets comme bois de charpente pour la construction. Il est actuellement en phase d’être normé. L’ACTION EN PLUS DU CONSEIL GÉNÉRAL Soutenir l’étude de faisabilité réalisée par le Syndicat des Propriétaires forestiers pour relancer une filière de piquet dans le département (étude en cours). L’ACTION EN PLUS DU CONSEIL GÉNÉRAL Mise à disposition de l’ESAT de Sorède de plants de micocouliers, produits à la pépinière départementale. L’objectif ? Tester et identifier les bonnes techniques de plantation grâce à des boisements expérimentaux. L’ACTION EN PLUS DU CONSEIL GÉNÉRAL Mise en place d’une opération de collecte et de recyclage des bouchons en liège dans le cadre du plan départemental de valorisation du chêneliège (amélioration du potentiel subéricole, sécurisation contre les incendies, animation de la filière et programme de recherche). L’objectif est de récupérer les bouchons de liège dans différents points de collecte, de les trier et de les transmettre à une unité de transformation en matériaux isolants. Pour 50 000 bouchons collectés, c’est 10 chênes-lièges qui sont plantés dans la pépinière départementale. IR mi mi mua 11 _mua www.cg66.fr - Protéger durablement notre cadre de vie
Assises du Tourisme, Le Languedoc-Roussillon, une des grandes destinations touristiques françaises Notre région est la 4 e destination touristique la plus appréciée des Français et des étrangers pour la diversité de ses atouts tels que la gastronomie, la beauté des paysages, les monuments et musées. De plus, ce secteur d’activité, créateur de richesses et d’emplois, est en croissance continue depuis plusieurs années. Avec 15 millions de touristes par an, dont 5 millions d’étrangers, il génère 7 milliards d’euros de recettes soit 15% du PIB. L’activité touristique n’a cessé de croître avec une augmentation de la capacité d’accueil, du nombre de nuitées, du nombre d’entreprises et du chiffre d’affaires généré. 15 000 établissements d’hébergement et de restauration et 3 000 entreprises qui œuvrent dans le champ des activités touristiques et du voyage représentent 7% de l’emploi total, soit près de 60 000 emplois salariés directs. De nouvelles ambitions pour une stratégie touristique innovante Se mobiliser, innover pour le tourisme en Languedoc-Roussillon, telle est la priorité de la politique menée par la majorité régionale. Ainsi, le nouveau schéma régional adopté par les élus est bâti sur trois piliers que l’on retrouve dans notre politique touristique  : l’attractivité, l’excellence et la proximité. L’attractivité de notre territoire continue à être développée par des efforts importants de la Région de promotion de notre image en France, et à l’international à travers la marque Sud de France. C’est aussi diversifier notre offre touristique par filière qui doit permettre d’allonger la durée des saisons et donc d’augmenter les recettes. C’est également développer la montée en gamme des offres touristiques, et être capable d’offrir EN BREF Région 1 Pour le rayonnement la Région met l’accent sur l’emploi et la formation des Pyrénées-Orientales À l’initiative de Christian Bourquin, Président de la Région, tous les acteurs de la filière Tourisme se sont donné rendez-vous à Thuir pour participer aux 7 es Assises régionales du Tourisme. Ce fut l’occasion de présenter un bilan de notre offre touristique et de rappeler les prochains grands axes de la politique régionale. un tourisme toujours plus équilibré et durable. Concrètement, pour favoriser et valoriser ce secteur, il est indispensable de solidifier son socle, c’est-à-dire ses employeurs et ses salariés, par la formation. L’emploi et la formation sont des défis majeurs auxquels la Région s’attelle avec énergie et détermination. C’est pourquoi le schéma régional des formations en tourisme a été adopté pour répondre aux enjeux de cette filière  : revaloriser l’image des métiers, accompagner les entreprises, sécuriser les parcours des actifs, adapter l’outil de formation. Le Syndicat mixte du Parc régional d’activité économique (PRAE) François Arago à Rivesaltes, qui associe la Région et la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée, a été installé en janvier dernier en présence de Christian Bourquin, Président de la Région, Hélène Giral, Marcel Mateu, Françoise Bigotte, Jacques Cresta, représentant la Région Languedoc-Roussillon, et d’André Bascou et Jean-Pierre Cot pour l’Agglo. Dédié à la logistique, ce PRAE d’environ 80 hectares viendra renforcer l’excellence des Pyrénées-Orientales dans ce secteur avec des acteurs reconnus tels le Marché Saint- Charles, le Distriport du Boulou, Port-Vendres, l’Aéroport de Perpignan, tous ces acteurs du transport, de la logistique et de l’import/export du département des Pyrénées- Orientales. L’investissement de la Région sera à terme de 35 millions d’euros. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :