[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°78 nov/déc 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de nov/déc 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : le 64 roule pour le vélo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
A La Pierre-Saint-Martin, lors de l’opération On s’y col ! Le temps d’une ascension, la route est fermée aux voitures et réservée aux seuls cyclistes. services d’information géographique, mais aussi chaque particulier », résume Nicole Darasse. La précision, l’exhaustivité et l’actualisation des relevés permettra ensuite aux voies cyclables d’apparaître sur des calculateurs de trajet comme l’application Géovélo, où figurent aujourd’hui une partie des grandes villes françaises. Une « carto party » était organisée en ce sens par le Département en septembre. Objectif  : réunir, le temps d’une journée, public et acteurs des collectivités territoriales afin de cartographier les voies cyclables des Pyrénées-Atlantiques. Pour cette fin d’année, le Département prévoit de mettre en ligne sa propre application dédiée au vélo, sous la marque Vélo 64. Le Département a par ailleurs installé des compteurs de fréquentation. Les données recueillies, LES VÉLO- ÉCOLES SONT INDISPENSABLES AU DÉVELOPPEMENT DES USAGES CYCLISTES 18 croisées avec une enquête de satisfaction menée cet été dans les cols pyrénéens, doivent permettre de mieux comprendre les pratiques et les attentes des cyclistes, et donc d’y répondre de la manière la plus appropriée, notamment en matière d’aménagements. En tête du peloton européen A ce jour, les Pyrénées-Atlantiques disposent déjà d’un réseau cyclable d’environ 600 km (voir carte). A terme, il comprendra 200 km de voies vertes, dont 50% sont déjà en service. Quatre grands itinéraires structurent le département  : selon un axe nord-sud, on trouve l’EuroVelo 1 le long du littoral et l’EuroVelo 3 au centre, tandis que la Véloroute 81 relie transversalement Bayonne à Lestelle-Bétharram et que la route des Cols suit quant à elle la chaîne des Pyrénées de Saint-Jean-de-Luz à l’Aubisque. Traversées par deux véloroutes européennes et ellesmêmes territoire d’échanges transfrontaliers, les Pyrénées-Atlantiques étaient logiquement placées pour jouer les premiers rôles sur la carte de l’Europe du vélo. Opportunité qu’a saisie le Département en prenant naturellement la tête du projet AtlanticOnBike, qui vise à développer et promouvoir la fameuse EuroVelo 1. Egalement appelée Route de l’Atlantique, ou Vélodyssée dans sa partie française, elle reliera à terme Sagres, au sud du Portugal, au Cap nord, en Norvège, en passant par l’Espagne, la France, l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Irlande et l’Ecosse. Soit un total de 8 200 km que l’on couvrira en cinq mois de pédalage. AtlanticOnBike réunit aujourd’hui des représentants de chaque pays traversé, mais aussi la Fédération européenne de cyclistes (ECF), des entreprises spécialisées dans la collecte et le partage de données, ainsi que l’université du Lancashire central (UCLAN) pour la mise au point de méthodologies d’études. « Ce groupe de travail est là pour faire émerger cet itinéraire dont la partie française, entièrement jalonnée, est déjà aménagée à 80% en site propre », rappelle Nicole Darrasse, la madame vélo du Département. « Nous voulons porter cette véloroute à la connaissance du public et promouvoir, tout particulièrement auprès des jeunes et des seniors, cette belle idée de voyage européen. » A vélo, on peut aller loin, très loin. n le64.fr - eurovelo.com - velo.tourisme64.com 1- Arudy, Arette, Bayonne (Albert-Camus et L’Argenté), Bedous, Tardets, Pau (Clermont). 2- Les sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) et les unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis) sont des classes qui accueillent des élèves en difficulté. AaDT 64
AMÉNAGER DES ITINÉRAIRES CYCLABLES Le Département aménage 600 km de voies cyclables. Ce réseau est composé de 200 km de voies vertes dont la moitié est déjà en service. Ces infrastructures sont inscrites dans le schéma cyclable départemental adopté en 2008. Quelque 9 millions d’euros de travaux ont été effectués à ce jour et 10 millions sont en cours de finalisation. Les quatre grands axes structurants que sont les EuroVelo 1 et 3, la Véloroute 81 et la route des Cols sont complétés par 18 boucles départementales créées avec les intercommunalités. FÉDÉRER À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE Le Département pilote deux projets européens. Ederbidea, qui réunit une douzaine de partenaires franco-espagnols, vise à créer des itinéraires cyclables entre Bayonne, MOBILITÉS Cinq actions pour le vélo Pampelune et Saint-Sébastien. Ce programme comprend un important volet de sensibilisation et d’information du public. Le Département est également chef de file du projet AtlanticOnBike qui rassemble six pays et dont l’objectif est de promouvoir l’EuroVelo 1 comme destination touristique d’excellence. Ederbidea et AtlanticOnBike sont financés à 65% et à 75% par le fond européen Feder. CRÉER DES ÉVÉNEMENTS POPULAIRES 64/LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES/www.le64.fr Quel cycliste amateur n’a pas rêvé de pédaler sur une route libérée de tout véhicule à moteur ? Depuis 2015, le Département en a fait une réalité  : elle s’appelle On s’y col ! Cet événement offre la possibilité de réaliser l’ascension de cols pyrénéens, fermés aux voitures pour l’occasion. Cet été, ils étaient quelque 300 participants à monter à La Pierre- Saint-Martin et 600 inscrits pour l’Aubisque. Nouveauté cette année  : le parcours du contre-lamontre du Tour entre Espelette et Saint-Pée-sur-Nivelle. Plus de 600 amateurs s’y sont frottés. Un succès. FORMER DES INITIATEURS À LA MOBILITÉ La formation est un axe essentiel des actions menées par le Département pour le développement des usages cyclistes. Elle commence dès le plus jeune âge avec les opérations A vélo c’est la classe, à destination des collégiens. Le Département soutient par ailleurs l’émergence d’un réseau de vélo-écoles pour lesquelles il a déjà formé une dizaine d’initiateurs à la mobilité vélo. Il forme également des techniciens concepteurs parmi ses agents mais aussi dans les collectivités locales partenaires. Enfin, il forme ses géomaticiens au développement de la plateforme numérique Open Street Map dont les bases de données servent notamment aux calculateurs d’itinéraire. DÉVELOPPER LA MARQUE VÉLO 64 Avec le développement des initiatives cyclables dans le département, le besoin de construire une identité commune et une communication coordonnée était devenu nécessaire. C’est pourquoi, dans un souci d’information et de visibilité, le Département vient de lancer la marque Vélo 64. Elle pourra être utilisée par tous les acteurs. Elle reflète le dynamisme, la modernité et la convivialité qui président aux initiatives des différents acteurs du vélo. L’objectif de cette marque départementale est bien de faire des Pyrénées-Atlantiques une terre de vélo, avec une offre complète et adaptée aux pratiques actuelles. ASSISES DU VÉLO  : LE GRAND PLATEAU DE L’INNOVATION Comment le vélo se porte-t-il au-delà des Pyrénées-Atlantiques ? Quelles sont les dernières innovations en matière de mobilités douces ? Ces thématiques étaient au cœur des premières Assises du vélo, organisées par le Département en septembre à Hendaye. « Il nous paraissait important de faire se rencontrer les acteurs qui travaillent aujourd’hui sur le développement du vélo et de présenter quelques actions exemplaires. Ces temps d’information et de réflexion permettent de faire émerger des solutions qui profitent au plus grand nombre », se réjouit Nicole Darrasse, conseillère départementale chargée des mobilités douces. Lors de ces Assises, on a notamment évoqué les réussites de l’Ardéchoise, épreuve cyclotouriste qui réunit 15 000 participants et mobilise 9 000 bénévoles, de la Plateforme mobilité du Libournais qui met des vélos à disposition de personnes en parcours d’insertion, de la vélo-école itinérante Les Fées Mobiles dans le Lot-et-Garonne, ou encore de l’entreprise Vélo Utilitaire Français (VUF), installée à Toulouse et qui propose des triporteurs à assistance électrique. Autant d’initiatives inspirantes pour développer les usages cyclistes. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :