[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le 64 roule pour le vélo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
LES GENS D’ICI UN CHEF CUISINIER ADEPTE DE PLANTES AROMATIQUES, UN JOURNALISTE HISTORIEN DES GRAND PRIX AUTOMOBILES, UN PRÉSIDENT DE CLUB DE HOCKEY PASSIONNÉ, UN TRIATHLÈTE AUX TALENTS MULTIPLES, UN DUO D’ARTISTES SENSIBLES... PORTRAITS D’HABITANTS DU DÉPARTEMENT. PAYS BASQUE. Pauline et Juliette, chanteuses. Pauline Junquet a 23 ans, elle est née à Cambo-les-Bains. Elle a découvert la musique au début de son adolescence. Une passion. Juliette Alfonso, 20 ans, originaire de Madagascar, est arrivée dès son plus jeune âge à Itxassou. Le chant et la musique lui ont tendu les bras très vite aussi. Une date importante pour les deux jeunes filles ? Décembre 2014. Elles se croisent à Cambo pour un Kantaldi dans le cadre du Téléthon. « Entre nous le courant est passé dès la balance », s’amuse Juliette. Quelques jours plus tard elles chantaient déjà ensemble. Un duo venait de naître. Quatre ans, des dizaines de concerts et un album plus tard elles poursuivent leur chemin. « Nous vivons l’aventure à fond », glisse Pauline. Un second album en projet et beaucoup de dates. Comme celle du 23 novembre au théâtre de Bayonne. 4 Rectificatif. Dans notre précédente édition, nous avons publié le portrait de Valérie Llebot… sous le nom de Nathalie Lloret. Que ces deux personnes, ainsi que nos lecteurs, veuillent bien nous excuser de cette erreur. ARBUS. Patrick Henche, triathlète. Il est passé d’un sport collectif, le football qu’il a pratiqué au Bleuets de Pau puis au Football club de la vallée de l’Ousse à une activité en apparence plus solitaire la course à pied. En apparence seulement, car Patrick Henche ne peut pas envisager de devenir membre d’un club sans y consacrer du temps et animer le collectif. Au sein de l’Union Gymnique Paloise, le club de ses deux filles, Patrick Henche a pris en main le site web d’un côté et la sono pour les galas et les compétitions de l’autre. « Cela fait partie de ma culture du sport, c’est une forme d’équilibre que l’aspect consumériste pur ne véhicule pas ». Aujourd’hui au Billère Athletic Triathlon, il réitère. Sa passion pour la photo sportive amateur ravit les adeptes de la discipline.
SAUVETERRE-DE-BÉARN. Sylvain Roman, chef cuisinier. Sylvain Roman et sa compagne Nathalie sont venus à Sauveterre-de-Béarnpoursuivre leur cheminement professionnel dans la restauration. C’est dans la maison d’hôtes et restaurant la Maison de Navarre que le chef cuisinier matérialise sa passion pour les plantes aromatiques. A la base de son travail, il y a la source des produits. Viandes et légumes sont de provenance très proche. Et puis il y a le jardin où Sylvain Roman acclimate toutes sortes de plantes dont pas moins de six familles de menthe. Cela donne par exemple, pour accompagner une viande, un jus corsé au romarin et chocolat. Le chef manie la créativité à condition qu’elle sublime le produit. Le bouche-à-oreille fait le reste. BASSUSSARRY. Henri Charpentier, journaliste. Sa carrière à France Inter est derrière lui mais Henri Charpentier n’a jamais vraiment raccroché. Avec son cinquième livre, l’ancien grand reporter spécialiste du sport automobile et du rugby démontre qu’une voix de radio peut aussi se doubler d’une plume alerte. Dans son livre Grands Prix qu’il co signe avec le photographe Bernard Bakalian, Henri Charpentier couvre la naissance de la course auto en France jusqu’au retour du circuit Paul Ricard en 2018. Dans les premières pages du livre Pau occupe sa juste place, Henri Charpentier rappelant que c’est dans la cité béarnaise que l’expression « Grand Prix » apparaît pour la première fois en 1901. Le journaliste qui a côtoyé le plus grands, n’a eu aucun mal à faire préfacer l’ouvrage par Alain Prost et Jean Todt. ANGLET. Grégoire Delage, chef d’entreprise et sportif. Béarnais de Bizanos, Grégoire Delage a vécu à Paris, notamment pour ses études en finances. Après de longues années à la Lyonnaise des eaux, il créait plusieurs sociétés, dans le domaine de l’eau, du Bassin d’Arcachon au Tarnen passant par le Béarnet le Pays basque. « Véritable Angloy », il préside le club de hockey sur glace l’Hormadi qu’il a ramené de la 3 e division, en passant par le championnat d’Espagne, trois titres nationaux (D3, D2 et D1 en 2018). Son club retrouve l’élite nationale (Ligue Magnus) et lui savoure « une remarquable aventure », mais aussi le « rôle social de l’Hormadi qui est riche d’un public populaire et attachant ». Un plaisir non feint chez cet ancien numéro 10 du CASG (devenu Stade français), qui ne dissocie jamais sport et humanité. 64/LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES/www.le64.fr 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :