[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°74 jun/jui/aoû 2017
[64] Pyrénées Atlantiques le mag n°74 jun/jui/aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de jun/jui/aoû 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : une fabuleuse nature à découvrir ensemble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
SOLIDARITÉ(S) AGE ET HANDICAP UN SITE WEB POUR UNE PLUS GRANDE AUTONOMIE Le Département va mettre en ligne le site Autonomie64.fr, plate-forme d’information et de service pour les personnes en perte d’autonomie, familles, proches et professionnels. C’est l’une des grandes priorités du Département 64  : accompagner les personnes fragilisées par l’âge ou le handicap. Cette solidarité est inscrite dans la loi. Pour améliorer la qualité de ses services et être plus proche des usagers, le Département mettra en ligne dans les semaines qui viennent un portail numérique. Ce site internet s’adresse principalement aux personnes touchées par la perte d’autonomie. Mais pas seulement. Il est également conçu pour les familles, pour les proches et les aidants à domicile, et bien sûr pour tous les professionnels. Les partenaires institutionnels du Département y sont également présents. Cet outil facilite l’accès à l’information et rendra possible, à terme, certaines démarches en ligne. En quelques points essentiels, visite guidée d’une partie des services numériques qui seront proposés par le tout nouveau site Autonomie64.fr. ❱ Le guide des aides. A quelles prestations 12 En mettant à leur disposition une mine d’informations pratiques, le site Autonomie64.fr facilitera le quotidien des personnes fragilisées par l’âge ou le handicap. avez-vous droit ? sous quelles conditions ? Pour répondre aux questions que vous vous posez, voici le détail, sous forme de fiches, de tous les dispositifs mis en place par le Département et ses partenaires pour vous accompagner. ❱ La carte interactive. Vous entrez votre lieu de résidence. Cette fonction vous indique alors tous les acteurs de votre secteur géographique qui peuvent répondre à vos besoins. En mode multicritères, il est possible d’effectuer les recherches par type d’établissement ou de service recherchés. ❱ L’annuaire de l’autonomie. Il vous donne tous les contacts des administrations, structures, associations, établissements et professionnels libéraux qui travaillent dans le secteur de l’autonomie. Cet annuaire est régulièrement mis à jour. ❱ Les structures d’accueil. Elles ne répondent pas toutes aux mêmes besoins. En délivrant une information complète sur ces structures d’accueil, la plate-forme vous accompagne dans votre choix. Aujourd’hui, il est par exemple possible d’être accueilli de façon temporaire dans un établissement, le temps d’une journée. ❱ Les solutions de soutien à domicile. La plateforme vous donne une information précise et concrète sur les dispositifs qui permettent aux personnes en perte d’autonomie de continuer à vivre à leur domicile. Avec la plate-forme Autonomie64.fr et l’ensemble des interlocuteurs de votre dossier, trouvez la solution la mieux adaptée à vos besoins. ❱ Le proche aidant. C’est souvent un époux, un enfant, un parent, une personne que l’on connaît bien. C’est toujours quelqu’un de confiance. Le proche aidant joue un rôle essentiel au domicile de la personne en perte d’autonomie. Parce qu’il a aussi besoin d’informations, de conseils et de soutien, la plate-forme Autonomie64.fr lui consacre une rubrique à part entière pour l’accompagner dans son quotidien. ❱ La carte mobilité inclusion. Délivrée par le Département, elle permet aux personnes en situation de handicap et de perte d’autonomie de bénéficier de droits, notamment dans les transports. Depuis le 1er janvier, elle remplace progressivement les cartes d’invalidité, de priorité et de stationnement. Les invalides de guerre conservent pour leur part le bénéfice de leur carte de stationnement. Les démarches pour l’obtention de la carte mobilité inclusion (CMI) peuvent être effectuées depuis le site. ❱ Les conseils de prévention. La perte d’autonomie n’est pas une fatalité. La plate-forme vous propose des conseils, des astuces, des petits trucs pour prévenir l’avancée de l’âge. ❱ Les démarches en ligne. C’est ce qu’on appelle la dématérialisation. Plus besoin de se déplacer dans les services administratifs, ni même à La Poste pour envoyer son dossier. Désormais, usagers et professionnels peuvent réaliser en ligne une grande partie de leurs démarches. Cette fonction ne sera disponible qu’ultérieurement au lancement du site. n
MÉTIERS LEUR AVENIR EN MAIN Les cours terminés, un petit groupe de collégiens prend le chemin de l’atelier. Tout près de Mauléon, dans l’ancienne école de Viodos prêtée par la mairie à l’association L’Outil en main, deux anciens ébénistes, un plâtrier et un maçon les attendent pour les initier au travail du bois et à la maçonnerie. Dans la petite pièce, les jeunes en blouses blanches manient la taloche pour les uns, le marteau et la chignole à main pour les autres. Tous les mardis, neuf enfants suivent avec assiduité ces activités qui les plongent dans un univers que la plupart d’entre eux ne connaissent pas. Celui des travaux manuels. Pas de défection, au contraire. Les élèves viennent ici de leur plein gré. Et mettent du cœur à l’ouvrage, comme Baxtian Niguex, 13 ans  : « Je bricole un peu avec mon père mais je n’avais jamais fait de maçonnerie avant et ça me plaît beaucoup. » Ils sont trois collégiens à s’affairer autour du puits déjà monté et qu’il faut maintenant recouvrir de briquettes. Andréa Erbin, 13 ans, est tout aussi ravie que ses camarades de mettre les mains dans le mortier. L’atelier a ouvert en Soule en octobre 2016, après qu’Anne Touquette, orthophoniste à Mauléon, ait vu un reportage télévisé sur L’Outil en main, association née en 1987 à Troyes. Immédiatement, elle pense à l’intérêt pour ses enfants de s’ouvrir à une activité manuelle en compagnie de gens de métier. Elle raconte  : « Les choses sont allées très vite. J’ai contacté l’Union nationale de L’Outil en main qui m’a encouragée à ouvrir le premier atelier dans les Pyrénées-Atlantiques. J’ai fait appel à l’un de mes patients, ébéniste à la retraite. C’est lui qui m’a aidé à convaincre d’autres artisans de rejoindre le projet. » Le Département, au titre de ses politiques pour la jeunesse, a aidé l’association pour l’achat d’outillage et de petit matériel. Ils ont très vite accroché En France, L’Outil en main est présent dans 52 départements. Chaque semaine, 3 200 bénévoles, experts du geste dans leur métier et passionnés, transmettent leurs savoir-faire à plus de 2 500 enfants. Discrète mais cependant déclarée d’utilité publique, l’association agit pour permettre à des centaines de jeunes de choisir, et non plus de subir, leur orientation. Après les cours, le mardi à 17h, les collégiens souletins se retrouvent à l’atelier de L’Outil en main. A Viodos, en Soule, des artisans à la retraite transmettent leurs savoir-faire à des collégiens. Mis en place par l’association L’Outil en main, ces ateliers hebdomadaires sont un succès. L’Outil en main ne contribue pas qu’au seul épanouissement des nouvelles générations. A Viodos, les artisans retraités ne cachent pas leur satisfaction. « J’ai été surpris de voir que les jeunes ont très vite accroché et qu’ils viennent chaque mardi avec la même envie », s’enthousiasme Jean-Guy Perez, ancien ébéniste et cheville ouvrière du projet. Michel Arrotce, peintre en bâtiment tout récemment retraité, voit dans le projet un espoir de redonner le goût des métiers manuels aux plus jeunes. « Entre 2008 et 2015, pas un seul apprenti ne s’était présenté chez nous. Alors que les gamins, ici, sont vraiment mordus. On ne sait pas ce qu’ils en feront mais au moins ils auront acquis cette expérience. » L’Outil en main du pays souletin propose également un atelier de couture. Là aussi, l’enthousiasme est de mise chez les filles comme chez les garçons, tous concentrés sur les trousses en cours de réalisation. Pour Anne Touquette, il faut maintenant penser à la prochaine rentrée. Les enfants se sont passé le mot et les demandes se multiplient. Très rapidement, l’association va devoir trouver des locaux plus spatieux. Un appel aux maires de Soule est lancé. n 64/LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES/www.le64.fr 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :