[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le 64 roule pour le vélo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
CULTURE(S) ANIMATIONS ALUCA DÉPOUSSIÈRE LE PATRIMOINE Sculptures musicales, ateliers, jeux de piste… du château de Pau aux communes du Béarn, l’agence culturelle rend les monuments et l’histoire accessibles et ludiques. Devant l’appétit du public pour le patrimoine, les petits villages qui entendent tirer leur épingle du jeu peuvent désormais s’appuyer sur l’expertise d’Aluca. La valorisation du patrimoine constitue la matrice de cette agence culturelle installée à Andoins et qui met en œuvre de nouveaux outils afin de sortir des sentiers battus. En 2017, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, le conseil municipal de Sainte-Colome, aux portes de la vallée d’Ossau, envisage d’inscrire le village dans la liste des sites à découvrir. Les élus se tournent alors vers Laure-Emilie Rabec, Candy Paccaud et Audrey Alexandre pour proposer au public une visite fournie en repères historiques mais accessible au plus grand nombre. « Nous avons composé une visite qui alliait des éléments scientifiques sur le patrimoine et le côté vivant 28 La communauté des communes de la vallée d’Ossau a fait appel à Aluca pour sensibiliser les enfants des écoles au patrimoine ossalois. de la vie du village racontée par les élus et les habitants eux-mêmes », explique Laure-Emilie Rabec, directrice d’Aluca. Varier les approches Après avoir répondu à un appel à projet du Conseil départemental, Aluca s’est vue confier, pour l’année 2018, l’animation de la commanderie de Lacommande, en partenariat avec Eclat de Lyre pour le volet artistique. L’objectif est de mieux faire connaître ce haut lieu historique du Béarn. « Nous sommes sur le site d’un ancien hôpital jacquaire bâtit en 1128, qui fut un lieu très prospère au cours des 12 e et 13 e siècles. L’ensemble est composé d’une église, d’un jardin, de la commanderie et du cimetière », précise Laure-Emilie Rabec. Des ateliers pour le jeune public, sur le thème du vitrail et du bestiaire roman, ainsi qu’une fête médiévale ont jalonné l’été. En septembre, des classes de Pau et de Vielleségure ont vécu une journée hors du temps à la commanderie, passant d’un atelier pédagogique à un jeu de piste à travers le site historique. Laure-Emilie Rabec, Candy Paccaud et Audrey Alexandre sont des passionnées. Elles sont toutes trois titulaires du master Valorisation du patrimoine culturel de l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Avec Aluca, elles insufflent depuis 2012 un nouvel élan auprès des partenaires qui les missionnent. « Nous avons pour ambition de dépoussiérer le patrimoine et d’y apporter un côté ludique. Nous nous efforçons d’intéresser le public en variant les approches », souligne Candy Paccaud, en charge des publics et de l’action culturelle. Pour son recrutement, Aluca a eu recours à l’aide de la région Nouvelle-
Candy Paccaud animant un atelier de vitraux à la commanderie de Lacommande. Aquitaine et de l’Europe, via le dispositif Cap Amorçage. Car la structure associative est encore jeune, ce qui ne lui enlève pas la confiance d’institutions comme le château de Pau qui s’est ainsi ouvert au land art (sculptures naturelles éphémères) et au yarnbombing (habillage de mobilier urbain en tricot). En 2015, le Musée national a fait appel à l’agence pour les Journées du patrimoine qui avaient pour thème, cette année-là, le 21 e siècle. A priori, le lien n’était pas aisé avec la bâtisse d’Henri IV. « Nous avons opté pour l’installation de sculptures musicales, sous forme de fils d’acier grâce auxquels le public produisait des sons futuristes qui ont laissé un souvenir heureux aux visiteurs comme au personnel du château », se souvient Laure-Emilie Rabec. D’un bout à l’autre du Béarn, on se passe le mot comme à Aydie, pays de Joseph Peyré, où l’association Saint-Jean-des-Vignes a ouvert un sentier de randonnée et a fait appel à l’expertise d’Aluca pour mettre en forme le contenu historique des panneaux apposés le long de la promenade. Ce n’est pas tout, les trois protagonistes de l’agence culturelle ont l’intention d’apprendre l’occitan afin de proposer des animations en langue régionale. n Laure-Emilie Rabec, Candy Paccaud et Audrey Alexandre forment le trio de l’agence culturelle Aluca. Lors de la plantation des noisetiers, cerisiers et châtaigniers. Ces derniers sont issus de semis directs prélevés sur le site. LANGUE BASQUE Permakultura eskela handira Aukera proiektuarekin 600 hurrondo 100 gereziondo eta 72 gaztainondo landatu dituzte Jatsun (Lapurdi) permakulturaren bidez Elkartearen izenak berak salatzen du intentzioa. Aukera. Horra lur eremu bat 28 hektareakoa, ontasun natural zabala, urteetan den horretan utzia. Hor iragan du haurtzaroa Clement Hauvettek. Biziak hortik urrun eraman badu luzaz, azkenean biziak egin du ere berriz horra etortzeko aukera ukan duela, preseski. Eta den horretan utzia, zaintzeko erabakia hartu du, 2 hektareako oihan hazkurriemailea landatuz. Mementoko lau motatako 600 hurrondo landatu dituzte, 100 gereziondo eta 72 gaztainondo. Denak ahal bezain tokikoak. Hortik permakulturaren hautua  : « Eremua baloratzeko eta aldi berean babesteko, epe luzera. Permakultura laborantza berriztatzailea da eta laguntzen du lurraren kalitatea hobetzeaz gain, ereiten duzunaren uztak biltzen ». Permakuntura azaltzeko adibide batemateko, landatu hurrondoak babesteko enbor meta izan daiteke, plastikoaren ordez jarria. Teknika naturalago izateaz gain, estalki eta hozkailu funtzioak betetzen ditu. Hotz egiten duelarik beroa atxikitzen du, eta bero egiten duelarik, hotza. Deskonposatuz egur hilak elikagaiak ekartzen dizkio ondoari, eta ura atxikitzen du. Bide batez, erakutsi nahi dute permakultura bizitzekoaeman dezakeela. Bi langile dira. Hauvettez gain, permakulturan diseinatzaile den Marlène Vissac. Horregatik dute hurraren hautua egin, balio erantsi handia duelako. Olioa egiten daiteke, gainera. Oraino ez dira horretan, baina nahietako bat da. Funtsean, ideiak ez dituzte eskas. Formakuntza eta kultur transmisio gune ere da proiektuak. Dela ikastaldi edo hitzordu kulturalen bidez. Hurraren besta finkatua dute jada urriaren 20rako. Departamenduak berrikuntza sozialaren deialdiaren sariaeman dio. Informazio gehiago  : www.aukera-lcdp.com La permaculture à grande échelle Six cents noisetiers, 100 cerisiers, 72 châtaigniers  : à Jatxou, au sein d’un domaine forestier de 28 hectares, Aukera valorise un important patrimoine naturel en utilisant les techniques de la permaculture. L’association organise aussi des formations et propose des rencontres artistiques. Aukera a été lauréat, en 2017, de l’appel à projets de l’innovation sociale lancé par le Département. 64/LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES/www.le64.fr 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :