[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°76 jan à mai 2018
[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°76 jan à mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de jan à mai 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : le conseil départemental des jeunes est installé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
CRÉATIVITÉ Une douzaine de réunions de travail ont déjà eu lieux avec les habitants de Bedous et Tardets. INNOVATION FENICS  : LA RÉNOVATION DES BOURGS S’INVENTE AVEC LES HABITANTS L’innovation technologique et sociale est au cœur du programme expérimental de revitalisation rurale piloté par le Département. Les habitants participent à la réflexion sur le devenir de leur commune. C’est l’un des effets du programme Fenics. A Bedous et à Tardets, les enfants des écoles primaires parlent désormais des bâtiments à énergie positive qu’ils imaginent habiter demain dans leur village. Lancé au printemps 2016 par le Département, Fenics a posé les valises de son ingénierie dans quatre communes des Pyrénées-Atlantiques  : Bedous, Mauléon, Tardets et Ustaritz (« 64 », n°72). Objectif  : rénover et revitaliser ces centres-bourgs en s’appuyant sur l’innovation technologique et sur 20 de nouvelles organisations sociales. Originalité de la démarche  : les habitants sont associés à toutes les étapes de la réflexion. « Cela permet à chaque citoyen de mieux comprendre les enjeux et les coûts de ce type de projet. Et avec des experts issus d’un circuit extérieur à la municipalité, la question du politique a pu être gommée au profit d’une concertation franche entre élus et habitants », se réjouit le maire de Tardets, Arnaud Villeneuve. A Bedous, pas moins de sept réunions avec les habitants ont déjà eu lieu dans le cadre de l’Atelier du bourg, un groupe de travail qui se penche sur les aménagements urbains et organisations possibles capables de redynamiser économie et démographie. Idem à Tardets, où cinq rencontres de même type se sont tenues depuis le printemps 2016. Autour des « ateliers du bourg » de Bedous et Tardets ont été mis en orbite des groupes thématiques. On y réfléchit à la valorisation du territoire, aux commerces de proximité, à la rétention immobilière, aux réseaux associatifs ou encore à l’auto-réhabilitation accompagnée, un dispositif qui permettrait
aux particuliers qui « retapent » eux-mêmes leur logement de bénéficier de conseils de professionnels. « Les inciter à parler » Une large place est également accordée aux jeunes, dès le primaire. Collégiens, jeunes des centres de loisirs ou des clubs de sport sont aussi impliqués. « Tous envisagent bien sûr d’aller étudier dans de plus grandes villes mais, pour la plupart, ils souhaitent revenir une fois leur cursus achevé. Interroger ces jeunes, c’est aussi les inciter à parler en famille des questions fondamentales de l’emploi et des perspectives que peuvent offrir de petites villes de campagne », souligne Pantxika Maitia. Chargée de mettre le projet en films et d’en constituer la mémoire, la vidéaste d’Aldudarrak Bideo a donné la parole aux habitants qui nourrissent ainsi la réflexion. Autre singularité estampillée Fenics  : les marches exploratoires mises en place à Tardets. Les participants sont invités à sillonner la ville à pied, comme ce fut le cas en juillet dernier, afin d’analyser leur ressenti de l’espace public et d’en proposer des pistes d’amélioration. Enfin, dans chacune des communes, un groupe se penche sur la réhabilitation technique et les usages possibles d’un bâtiment communal laissé à l’abandon. Objectif  : le rénover et lui assigner un nouvel usage. Il s’agit là d’un chapitre essentiel du programme qui va permettre d’expérimenter 64/LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES/www.le64.fr et de concrétiser des solutions innovantes. « Les études réalisées sur un bâtiment particulier doivent pouvoir être réutilisables et applicables à d’autres édifices », souligne Fabian Bertocchi, ingénieur chez Nobatek, centre de recherche technologique pour la réhabilitation et la construction durable, installé à Anglet. Tardets prévoit ainsi de restructurer le château Daguerre, vaste bâtisse du 19 e siècle étagée sur 900 m². Ici, on prévoit d’aménager des logements qui cohabiteront avec le siège d’associations. A Bedous, le choix s’est porté sur l’ancien presbytère qui sera transformé en maison d’habitation. Les travaux seront effectués selon le principe de l’auto-réhabilitation accompagnée. « L’objectif d’une telle démarche est de réduire les coûts mais aussi de mobiliser les professionnels locaux et d’initier une dynamique collective au travers de chantiers participatifs, de commandes d’achat ou de formations groupées », met en avant Typhaine Dulhauste qui pilote le projet Fenics au Département. Aujourd’hui, la phase d’étude et d’expertise touche à sa fin pour les communes concernées. Maintenant, il s’agit de mettre en œuvre les technologies et les organisations appropriées. Comme le rappelle Charles Pelanne, vice-président du Département chargé du développement économique et territorial  : « Toutes ces solutions innovantes que nous expérimentons aujourd’hui sont au service d’un seul et même objectif  : aider ces communes à trouver un nouveau dynamisme. » n La parole est donnée aux habitants et notamment aux jeunes, dans des films qui retracent le projet. Lors d’une journée d’études organisée par le Département à Bésingrand, auprès de l’entreprise Laffitte et Frères. BÉARNAIS, GASCON, OCCITAN GRAPHIE CLASSIQUE Engatjament tau reciclatge Lo departament deus Pirenèus Atlantics que produseish en mejana 1,8 milion de tonas de dèishas e sonque la mitatei reciclada. Lo Conselh departamentau que s’engatja despuish 2012 en la planificacion de la gestion de las dèishas de chantièrs. Dens l’encastre deu son plan de prevencion e de gestion (PPGDBTP), que realizè un estat deus lòcs de las estructuras qui gereishen las dèishas,ua enquèsta suus efèits sus l’environament e que balhèn objectius taus actors de la profession entà respectar la reglamentacion europèa. Despuish 2016, la competéncia qu’ei transferida a la Region. « Lo noste tribalh qu’ei d’anar de cap tà las enterpresas, d’organizar animacions capvath lo territòri com talhèrs de tribalh sus las platafòrmas de valorizacion deus inèrtes e d’ajudar las estructuras dab un projècte innovant », ce’ns digó Céline Delacroix, expèrta en desvolopament duradís au CD64. Lo Departament que hasó autanlèu lo gèsto dab la paraula e materiaus reciclats qu’estón estats utilizats tà la realizacion de l’aprèst de l’aira de cotranspòrt a la sortida de l’autorota de Lescar. La construccion de vias d’espleitada agricòla a l’orizont de 2018 sus la comuna de Vièlanava que’s harà suu medish procediment. Talhèrs de tribalh qu’estón organizats en octobre dab las enterpresas Goyhetche a Bidart e Laffitte et Frères a Vesingran. Consideradas com exemplaras, qu’aprigan platafòrmas de reciclatge e qu’organizan visitas tà sensibilizar las collectivitats tot an. Los talhèrs que’s centrèn sus la planificacion de las dèishas deu BTP per la Region, lo deficit de sites d’estocatge e la manca d’estructuracion de la cordèra de valorizacion. Un purmèr guida sus las dèishas e l’urbanisme qu’estó publicat dab l’Agéncia d’Urbanisme Atlantic e Pirenèus (AUDAP). Que son a n’escríver un dusau, titolat « Dèishas inèrtas deu BTP e marcats publics » entà las collectivitats. BTP  : des déchets à exploiter La loi de transition énergétique fixe comme objectif de recycler 70% des déchets du BTP d’ici 2020. En 2012, dans les Pyrénées-Atlantiques, le secteur du bâtiment et des travaux publics a produit près de 1,8 million de tonnes de déchets dont seulement la moitié a été recyclée. Le CD64 multiplie les actions pour leur traitement ainsi que les animations afin de sensibiliser les collectivités à l’urgence de la situation. Il veut que l’utilisation des matériaux recyclés sur les chantiers devienne une habitude. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :