[66] L'accent Catalan n°74 jan/fév 2013
[66] L'accent Catalan n°74 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Orientales

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 92,4 Mo

  • Dans ce numéro : c'est pour vous que le Conseil Général agit toute l'année !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
d o s s ier 7 Une économie vraiment soutenue ! Le Conseil Général s’investit aux côtés des entreprises des Pyrénées-Orientales. Il soutient l’économie sociale et solidaire qui représente plus de 13% des emplois dans le département. En inscrivant une clause d’insertion sociale dans ses marchés de travaux publics, le Conseil Général demande aux entreprises retenues de réserver un certain volume d’heures de main-d’œuvre à des personnes intégrées dans un dispositif d’insertion. Par son appui aux zones d’activités économiques attractives, il offre aux entreprises la possibilité de s’installer sur des sites d’accueil performants. Avec un chiffre d’affaires de près de 4 milliards d’euros par an, le transport, la logistique et le négoce international constituent un des piliers de l’économie départementale. Plus de 800 entreprises, près de 9 000 emplois directs se concentrent dans ces filières regroupées autour de six sites logistiques à vocation internationale, fédérés par le syndicat mixte Plate-forme Pyrénées Méditerranée MP2. Il s’agit du Grand Saint-Charles à Perpignan, du port de Port-Vendres, du Distriport du Boulou. On peut y ajouter l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes, la gare de Cerbère et l’Espace Entreprises Méditerranée de Rivesaltes qui accueille près de 500 porteurs de projet par an. Des sportifs 8 encouragés ! Véritable lieu de vie du sport départemental, la Maison départementale des sports du Conseil Général, regroupe à Perpignan 40 comités sportifs du département, soit plus de 1 330 clubs sportifs qui représentent près de 115 000 licenciés. Ce centre de ressource unique permet à tous les licenciés sportifs en convention avec le Conseil Général de bénéficier d’un suivi médical, grâce à son centre de sport santé. 10 Des communes où il fait bon vivre ! 9 Notre patrimoine, on nous l'envie ! Palais des Rois de Majorque, Chapelle Notre-Dame des Anges, Château Royal de Collioure, Prieuré de Serrabona, forteresse de Mont-Louis et Fort Libéria de Villefranche-de-Conflent classés au patrimoine mondial de l’UNESCO… notre département a la chance de posséder un patrimoine architectural, religieux, civil ou militaire, important et préservé. Il est également le seul en France à s’être doté d’un Centre de conservation et de restauration du patrimoine qui conserve, sécurise, restaure et valorise les milliers d’œuvres d’art conservés dans les 500 églises, chapelles et autres lieux emblématiques de notre territoire, ainsi que les barques catalanes. L’archéologie, les musées, la musique traditionnelle, le patrimoine maritime avec la rénovation des barques catalanes sont aussi quelques-uns des domaines d’intervention soutenus par le Conseil Général. Le Conseil Général a fait du partenariat avec les 226 communes des Pyrénées- Orientales, l’un des piliers de sa politique d’aménagement du territoire. Chaque année, l’aide financière accordée aux communes au travers des programmes d’investissement tels que les projets structurants, l’eau potable, l’assainissement, la construction et l’aménagement des équipements de proximité, les voiries ou bâtiments communaux, s’élève à près de 40 millions d’euros. Par cette action, le Conseil Général améliore la qualité et le cadre de vie des habitants. 8
d o s s ier Des collèges 11 à la hauteur ! 12 Les paysages, l'agriculture... tout naturellement ! Les Pyrénées-Orientales rassemblent sur un même territoire 10 réserves naturelles, pour la protection, la conservation et la gestion du milieu naturel, dont une Réserve marine naturelle qui s’étend sur 650 ha de mer entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère. C’est aussi 23 sites classés d’exception tels que les Bouillouses (27 lacs et étangs), Paulilles, le Canigó, classé « Grand Site de France ». Sans oublier, le Parc naturel régional Pyrénées Catalanes qui couvre un quart du territoire des Pyrénées-Orientales, et le premier Parc naturel marin de Méditerranée, qui couvre 4 019 km 2 d’espace marin et s’étend sur plus de 100 km de côtes de Leucate à Cerbère. Il y a aussi les sites de nature plus ordinaires, tel le lac de la Raho, poumon vert de l’agglomération de Perpignan aux paysages remarquables qui est fréquenté par plus d’un million de visiteurs par an. Afin de protéger au mieux les espaces agricoles et naturels et lutter contre l’accélération de l’urbanisation, le Conseil Général dispose d’un outil adapté pour les communes : les PAEN (Périmètres agricoles et naturels), qui permet la création d’espaces protégés de l’urbanisation, réservés à l’agriculture et/ou à la protection de l’environnement. En octobre 2010, le premier PAEN de France, d’une surface de 281 ha a été créé sur les communes de Canohès et Pollestres. Pour le secteur agricole, le Conseil Général a élaboré un nouveau programme d’aide fondé sur la notion de proximité, à travers trois axes forts : la valorisation des circuits courts de commercialisation et la qualité des pratiques alimentaires locales, la mise en avant de l’agriculture dans la ruralité, et l’appui aux producteurs fragilisés. Chaque année, le Conseil Général investit plus de 20 millions d’euros dans la construction, la rénovation, la restructuration ou l’entretien des 30 collèges du département. Musique, danse, théâtre, cinéma, à travers son Plan départemental d’éducation artistique et culturel, le Conseil Général fait entrer les arts dans les collèges. Aux petits soins pour les élèves, il investit dans le matériel informatique et les équipements sportifs ; améliore la qualité des repas dans les restaurants scolaires. Chaque jour, le Conseil Général transporte, avec une flotte de 500 véhicules scolaires dont 130 aménagés pour le transport des élèves handicapés, plus de 6 000 collégiens vers leurs établissements. Qui dit Sécurité, 13 dit efficacité ! Premier financeur du Service départemental d’incendie et de secours, le Conseil Général a lancé depuis 2007 un vaste plan de casernement de plus de 100 millions d’euros qui prévoit 44 constructions et réhabilitations de casernes sur une période de 15 ans. Ainsi tous les habitants des Pyrénées-Orientales bénéficient d’un service de secours d’urgence, rapide et efficace. Localisée à Perpignan, la plate-forme 112 SAMU/SDIS des Pyrénées-Orientales réceptionne, traite et oriente toutes les demandes de secours du département reçues sur le 15, le 18 et le 112. En équipant la quasi-totalité des communes du département (213 sur 226) de défibrillateurs, le Conseil Général a été le premier de France à déployer un tel dispositif, pour sauver des vies, sur l’ensemble du territoire. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :