[65] Hautes-Pyrénées n°67 nov-déc 12/jan 2013
[65] Hautes-Pyrénées n°67 nov-déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de nov-déc 12/jan 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hautes-Pyrénées

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : mission déneigement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
mag’actu DÉMOCRATIE LOCALE RENCONTRE AVEC LES MAIRES Le 29 octobre dernier, Daniel Frossard, Président de l’Association des Maires des Hautes-Pyrénées, réunissait les élus locaux, pour les rencontres annuelles, au Parc des Expositions de Tarbes. DÉVELOPPEMENT HAUTES-PYRÉNÉES SANS FRONTIÈRES Le Conseil Général des Hautes-Pyrénées et la Diputación de Huesca ont créé, au début de l’automne, un centre de coopération transfrontalier Huesca-Pirineos/Hautes-Pyrénées, une structure originale et innovante dont l’objectif est de mettre en commun des moyens pour agir plus efficacement au service du développement de nos territoires respectifs. Composé d’élus, mais aussi de représentants du monde associatif, économique et universitaire, d’acteurs du tourisme, des sports et de la culture, ce centre sera chargé de définir et mettre en œuvre des actions communes à l’échelle des deux territoires. Situés au centre de la chaîne des Pyrénées, avec les plus hauts sommets comme trait d’union, la Province de Huesca et le département des Hautes-Pyrénées ont de nombreux atouts communs : un espace montagnard vivant et préservé, un héritage patrimonial commun datant des temps les plus anciens, une richesse inestimable : l’eau, un espace de liberté, d’activités et de loisirs plébiscités par les touristes… Le Conseil Général et la Diputación ont ainsi choisi d’unir leurs forces, leurs ressources, leurs intelligences pour développer l’activité de ce territoire partagé. D’ores et déjà, un budget financé à 65% par l’Europe, sera consacré par le Conseil Général et la Diputación à des actions d’aménagement et de communication touristiques communes en 2012 et 2013. En outre, ce Centre nous permettra « d’être prêts à concourir sur de nouveaux projets européens à partir de 2014 » et d’obtenir ainsi de nouveaux financements de l’Europe, a déclaré Michel Pélieu, Président du Conseil Général, approuvé par Antonio Cosculluela, Président de la Diputación. En présence de Henri d’Abzac, Préfet des Hautes-Pyrénées et Michel Pélieu, Président du Conseil Général, ont été évoqués notamment les états généraux de la démocratie territoriale, l’intervention des services de Gendarmerie et de Police sur le thème de la lutte contre l’insécurité, les incivilités et les troubles de l’ordre public, l’évolution de l’intercommunalité. À l’issue de ces rencontres, un banquet était offert aux élus présents. Profitant de ce moment de convivialité, Michel Pélieu a tenu à rappeler que les politiques publiques doivent aussi s’évaluer à l’aune du bonheur qu’elles créent et non uniquement des richesses qu’elles produisent. « Dans une époque où l’économie guide le monde, la société devient de plus en plus compétitive (…) Au-delà de la compétition nous devons rétablir les coopérations, retrouver une société de l’empathie, de la bienveillance et de la solidarité ». Faisant siens les propos de Michel Crépeau, Michel Pélieu rappelait « Nous devons passer d’une société fondée sur l’avoir à une société fondée sur l’Homme. On a appris à avoir, il va falloir apprendre à être. À être quoi ? À être heureux ! ». « Nous devons passer d’une société fondée sur l’avoir à une société fondée sur l’Homme. » Hautes-Pyrénées Mag 6
25 NOVEMBRE 2012 JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION DE LA VIOLENCE À L’ÉGARD DES FEMMES En France, deux femmes meurent tous les cinq jours sous les coups de leur concubin ou ex-compagnon*. Dans les Hautes-Pyrénées, 389 cas de violences au sein du couple ont été recensés en 2011 et 6 femmes ont été tuées depuis 2006. Ces chiffres terrifiants masquent pourtant une réalité plus insoutenable, celle de tant de femmes qui n’osent pas parler, ni porter plainte. Dans le plan triennal 2011-2013 de lutte contre les violences faites aux femmes, le Gouvernement a réaffirmé sa volonté de lutter contre toutes les formes de violences dont les femmes font l’objet, le proxénétisme, le harcèlement moral et sexuel, les mutilations sexuelles, le mariage forcé. Le Conseil Général est un partenaire engagé dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Prévenir la violence Le Conseil Général assure un accompagnement sur mesure et au plus près des personnes en difficulté grâce aux Maisons Départementales de Solidarité (MDS) réparties sur tout le territoire. Elles travaillent ainsi quotidiennement notamment auprès des femmes, pour prendre en compte les conditions de vie des familles, tenter de réduire les facteurs de tensions au sein du couple, les conflits éventuels au sein de la vie familiale et réintroduire la parole et le dialogue. Informer, accompagner, accueillir les femmes victimes de violences Les services du Conseil Général informent les femmes victimes de violences sur les aides et les solutions envisageables, ils les encouragent, voire les accompagnent, pour exercer effectivement leurs droits. Lorsqu’un enfant est exposé aux violences conjugales, l’accompagnement exige une attention supplémentaire. Si la situation le nécessite, femme et enfant(s) peuvent être accueillis et pris en charge par le Conseil Général dans une Maison Maternelle au titre de la protection de l’enfance. En outre, le Conseil Général apporte un soutien financier aux associations qui œuvrent dans le domaine de la lutte contre les violences faites aux femmes. Il s’agit notamment du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) et du Conseil départemental d’accès au droit (CDAD). Les violences conjugales peuvent toucher tout le monde Les violences sexistes ne sont pas, pour l’immense majorité d’entre elles, le fait de psychopathes, de malades qu’il faudrait soigner. Et elles concernent, pour l’immense majorité d’entre elles, des femmes que tout le monde qualifierait de « banales ». Le quotidien de ces femmes est marqué par des brimades, des agressions physiques et morales, des menaces, des humiliations, des insultes. VIOLENCES CONJUGALES Deux femmes en meurent tous les cinq jours AGISSONS ! ! CONTACTER 3919* *appel anonyme et gratuit Lutter contre les violences faites aux femmes, c’est l’affaire de tous Personne ne peut être indifférent à ce véritable fait de société. Chacun de nous doit se sentir concerné et responsable. Être à l’écoute des femmes victimes, être présent à leur côté, témoigner de leur souffrance peut sauver une vie. Combattre les violences au sein du couple nous commande d’agir partout où la dignité, l’égalité et le respect des droits humains l’exigent. * Étude nationale sur les morts violentes au sein du couple - Délégation aux victimes - ministère de l’Intérieur. LIEUX RESSOURCES Pour le soin Service des urgences Médecin de son choix Dans l’urgence Brigade de Gendarmerie Commissariat de Police 17 Se mettre à l’abri. Un numéro d’appel 115 Pour s’informer Accueil, écoute, orientation Association Bigourdane d’aide aux victimes et de médiation pénale - ABAVEM 05 62 51 98 58 Centre d’information sur les droits des femmes et des familles - CIDFF 05 62 93 27 70 Conseil départemental d’accès au droit - CDAD 05 62 34 96 73 Planning familial 05 62 93 93 26 Maisons Départementales de Solidarité Retrouvez les coordonnées sur : www.cg65.fr Accompagnement Association Bigourdane d’aide aux victimes et de médiation pénale - ABAVEM 05 62 51 98 58 Centre d’information sur les droits des femmes et des familles - CIDFF 05 62 93 27 70 Maisons Départementales de Solidarité Retrouvez les coordonnées sur : www.cg65.fr Maison Maternelle et des Fratries 05 62 41 83 30 Plate-forme d’appel (appel anonyme et gratuit) 3919 Plate-forme internet stop-violences-femmes.gouv.fr Hautes-Pyrénées Mag 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :